Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez | 
The Phoenix Song ::  :: Présentations :: Validées
 

 Cameron MacAllen - And then, I'm just left with the memory of us

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Cameron MacAllen
Department member
Jade's Woopecker
Je ressemble à « : Daniel Gillies ». J'ai égaré : 177 parchemins. Ma bourse est remplie de : 55 et j'ai : 33
profil +
MessageSujet: Cameron MacAllen - And then, I'm just left with the memory of us   Dim 31 Mai - 22:17


 
feat Daniel Gillies
Cameron MacAllen
And then, I'm just left with the memory of us.
 
Carte d'identité

 

 
« Salut ! Je me présente, Cameron MacAllen . Je suis né(e) le 04/10/1985 à Wellington (Nouvelle-Zélande). J’ai donc 29 ans. Je suis neo-zélandais, mais en ce qui concerne mes origines, je suis britanique.  En ce qui concerne l’amour, j’ai un faible pour les femmes . D'ailleurs, je suis actuellement en célibataire et père d’une petite Eden .
 
--- Pour les étudiants, adultes sorciers (si vous êtes cracmols, complétez uniquement les parties qui vous correspondent.) ---
  Je vis donc à WINCAP depuis quelques temps et j’ai emménagé d’ailleurs dans une maison à l’intérieur de WINCAP.
  Personnellement, je n’accorde pas d’importance au sang. En effet, je suis un sorcier d'origine sang-mêlé -même si c’est un secret bien gardé par mes parents, j’en suis très fier- et je ne m’en porte pas plus mal. On dit de moi que je suis protecteur, tenace, determiné, confiant, réflechi, un peu tendre et attentionné. , mais aussi et surtout secret, tétu, un peu sarcastique, méfiant et distant.   Des défauts sur lesquels je songerais à travailler un jour (ou pas). Au sujet de ma baguette, sachez qu’elle est en bois d'oliviers, mesure 25 cm et son coeur est composé d’un ventricule de coeur de dragon. Elle est peu flexible, parfaite pour moi ! D'ailleurs au sujet de mes pouvoirs,je ne possède pas de don ou particularité magique. Eh oui, je suis un sorcier tout ce qu’il y a de plus ordinaire ! ça vous étonne, non ?»


 
Parcours de vie

 


Après avoir passé 11 ans sous le toit d'un couple de mangemort qui lui servait de parents mais qui ne semblait bon qu'à lui interdire tout ce qui était amusant pour garder l'honneur de leur famille pourtant sang mélé, le petit insolent pu finalement rejoindre l'ecole magique de Waipoua en Nouvelle Zélande dont il était originaire. Il y rencontra ses deux meilleures amies auprès de qui il passa toute sa scolarité, des amies qu'il ne souhaitaient jamais quitté pour les vacances. L'école était vite devenue une bien meilleure maison que celle de ses parents dont il ne supportait pas les idées. Et il n'avait jamais le droit d'inviter Aleisha et Tamara dans la demeure familiale, ses parents ne voulaient pas que ces deux sang-de-bourbes entre dans leur maison, même s'il n'y avait aucune preuve qu'elle le soit à vrai dire. Cameron a fuit le toit parental au lendemain de sa majorité et n'y a plus mis les pieds depuis, c'est à peine s'il parlait à son petit frère qui avait rejoint à son tour son école suite à sa fuite.

