Partagez | 
The Phoenix Song ::  :: Présentations :: Validées
 

 [finie] Елизавета - i still get jealous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Elizaveta Tsarieva
Department member
Jade's Woopecker
Je ressemble à « : Lily Collins (avatar by Leave, sign by Bloody Storm). ». J'ai égaré : 38 parchemins. Ma bourse est remplie de : 44 et j'ai : 29
profil +
MessageSujet: [finie] Елизавета - i still get jealous   Mer 15 Juil - 21:12


  
feat Lily Collins from tumblr
Tsarieva & Elizaveta
daughter to father, i'm broken but i am hoping
  
Carte d'identité

  

  
« Salut ! Je me présente, Tsarieva et Elizaveta. Je suis née le 16/03/1989 à Leningrad, aujourd’hui Saint-Pétersbourg (Russie). J’ai donc 26 ans. Je suis russe, mais en ce qui concerne mes origines, je suis russe par ma mère et australienne par mon père.  En ce qui concerne l’amour, j’ai un faible pour les deux. D'ailleurs, je suis actuellement en célibataire.
  
   Je vis donc à WINCAP depuis quelques temps et j’ai emménagé d’ailleurs dans une maison à l’intérieur de WINCAP.
   Personnellement, je n’accorde pas d’importance au sang. En effet, je suis un sorcier d'origine sang-mêlé et je ne m’en porte pas plus mal. On dit de moi que je suis gentille, déterminée, souriante, directe, drôle, mais aussi et surtout peu sûre de moi, désordonnée, fainéante, insensible par moment, maladroite, peu attentive lorsque quelque chose ne m'intéresse pas. Des défauts sur lesquels je songerais à travailler un jour (ou pas). Au sujet de ma baguette, sachez qu’elle est en bois de Aulne, mesure 32 cm et son coeur est composé d’un crin de licorne. Elle est flexible, parfaite pour moi ! D'ailleurs au sujet de mes pouvoirs, je ne possède pas de don ou particularité magique. »


  
Parcours de vie

  
Étant de nationalité russe et issue d’une famille très aisée, Liza a bien évidemment fréquenté les meilleurs établissements magiques de l’Europe de l’Est. Elle a passé son premier cycle à l’académie magique bulgare, Durmstrang. Un choix judicieux, puisque cette école est réputée pour sa rigueur et son excellence. Les cours étant dispensés dans sa langue natale, la jeune fille n’eut aucun mal à s’adapter à ce nouvel environnement. Elle suivit un parcours classique, avec une préférence pour les matières dites « pratiques », telles que les Sortilèges, la Métamorphose et DCFM. Liza ne s’illustra pas particulièrement en générale, ne souhaitant pas attirer l’attention sur sa personne plus que nécessaire et surtout, préférant passer ses soirées à s’amuser avec ses amis ou à lézarder sur le canapé de sa salle commune. Néanmoins, ses professeurs ne furent pas dupes, et forcèrent la jeune fille hors de sa bulle pour sa dernière année, afin qu’elle obtienne de bons résultats.

Par la suite, Liza retourna en Russie. Plus précisément, elle choisit de poursuivre son cursus universitaire à l’Université Magique de Moscou. Si sa famille souhaitait instamment qu’elle se lance dans une carrière politique, la brune préféra rester fidèle à ses principes et à ses envies. La simple idée de devoir se tortiller afin de se faire bien voir par tous lui était peu supportable. Par ailleurs, pour son futur métier, l’utilisation de sa baguette magique était un pré-requis. Son envie de protéger les personnes ne possédant aucune capacité magique (ou tout du moins, de limiter les dégâts dus à la mauvaise utilisation de la magie) la poussa à se spécialiser dans la réparation des accidents magiques. Sa rencontre avec une certaine enseignante des Arts Occultes et les critiques constantes des Tsariev sur son choix ne l’ont pas vraiment aidé à s’affirmer durant ces années d’étude.

En revanche, en rejoignant la Brigade de réparation des accidents de sorcellerie du Ministère de la Magie de la Fédération de Russie, son mentor a réussi à la remettre sur pieds, et à faire d’elle une éminente spécialiste dans ce domaine. Il a été difficile de se défaire de l’influence de son nom de famille, mais elle réussit tout de même à s’imposer, remplaçant ainsi à l’âge de 25 ans son mentor à la tête de le Brigade.

Malgré sa promotion, lorsque l’occasion se présenta à elle, Liza n’hésita pas une seule seconde. Ses valises faites en un tour de baguette magique, elle décida de s’installer à Wincap, la nouvelle capitale du monde des sorciers. Cependant, si la jeune fille pensait échapper à l’ascendant de sa famille, elle eut tort de se réjouir. En plus d’être membre de la Brigade internationale de réparation des accidents de sorcellerie, son beau-père lui demanda de s’occuper de la gestion du Poker’s Club dans le quartier chic de la ville - ou tout du moins, il souhaitait qu’elle tienne les employés de main ferme, afin d’éviter toute corruption de leur part. De plus, son jeune demi-frère de quinze ans, Demyan, la suit également dans cette nouvelle aventure. S’occuper d’un adolescent ne faisait pas non plus parti de ses plans. Toutefois, au final, l’opportunité de pouvoir travailler à l’échelle mondiale atténuait franchement cet inconvénient. Et puis en réalité, Liza adore son petit frère, et est très contente qu'elle vienne lui tenir compagnie.

En plus de ses objectifs professionnels, Elizaveta souhaitait assouvir sa curiosité personnelle. Son père biologique s’avérait être l’un des fondateurs de la capitale internationale, et membre du Conseil. Si elle ne l’avouerait jamais à personne, à part peut-être sa défunte mère ou ses plus proches amis (avec insistance de leur part), Liza voudrait, si l’occasion se présente, avoir un aperçu de l’homme qui l’aurait élevée si sa mère n’en avait pas décidé autrement, et si cet homme n’avait pas fini par oublier son amourette de vacances aussi rapidement. Mais aucun cas elle ne compte révéler leur lien de parenté. À quoi bon ? Elle n’a pas besoin de lui dans sa vie.
  


  
Mon Histoire

  
« Mama, pourquoi est-ce que je suis pas blonde moi-aussi, comme toi et Papa ? » La mère sourit maladroitement, tentant tant bien que mal de ne pas attiser la curiosité de sa fille aînée. C’était cependant une tâche ardue, celle-ci se trouvant être dans sa période « interrogatoire », où chaque détail venait être questionné avec insistance. La petite continuait de fixer sa mère de ses yeux couleurs noisettes, un autre trait physique qu’elle ne partageait pas avec celle qui lui avait donné la vie. L’attention de la petite Liza fut déviée par le retour de son grand-père à la maison. Ce ne fut pas la dernière fois que le sujet fut remis sur le tapis. Maria avait beau fuir la réalité, dans l’intérêt de son aînée et par ordre de son paternel et de son mari, la protection qu’elle tentait de lui accorder ne pouvait pas durer indéfiniment. Surtout lorsque un cercle de proches était déjà au courant de ce qu’il en était réellement.

Dix-huit ans. Ce fut le sursis qui fut donné à sa mère. Elizaveta finit par apprendre la vérité à cet âge, et pas par sa mère, mais par son grand-père malade. Ce dernier était conscient des difficultés qui attendaient sa petite-fille lorsqu’il disparaîtrait. Ancien Ministre de la Magie, puis membre de la Confédération magique internationale par la suite, personnalité reconnu à tous les niveaux, si son influence avait été suffisante pour éviter d’ébruiter ce « scandale » durant toutes ces années, la famille étendue de son beau-fils ne tarderait pas à remettre en question la présence même de Liza. Il espérait simplement que son beau-fils, Spyridon, s’était assez lié à la petite pour essayer de limiter les dégâts, comme il avait déjà eu l’occasion de le faire.