Il passa sa dernière années d'Aspic sans quitter l'école, studieux comme il l'était, quoique populaire pour son esprit vif et ses talents au quidditch, sans être le meilleur des élèves, ses résultats étaient suffisamment correct pour lui offrir toute les opportunités qu'il pouvait désirer. Aussi, il entra dans le cursus long pour devenir oubliator, un choix naturel pour le jeune homme qui avait toujours été curieux du fonctionnement de la mémoire et de la perception de la réalité juste pour echapper à celle de sa famille. Il suivi donc les cours de sortilèges et enchantement, de D.C.F.M et d'étude des moldu à l'université néozélandaise. Le choix de ses options s'étaient toutefois faite bien différement. Il prit psychologie magique, art occulte et magie noir ce qui le fit regarder assez étrangement par les autres eleve car sel les aurors étudiait cette matière . Toutefois, c'était pour lui un complement de ses savoir sur la modification de la réalité et du pouvoir qu'on pouvait exercé sur l'esprit d'une personne. Sa dernière option était elle presque arbitraire, il choisit métamorphose juste pour être avec Tamara, sa petite amie. Pour pouvoir vivre en faisant ses étude, il a jongler entre plusieur petits travails sorcier et fut entre autre vendeur dans une confisserie magique, postier magique ( ce qui consistait principalement à recevoir des coups de bec et d'aile en essayant de leur attacher des lettres à la patte et accesoirement à se retrouver couvert de fiantes en remerciement). Il apprécia d'avantage son poste de placeur dans un stade de quidditch qui lui permettait d'assister au match gratuitement.

Il termina toutefois ses études sans le moindre problème et plein d'espoir, sa fiancée étant enceinte d'une fille et une futur professeur de metamorphose. Il était très heureux avant qu'une nuit ne bouleverse leur vie et ne mette fin à leur idylle amoureuse malgré la naissance de sa fille Eden. Alors qu'il avait du commencer à travailler comme oubliator pour le gouvernement magique néo-zélandais et à couvrir les accidents magique des moldus, sa femme sombra dans une folie, obligeant Cameron a mettre en pause sa carrière pour s'occuper de son enfant et de sa fiancée malade. Son état se dégradant le força a prendre la plus difficile des décisions pour proteger sa femme et Eden qu'elle avait tenté de tuer. Il avait comprit ce qui la perturbait, ce qui la detruisait. Lui, leur histoire et cette nuit d'horreur qu'il effaca de sa mémoire en confiant la jeune professeur à Aleisha.

Il passa quelque mois comme père au foyer avant de reprendre une place au ministère neo-zélandais. A l'ouverture de Wincap, l'oubliator a vu une belle opportunité d'évolution en rejoignant le ministère international et le bureau des oubliator de cette institution. Il peut ainsi travailler sur des cas plus important et complexe que les petits incidents ménagers magiques en présence de moldu. Il a aussi désirer se rendre à Wincap pour sa fille qui ne controle pas sa magie, traumatisé par les mois qui ont suivie sa naissance,elle est particulièrement instable et vivre dans un environement magique lui semble pouvoir faciliter sa vie avec Eden, il espere aussi pouvoir rencontrer les pediatres qui ont rejoint l'hopital Saint Ariel si besoin.
   

   
 


 
Mon Histoire

 
«- Papa ! Elle est où ma maman ? » Cette question devait arriver un jour ou l’autre et Cameron n’avait pas de réponse à cela. Il n’en savait rien, n’avait jamais cherché à revoir Tamara de peur de réveiller ses souvenirs et qu’elle replonge dans la folie dont il l’avait libéré. Ou était-elle ? Après cinq ans, Cameron était incapable de répondre à cette petite tête blonde qui lui ressemblait tellement. Pourtant, il ne pouvait se résoudre à décevoir ces yeux noirs et brillants, sa fille avait pris son regard.

« - Ta maman vit heureuse, elle est professeur loin, très loin, c’est pourquoi elle ne peut vivre avec nous. Elle a une jolie maison et un mari très gentil. Ce n’est pas moi car, ce sont des histoires de grands, tu sais. Ça n’a rien à voir avec toi, ta maman t’aimait très fort mais elle était très fragile.» C’était un mensonge, sans doute qu’il y avait une part de vrai dans ses paroles. C’était tout ce qu’il pouvait espérer pour Tamara. Qu’elle soit heureuse à présent même si ça privait son enfant d’une figure féminine. Tamara ne pouvait vivre avec eux, il en avait la certitude. Elle n’avait jamais supporté de prendre Eden dans ses bras, elle n’avait plus jamais sourit après la désastreuse naissance de l’enfant et faisait des crises de panique aux pleurs de l’enfant, des crises si monstrueuses que ce jours ou il les avait laissé seul ensemble, elle avait secoué la toute petite Eden. On ne pouvait pas tout raconter à une enfant de cinq ans.