À l’âge de 16 ans, Maria se rendit en Australie afin d’améliorer sa connaissance de la langue anglaise. Il était évident que le pays communiste dans lequel elle avait grandi était au plus mal, et il lui fallait élargir ses horizons, au cas où sa famille serait susceptible d’immigrer dans un autre pays. Cette occasion lui permettait de s’éloigner de sa famille. Quand bien même elle l’adorait, celle-ci se trouvait parfois être étouffante, surtout depuis l’annonce de ses fiançailles à un inconnu issu d’une famille de sang-pur, comme elle. Maria ne l’avait jamais rencontré, et aurait préféré que son père en décide autrement. Au final, elle n’avait pas son mot à dire, et c’était frustrant. Déprimée et ne profitant pas réellement de ses « vacances », ce fut alors qu’elle rencontra un jeune homme tout à fait charmant. Il était australien, et un sorcier qui plus est. Ils passèrent le plus clair de leur temps ensemble, jusqu’à ce qu’elle soit forcée de rentrer à Saint-Pétersbourg pour célébrer ses fiançailles. La jeune fille s’était férocement attachée à lui, et le quitter lui brisait le cœur. Joshua Lachlan. Elle se souviendrait de son nom toute sa vie, car il serait le père de sa fille.

L’annonce de sa grossesse inattendue fut un électrochoc, que ce soit pour elle, pour sa famille et celle de son fiancé. L’avortement n’était pas une option pour sa mère orthodoxe, mais rompre l’engagement de deux familles aussi importantes n’était pas envisageable. Leur réputation ne leur permettait pas de se démettre aussi facilement de cette promesse d’unir les deux clans. Pendant que ceux-ci débattaient de ce qu’il convenait de faire, Maria décida de rendre visite à son amour de vacances… pour le trouver dans les bras d’une autre, et l’air très heureux. Le cœur brisé une nouvelle fois, elle retourna dans son pays, se promettant de ne plus revenir pour lui, et par extension, de ne pas lui apprendre l’existence de son enfant. La jeune fille était égoïste, et elle le savait. Cependant, pour une fois dans sa vie, elle souhaitait l’être. Sa vie allait être assez compliqué, sans qu’elle se tourne vers le véritable père de son enfant à naître.

La solution vint de la personne la plus concernée par cet « surprise ». Spyridon, son futur mari, s’était pris d’affection pour Maria. Élevé principalement par sa douce mère, cette dernière avait réussi à éviter qu’il ne devienne un maniaque du contrôle assoiffé de pouvoir comme son père. Le jeune homme tenait tout de même les intérêts de sa famille à cœur. Décidant de faire d’une pierre deux coups, il lui promit d’adopter l’enfant à naître, si elle lui promettait en retour d’essayer de l’aimer réellement. Il était facile de deviner que Maria avait encore des sentiments à l’égard du père de l’enfant. Cependant, il espérait remplacer celui-ci dans son cœur, avec le temps.

Aux yeux du monde, Elizaveta Spyridonovna Tsarieva était le fruit d’une relation pré-maritale entre Maria et Spyridon, épris d’un tel amour qu’ils n’avaient pu attendre leur nuit de noce pour consumer leur union. En réalité, il en était autrement. Mais le temps des révélations était encore bien loin pour s’en occuper présentement.

Ils auraient préféré ne pas avoir à révéler la vérité concernant le véritable père d’Elizaveta, et ce, bien que leur famille tente de leur forcer la main. Même lorsque l’ambitieux oncle de la petite répandit la rumeur selon laquelle sa mère aurait été infidèle à son frère, Spyridon réussit à faire taire les commérages, pour le bien de sa famille.



Elizaveta grandit entourée de trois petits frères bruyants, et de nombreux cousins qui venaient visiter le domicile familial. Petite fille aimante et gentille, elle s'effaçait souvent au profit des prouesses des autres enfants de la famille, - lorsque l'on ne la mettait pas à l'écart délibérément-. Elle finit par se forger une carapace pour se protéger des médisances sur son compte (et il y en avait beaucoup, vu son statut de fille aînée chez les Tsariev), sous couvert d'ironie et de cynisme. Aujourd'hui, elle reste cependant une jeune fille très gentille et adorable lorsqu'on ne titille pas mauvais côté.