« - Je voudrais avoir ma maman, moi aussi. » La voix fluette et triste de son enfant lui brisait un peu plus le cœur. Lui supportait le poids de l’absence, il en avait pris la responsabilité le jour où il avait décidé de soulager sa fiancée du fardeau de la folie.

« - Voyons bichette, tu as une maman. Papa a rencontré maman quand il était très jeune, en entrant à l’école magique de Waipoua. J’avais été élevé par mes parents qui ne voulaient pas que, moi fils de sorciers, me mêle à la horde des enfants moldus. Ils disaient que je n’étais pas comme eux. Pourtant, je ne rêvais que d’aller jouer dans le parc avec les autres enfants de mon âge. Et j’ai pu finalement en entrant dans cette école. J’ai rencontré Aleisha, une vraie pile électrique mais aussi la meilleur amie de Tamara, et naturellement on a vite formé un petit groupe à nous trois. Toujours ensemble, même si ça ne plaisait pas à mes parents que je traine avec deux orphelines, sans doute né-moldues en plus. Ca n’avait pas d’importance pour moi. C’était mes amies et Tamara… Tamara était... Elle était douce, bienveillante et certainement la plus intelligente de nous trois. Tout le monde l’adorait. Je n’échappais pas à la règle. » Cameron sourit doucement à son enfant, il se souvenait des bêtises qu’ils avaient fait tous les trois, du rire de Tamara quand Aleisha et lui se chamaillait pour des petits riens. Aleisha avait le don de le mettre hors de lui.  

« - Tu étais amoureux d’elle ? » demanda la petite voix comme pour avoir plus d’information à ce sujet et le père approuva d’un signe de tête, ajoutant que Tamara aussi l’aimait. C’est alors que des mots d’enfants sortirent de ses lèvres.

« - Pourquoi elle est partie alors ? Si vous vous aimiez, pourquoi elle est pas là ?» L’oubliator souffla doucement comme il venait prendre sa fille dans ses bras, comme il venait respirer le parfum de ses cheveux blonds.

« - C’est une longue histoire, bien noire et pas pour les petites filles. Nous étions très heureux tous les deux. On s’est fiancé et on t’attendait. Nous avions tout juste fini nos études, moi pour être oubliator, ta mère en métamorphose. Il semblait que tout allait bien et on y croyait tous les deux que l’on aurait une merveilleuse vie ensemble. Même s’il y avait une ombre à ce beau tableau. Mes parents… Tes grands parents sont loin d’être des gens biens, ce sont des mangemorts, des sorciers qui ont suivi un terrible mage noir. Je les détestais mes parents, ma famille. Celle que j’avais était composée de Tamara et d’Aleisha, certainement pas les MacAllens et mon petit frère. Ils ont fait des choses terribles, des choses pour lesquels ils mériteraient de croupir à Azkaban. Je les haïssais déjà pour leurs terribles idées, plus encore quand j’ai découvert des liens entre eux et les parents de Tamara. Un lien que Tamara ne devait jamais découvrir, il pouvait tout changer à notre relation et ça a littéralement brisé notre couple.»

Cameron se souvenait avoir questionné Aleisha, qui connaissait déjà son secret, s’il devait avouer à Tamara que ses parents étaient ceux qui l’avaient rendue orpheline, il se souvenait de son regard indiquant clairement qu’il devait être fou s’il pensait que c’était une bonne idée. Elle allait devenir la mère de leur enfant, aurait-il dû vraiment cacher cette réalité, aurait-il dû omettre ce détail à la femme qu’il voulait épouser. Avec le recul, il aurait sans doute du taire ce détail à jamais.