Si elle s’était imaginée de nombreux scénarios au sujet de sa différence physique avec sa famille, les révélations de son grand-père furent une dragée surprise dure à avaler. Même si Liza avait souvent envie d’étriper ses petits frères, et ses parents lui donnaient du fil à retordre car ils souhaitaient qu’elle soit plus attentive en cours, la brune n’aurait jamais pu s’imaginer être la fille d’un autre homme. Spyridon, malgré leurs hauts et leurs bas, son manque d'affection à l'égard des autres et son penchant pour le travail bien fait, était un bon père - quoique absent parfois -. Il était son père, celui qui l'avait élevé. L'idée d'avoir un autre père la révoltait au départ. Puis, elle en vint à le mépriser d'avoir trouvé le bonheur avec une autre femme, pour avoir oublier si facilement sa formidable mère. Le rencontrer ne fait pas parti de ses priorités.

Elizaveta avait donc eu du temps pour se faire à cette idée, même si elle avait encore du mal à s'y retrouver. Aussi, il n’était donc pas si étonnant que sa réaction soit aussi placide lorsque sa mère se décida à lui révéler la vérité. Elle lui apprit en plus, que le bougre avait eu trois enfants avec sa nouvelle femme, et qu'il était heureux. Sa mère n'avait pas pu s'empêcher de retourner en Australie pour voir ce qu'il en était de son ancien amour. Elle se sentit désolée pour elle, qu’elle ait dû vivre toute sa vie en s’inquiétant pour sa fille. Si Liza n’était pas venue au monde, Maria aurait vécu dans un monde parfait, avec un mari aimant et trois fils pour assurer la succession. Si elle ne l’avait pas avoué à sa mère, elle se sentait un peu désolée de lui avoir causé autant de soucis. C’était comme si elle était désolée d’être venue au monde, alors autant qu’elle garde cette pensée pour elle. Peu de temps après, Maria Tsarieva quitta le monde des vivants pour rejoindre ses aïeuls. Ce fut alors que la vie devint infernale à Saint-Pétersbourg. Elizaveta se retrouve à pleurer sa mère et à faire face à celui qu'elle avait toujours considéré comme son père.

En effet, son père adoptif, Spyridon Tsariev étant le chef de cette famille de sang-pur, il était une personnalité importante. Il avait toujours contrôlé tout ce qui se rapportait de près, ou de loin, aux Tsariev, depuis qu'il avait accédé à cette position. Contrairement à la famille de sa mère cependant, le beau-père de Liza se trouvait être lié à l’envers du décor du monde des sorciers. Directeur d’une chaîne de clubs privés, politicien et chef du Département de la Coopération magique internationale, l’homme réussit à allier tous ces aspects en une seule personne. Son ambition se réveilla avec l’âge. Le fait que son héritière ne partage pas son sang devint un problème à ses yeux. Il avait beau avoir adopté la jeune fille, il préférait donner l’avantage à ses trois autres fils plutôt qu’à Liza. Son comportement avait changé, et elle pouvait le sentir dans la relation qu'ils entretenaient. Si toutes les années précédents la mort de sa mère avaient été heureuses, la jeune fille se rendit compte qu’il valait mieux pour elle ne pas traîner dans les pattes de son père. Lorsqu'elle lui annonça son envie d'intégrer la Brigade de réparation des accidents magiques, reniant ainsi son futur dans la politique, Spyridon ne se gêna pas pour la destituer de son statut d'héritière des Tsariev, passant ce privilège à son fils, Miroslav.

Son départ à Wincap lui permit de s'échapper de ces tensions familiales, quand bien même elle reste liée à la famille de son beau-père. Si ses relations avec ce dernier se sont dégradées, il y a d'autres personnes de sa famille qu'elle apprécie toujours autant, à commencer par ses petits frères. Le plus rebelle et le plus jeune d'entre eux d'ailleurs, Demyan, a décidé de la rejoindre dans la capitale internationale.