« - On était parti en vacances tous les trois, une nuit de camping dans une forêt avec Aleisha. On était censé avoir une super soirée mais ça a mal tourné, vraiment mal. C’est cette nuit-là que j’ai perdu mon œil gauche, et c’est la plus petite chose que j’ai perdu ce soir-là. La confiance de ta mère, la santé des deux femmes qui m’importait le plus. J’ai failli les perdre physiquement cette nuit-là, toute deux ont été blessé, choquée par l’attaque de créature magique. On a aussi failli te perdre. Tu es née suite à cette nuit, bien prématurément. Tu aurais dû rester encore plus de deux mois dans le ventre de maman, mais le choc t’as fait naitre plus tôt. Ta maman ne s’est pas bien remise de ce choc psychologique. Le souvenir de cette nuit l’a rendue très triste, très fragile. Elle est tombée malade, très gravement malade. Elle ne voulait plus me voir. Je ne pouvais pas la laisser souffrir ainsi, alors j’ai cessé d’aller la voir. Je lui ai juste permis d’avoir une meilleure vie, loin de moi. Elle avait besoin de se reconstruire sans moi. Aleisha l’a emmené en vacances, en voyage pour qu’elle se remette. Je lui dois beaucoup. C’est mieux pour elle, elle souffre moins. » Il s’était rayé de sa mémoire pour la soulager, tous leurs souvenirs ensemble, leur bon moment, leur rencontre, leur mise en couple, et pire encore, il avait rayé son enfant de sa mémoire.

La petite fille le regardait avec des yeux embués, sur le point de pleurer contre son père. Elle devait sentir qu’il ne lui disait pas tout, il ne pouvait pas mais il lui avait dit tout ce qu’on pouvait expliquer à une enfant de cinq ans. C’était suffisamment terrible pour ce petit être qu’il aimait plus que tout. Elle était sa raison de vivre aujourd’hui. Il était sans doute un père protecteur, sans être parano, il voulait que son enfant grandisse dans les meilleures conditions. Le jeune père s’inquiétait de son instabilité magique, des explosions magiques puissantes et graves pour son jeune âge. Oubliator de métier, il arrivait à contrôler les dégâts que son bout de chou provoquait mais les pédiatres se montraient pessimistes sur le cas de la petite Eden. Cameron voulait au moins le bonheur de cet enfant, s’il ne pouvait plus l’offrir à sa mère.


 
Derrière l'écran


 
Pseudo ou prénom : Agnès. Âge : 25. Temps de connexion : 3/7 . Un commentaire ? : . Comment avez vous connu le forum ? : je dois repondre à ca ?. Avez vous lu le règlement ? : magic awakens the spirit.
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thephoenixsong.forumactif.org/t168-elis-on-the-road http://thephoenixsong.forumactif.org/t200-elis-on-the-road#1399

avatar
Cameron MacAllen
Department member
Jade's Woopecker
Je ressemble à « : Daniel Gillies ». J'ai égaré : 177 parchemins. Ma bourse est remplie de : 55 et j'ai : 33
profil +
MessageSujet: Re: Cameron MacAllen - And then, I'm just left with the memory of us   Dim 31 Mai - 22:26


 
Cameron MacAllen
petit texte mignon ici petit texte mignon ici petit texte mignon ici  petit texte mignon ici  petit texte mignon ici

 
 
Fiche de répartition

  Supprimer les mentions non choisies. Vous ne pouvez en choisir qu'une et avez dans l'obligation de répondre à toutes les questions, en gardant les choix qui est le plus proche possible. Vous pouvez apporter des indications complémentaires en dessous de chaque question si vous souhaitez détailler ou justifier un choix.