  
Derrière l'écran

  

  
Pseudo ou prénom : Swings./Aika/Davin/DJ. Âge : 21 ans. Temps de connexion : ça dépend °°. Un commentaire ? : je vous neeeeems . Comment avez vous connu le forum ? : par Aika *pan*. Avez vous lu le règlement ? : Magic awakens the spirit.
  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thephoenixsong.forumactif.org/t1063-finie-i-still-get-jealous

avatar
Elizaveta Tsarieva
Department member
Jade's Woopecker
Je ressemble à « : Lily Collins (avatar by Leave, sign by Bloody Storm). ». J'ai égaré : 38 parchemins. Ma bourse est remplie de : 44 et j'ai : 29
profil +
MessageSujet: Re: [finie] Елизавета - i still get jealous   Mer 15 Juil - 21:12


  
Tsarieva & Elizaveta
I wait for the postman to bring me a letter

  
  
Fiche de répartition


   1. Qu'est-ce qui parmi ces éléments est le plus important à votre bonheur ?

   ♣ Être proche de vos êtres aimés, la famille et les amis c'est tout pour vous.

   Si les relations entre Liza et son beau-père ne sont pas au beau fixe, il n'en reste pas moins qu'elle a grandi dans une famille très nombreuse. Elle s'est habituée à cette atmosphère chaleureuse, et celle-ci lui manque affreusement depuis que sa mère n'est plus. Par ailleurs, elle s'attache beaucoup à ses amis, allant jusqu'à les considérer comme sa famille étendue.


   2. Quelles qualités vous définissent le mieux selon vous ?

   ♥ Fidèle, protecteur, maternel.

   Liza est fidèle à ses proches. Il lui suffit d'être attachée à quelqu'un pour lui être entièrement dédié. Elle trouva facilement du temps pour sa famille ou ses amis si le besoin en est, comme elle les protégera bec et ongle si jamais quelqu'un ose s'en prendre à eux. Son côté maternel lui vient de son statut de fille aînée. Ayant due s'occuper de ses trois petits frères, la jeune fille a pu développer cette qualité, bien qu'elle ne s'en rende pas encore compte totalement.


   3. Au contraire, dans lesquels de ces défauts vous reconnaissez-vous ?
   ♣ Farfelu, désobéissant, rebelle.

   Farfelue, ses idées le sont souvent, surtout lorsqu'elle a quelques grammes d'alcool dans le sang. Liza s'est montré désobéissante depuis bien longtemps, en choisissant de suivre son propre chemin plutôt que celui proposé par sa famille. Si elle ne s'est pas immédiatement rendue compte qu'elle allait à l'encontre de celle-ci, sa mère lui répétant sans cesse qu'elle aurait toujours le choix de faire de sa vie ce qu'elle voulait, la jeune fille a fini par devenir consciemment désobéissante, refusant de se voir dicter sa conduite. En un sens, la jeune fille peut être considérée comme une rebelle.


   4. Si vous deviez-choisir un de ces éléments, lequel vous semblerait le plus judicieux ?
   ♥ La terre, indispensable pour vivre et créer un foyer, source de tant de richesses.

   La terre correspond le plus à Elizaveta. Son choix de vivre dans une maison à Wincap illustre parfaitement son envie d'avoir son propre foyer. Souhaitant un jour fonder une famille, il s'agit d'une première étape pour se construire un nid confortable, où ses proches et elles se sentiront bien.


   5. Qu'est-ce que l'amour à vos yeux ?

   ♥ L'amour ? Ce sentiment est celui qui anime les êtres et font d'eux ce qu'ils sont. Lorsqu'on aime profondément quelqu'un, on lui reste loyal, dévoué et surtout on est en mesure de mettre son orgueil de côté afin de le rendre heureux et par conséquent être soi même heureux. N'y a-t-il après tout pas meilleur bonheur que cela ?

   À vingt-dix en révolus, la jeune fille a déjà pensé à fonder une famille. Écartant délibérément les propositions de fiançailles de son beau-père, Liza avoue volontiers qu'elle attends son prince sur son cheval blanc. Elle sait bien que la réalité est toute autre cependant. Cela ne l'empêche pas de s'imaginer des scénarios rocambolesques concernant la rencontre avec son âme-sœur. Même si la confiance en la gente masculine, c'est pas trop ça ces derniers temps !


   Si vous pouviez choisir d'intégrer une communauté, vers laquelle iriez vous ?
   Jade's Woodpecker - Diamond's Wolf - Golden Otter Obsidian Bear


  
Pour aider le staff

  
Code:
♦ Collins Lily ► Elizaveta Tsarieva

Code:
Sexe : Femme
Tranche d'âge : 23 ans - 35 ans
Sang : pur
Particularité : aucune
Communauté : Jade's Woodpeecker/Diamond's Wolf/Obsidian Bear/ Golden Otter
    

THE PHOENIX'S SONG ~
It doesn't hurt me. You wanna feel how it feels? You wanna know, know that it doesn't hurt me? You wanna hear about the deal I'm making? •••
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thephoenixsong.forumactif.org/t1063-finie-i-still-get-jealous

avatar
Lydia Kim
Wizard
Diamonds Wolf
Je ressemble à « : Im Jinah (Nana) ». J'ai égaré : 986 parchemins. Ma bourse est remplie de : 1100 et j'ai : 29
profil +
MessageSujet: Re: [finie] Елизавета - i still get jealous   Mer 15 Juil - 22:22

Je veux Lilyyy en copiiiine ** (aka toutes les filles dans la tête de blast)
Bienvenue parmi nouuus encore, très hâte de lire ta fiche

THE PHOENIX'S SONG ~

So take my hand and make it easy for me
Can't have nobody else I only got myself to blame You got me trapped like love is just a game I run around, you reappear Wish you could tell me what I wanna hear.

sign©endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thephoenixsong.forumactif.org/t129-lydia-i-use-to-be-a-queen-now-i-m-a-shadow-of-me http://thephoenixsong.forumactif.org/t159-trust-me-when-i-say-i-can-keep-you-running-but-i-won-t-come-around#1001
Jade's Woopecker
Je ressemble à « : Hyun Joong Kim ». J'ai égaré : 524 parchemins. Ma bourse est remplie de : 648 et j'ai : 26
profil +
MessageSujet: Re: [finie] Елизавета - i still get jealous   Mer 15 Juil - 23:36

Bienvenue sur le forum avec cette nouvelle puce ♥
Bonne chance pour ta fiche et surtout amuses-toi bien parmi nous ♥

THE PHOENIX'S SONG ~
I'm just prisoner of my love for him.
« Tu vois les choses telles qu'elles sont et ta question est "Pourquoi?" Mais moi je rêve des choses qui n’existent pas et ma question est "Pourquoi pas" ? »

Daisypath Anniversary tickers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thephoenixsong.forumactif.org/t25-yano-wada-i-ll-be-here-forever-for-you-my-love http://thephoenixsong.forumactif.org/t158-yano-wada-i-ll-be-here-forever-for-you-my-love

avatar
Elizaveta Tsarieva
Department member
Jade's Woopecker
Je ressemble à « : Lily Collins (avatar by Leave, sign by Bloody Storm). ». J'ai égaré : 38 parchemins. Ma bourse est remplie de : 44 et j'ai : 29
profil +
MessageSujet: Re: [finie] Елизавета - i still get jealous   Jeu 16 Juil - 8:40

Meeeerciii les filleeees

Lydia et Liza pourront être de trèèèès bonnes amies, elles ont le même âge en plus !

THE PHOENIX'S SONG ~
It doesn't hurt me. You wanna feel how it feels? You wanna know, know that it doesn't hurt me? You wanna hear about the deal I'm making? •••
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thephoenixsong.forumactif.org/t1063-finie-i-still-get-jealous
Obsidian Bear
Je ressemble à « : Marlon Teixeira ». J'ai égaré : 504 parchemins. Ma bourse est remplie de : 190 et j'ai : 27
profil +
MessageSujet: Re: [finie] Елизавета - i still get jealous   Jeu 16 Juil - 13:58

Bienvenuuuuuuue sur le forum jolie demoiselle

Moi aussi je veux des liiiiiens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thephoenixsong.forumactif.org/t92-alboran-herrera-joaquin-a-real-prince http://thephoenixsong.forumactif.org/t178-joaquin-alboran-il-est-le-temps-de-peut-etre-grandir

avatar
Elizaveta Tsarieva
Department member
Jade's Woopecker
Je ressemble à « : Lily Collins (avatar by Leave, sign by Bloody Storm). ». J'ai égaré : 38 parchemins. Ma bourse est remplie de : 44 et j'ai : 29
profil +
MessageSujet: Re: [finie] Елизавета - i still get jealous   Ven 17 Juil - 12:22