  1. Qu'est-ce qui parmi ces éléments est le plus important à votre bonheur ?
  ♥ Avoir votre chez vous, votre foyer que vous pouvez chérir et y retourner quoi qu'il arrive.
 .
 

  Ce n'est pas temps le foyer en tant que lieu précis et defini, certainement pas pour ses mur ou son mobilier, mais comme le lieu qui garde les personnes qu'il aime, l'endroit ou il peut se réfugier et refugier son enfant, l'endroit qui garde la mémoire de son bonheur et de ses épreuves.


  2. Quelles qualités vous définissent le mieux selon vous ?
 
  ♥ Fidèle, protecteur, maternel.

  Quoique intelligent et sans nul doute perséverant, il n'y a de meilleur mot pour le decrire que protecteur et maternel, même en temps qu'homme. La paternité a revelé chez lui la fierté et la joie de voir evoluer un être, le bonheur dans celui de ces autres qu'il adore, femme ou enfant, comme la crainte et l'inquiétude de la tristesse, du malheur et des blessures.


  3. Au contraire, dans lesquels de ces défauts vous reconnaissez-vous ?
 
♥ Émotif, lunatique, gourmand.

  Bien que quelqu'un de nerveux, il serait surtout qualifier par son emotivité. Il a apprit à controller l'image qu'il offre mais reste facilement atteint par les autre et ce qu'il peut arrivé à ceux qu'il aime. C'est aussi un etre gourmand quand il s'agit de ses de sa carrière et ses études.


  4. Si vous deviez-choisir un de ces éléments, lequel vous semblerait le plus judicieux ?
  ♥ La terre, indispensable pour vivre et créer un foyer, source de tant de richesses.
 

  La terre pour sa constance et son immuabilité, sans changer, sans mouvement elle permet la vie de toute chose et supporte chacun de nos pas. Elle accueille la vie terrestre et donne une chance d'avancer à toute créature vivante. La terre est celle qui supporte, qui soutien chacun de nos pas à chaque instant sans jamais se dérober. Si elle se meut, si elle bouge, ce n'est qu'en une terrible déchirure, en provoquant d'immense dégat. Sans doute par cette stabilité devient elle la favorite de Cameron.


  5. Qu'est-ce que l'amour à vos yeux ?

  ♥ L'amour ? Ce sentiment est celui qui anime les êtres et font d'eux ce qu'ils sont. Lorsqu'on aime profondément quelqu'un, on lui reste loyal, dévoué et surtout on est en mesure de mettre son orgueil de côté afin de le rendre heureux et par conséquent être soi même heureux. N'y a-t-il après tout pas meilleur bonheur que cela ?

  Cameron a connu une fois le sentiment amoureux et cette histoire a définitivement forgé l'homme qu'il est à présent. Il connait sa force aussi destructrice que créatrice. Il ne met pas en doute le fait qu'on puisse eprouver ce sentiment plus d'une fois, ne croit pas vraiment au prince charmant ou à la princesse et tout le monde vivra heureux. Il sait pourtant que par amour, il donnerait tout pour rendre heureux l'elu même si ca demande quelques sacrifices.


  Si vous pouviez choisir d'intégrer une communauté, vers laquelle iriez vous ?
  Jade's Woodpecker


 
Pour aider le staff

 
Code:
♦ Daniel Gillies► Cameron MacAllen

Code:
Sexe : Homme
Tranche d'âge : 23 ans - 35 ans
Sang : mêlé
Particularité : no one
Communauté : Jade's Woodpeecker/Diamond's Wolf/Obsidian Bear/ Golden Otter
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thephoenixsong.forumactif.org/t168-elis-on-the-road http://thephoenixsong.forumactif.org/t200-elis-on-the-road#1399
Jade's Woopecker
Je ressemble à « : phoebe tonkin ». J'ai égaré : 239 parchemins. Ma bourse est remplie de : 98 et j'ai : 32
profil +
MessageSujet: Re: Cameron MacAllen - And then, I'm just left with the memory of us   Dim 31 Mai - 22:43

Cameron a écrit:
Aleisha avait le don de le mettre hors de lui.

Merci bien èé !!! Tss... je vais te le faire payer ça... *fronce le nez*
Bienvenue sur le forum quand même, vilain !!!
Bonne chance pour ta fiche et surtout amuses-toi bien parmi nous avec ce petit

THE PHOENIX'S SONG ~
u.c
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thephoenixsong.forumactif.org/t996-aleisha-mander-tout-amour-seme-tot-ou-tard-fleurira


Invité
Invité
profil +
MessageSujet: Re: Cameron MacAllen - And then, I'm just left with the memory of us   Dim 31 Mai - 23:59

J'avoue être plutôt pro Rebekah/Hayley - Claire/Phoebe, mais ça reste chou quand même.
Rebienvenue parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Fumseck
Department member
Je ressemble à « : un beau phoenix ». J'ai égaré : 599 parchemins. Ma bourse est remplie de : 864 et j'ai : 98
profil +
MessageSujet: Re: Cameron MacAllen - And then, I'm just left with the memory of us   Mer 3 Juin - 22:03


Félicitations !!
Tu fais partie de la communauté des
Jade's Woodpecker !!



Pauvre papa jeune, obligé d'abandonner l'amour de sa vie pour sauver l'élu de son coeur et son enfant. Belle preuve de sacrifice. T'es un digne petit pivert, sois fier de tes couleurs


Cher citoyen, WINCAP est résolument ravi de t’accueillir au sein de sa communauté. Comme tu l’as sans doute remarqué, ta baguette t’a désigné une communauté, celle auprès de laquelle tu feras tes premiers pas dans la ville. Sache qu’il s’agit d’un élément indispensable à ta bonne intégration ici. Tout comme toi, de nombreux sorciers vont faire leurs premiers pas à tes côtés, au sein de cette ville hors du commun. Qu’importe les raisons qui t’ont amené jusqu’à WINCAP, personne ne te jugera, car ici, on a une devise : l’unité des peuples fait celle des cœurs. Alors, prépare-toi à vivre une aventure exceptionnelle, inoubliable où peut-être apprendras-tu à en savoir plus sur toi-même, sur ceux qui t’entourent. Quoi qu’il en soit, le monde de WINCAP s’offre à toi et nous te souhaitons une bonne aventure parmi nous !

« Félicitations ! Tu fais désormais partie de la communauté des Jade’s Woodpecker, dont le pivert est l’animal protecteur. Sois digne de porter ses couleurs et agit en tant que bon citoyen pour faire briller ton emblème !

Te voici enfin validé, petit(e) sorcier(e) ! En tant que citoyen de WINCAP, tu peux désormais postuler pour devenir membre de l’équipe de Quiddich de ta communauté. Afin de ne pas dormir dans une ruelle paumée de la ville, tu peux enfin réserver ton appartement ou ta maison et créer ta fiche de lien. Pour finir, n’oublie pas de remplir les différents éléments dans ton profil et ton Magic Diary. De plus, il est vivement recommander de venir référencer son patronus et découvrir comment aider ta maison dans le tournoi des communautés. Dans tous les cas, nous te souhaitons une bonne aventure parmi nous !!!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thephoenixsong.forumactif.org


Contenu sponsorisé
profil +
MessageSujet: Re: Cameron MacAllen - And then, I'm just left with the memory of us   

Revenir en haut Aller en bas
 

Cameron MacAllen - And then, I'm just left with the memory of us

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 03. This is the way you left me
» You left, I died ▲ John -retrouvailles- [Terminé]
» RMT pashmilla don't left me down (console)
» [M] Cameron Dallas ∞ friends, or more?
» (M) Cameron Monaghan, Frère Jumeau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Phoenix Song ::  :: Présentations :: Validées-