Merci Joaaaa
Ouuuui on aura un super lien aussi

Fichouille terminée

THE PHOENIX'S SONG ~
It doesn't hurt me. You wanna feel how it feels? You wanna know, know that it doesn't hurt me? You wanna hear about the deal I'm making? •••
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thephoenixsong.forumactif.org/t1063-finie-i-still-get-jealous
Diamonds Wolf
Je ressemble à « : Robert Downey jr ». J'ai égaré : 165 parchemins. Ma bourse est remplie de : 115 et j'ai : 46
profil +
MessageSujet: Re: [finie] Елизавета - i still get jealous   Sam 18 Juil - 0:14


   
Félicitations !!
   Tu fais partie de la communauté des
   Jade's Woodpecker !!

   

   
Ma pauvre petite, tu es pas aimée de la vie, ton père s'avère finalement être un con et ton créateur... ba c'est moi ce qui doit être pire que tout encore.... Heureusement que ta maman était une crème !  
En tout cas, tu as du potentiel pour devenir une Lachlan, je le vois en toi ! Tu as tout la classe et la perfection de notre sang, sache le si un jour tu veux changer de famille !  

   

   Cher citoyen, WINCAP est résolument ravi de t’accueillir au sein de sa communauté. Comme tu l’as sans doute remarqué, ta baguette t’a désigné une communauté, celle auprès de laquelle tu feras tes premiers pas dans la ville. Sache qu’il s’agit d’un élément indispensable à ta bonne intégration ici. Tout comme toi, de nombreux sorciers vont faire leurs premiers pas à tes côtés, au sein de cette ville hors du commun. Qu’importe les raisons qui t’ont amené jusqu’à WINCAP, personne ne te jugera, car ici, on a une devise : l’unité des peuples fait celle des cœurs. Alors, prépare-toi à vivre une aventure exceptionnelle, inoubliable où peut-être apprendras-tu à en savoir plus sur toi-même, sur ceux qui t’entourent. Quoi qu’il en soit, le monde de WINCAP s’offre à toi et nous te souhaitons une bonne aventure parmi nous !

   « Félicitations ! Tu fais désormais partie de la communauté des Jade’s Woodpecker, dont le pivert est l’animal protecteur. Sois digne de porter ses couleurs et agit en tant que bon citoyen pour faire briller ton emblème !

   Te voici enfin validé, petit(e) sorcier(e) ! En tant que citoyen de WINCAP, tu peux désormais postuler pour devenir membre de l’équipe de Quiddich de ta communauté. Afin de ne pas dormir dans une ruelle paumée de la ville, tu peux enfin réserver ton appartement ou ta maison et créer ta fiche de lien. Pour finir, n’oublie pas de remplir les différents éléments dans ton profil et ton Magic Diary. De plus, il est vivement recommander de venir référencer son patronus et découvrir comment aider ta maison dans le tournoi des communautés. Dans tous les cas, nous te souhaitons une bonne aventure parmi nous !!!

   

   

THE PHOENIX'S SONG ~
 
Well, if you told me you were drowning I would not lend a hand. I've seen your face before my friend but I don't know if you know who I am. Well, I was there and I saw what you did, I saw it with my own two eyes so you can wipe off the grin, I know where you've been. It's all been a pack of lies. And I can feel it coming in the air tonight
I've been waiting for this moment, all my life...  I remember don't worry, How could I ever forget, I know the reason why you keep your silence up, no you don't fool me.

   (c) Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thephoenixsong.forumactif.org/t242-joshua-give-away-what-you-never-really-have#2298


Contenu sponsorisé
profil +
MessageSujet: Re: [finie] Елизавета - i still get jealous   

Revenir en haut Aller en bas
 

[finie] Елизавета - i still get jealous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» FT d'Amy (finie)
» [Validée]Nagi Souichirou [finie]
» Lia pas finie
» Carmiooro NGC [MAJ finie]
» Andalucia [MAJ finie]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Phoenix Song ::  :: Présentations :: Validées-