Partagez
The Phoenix Song ::  :: Présentations :: Refusées
 

 Olivia Brown - It's not easy to be someone

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Invité
Invité
profil +
Olivia Brown - It's not easy to be someone Empty
MessageSujet: Olivia Brown - It's not easy to be someone   Olivia Brown - It's not easy to be someone Icon_minitimeDim 13 Juil - 21:48


   
feat Phoebe Tonkin

   
Olivia Brown
discuss with temptation is be on the brink of yield to it.

   
   
Carte d'identité

   

   
« Salut ! Je me présente, Olivia Mackenzie Brown. Je suis né(e) le 10/08/1990 à Sydney (Australie). J’ai donc 23 ans. Je suis Australienne, mais en ce qui concerne mes origines, mes plus vieux ancêtres sont anglais, mais ça remonte à des siècles.  En ce qui concerne l’amour, j’ai un faible pour les les deux. Pour être plus franche, je suis une libertine. J'aime séduire et je ne me laisse pas enfermée dans des normes de genre. Je peux être tantôt aussi masculine avec un homme ou une femme ou tantôt féline et envoutante.. D'ailleurs, je suis actuellement une célibataire endurcie et également la tutrice légale de mon neveu, âgé de 9 mois..
   Je vis donc à WINCAP depuis quelques temps et j’ai emménagé d’ailleurs dans un appartement à l’intérieur de WINCAP.
   Personnellement, je n’accorde pas d’importance au sang. Franchement ? Il faut être con ou étroit d'esprit pour être plus poli pour faire une fixation sur ça. En effet, je suis un sorcier d'origine sang-pur mais il est pas improbable que dans les branches annexes de ma famille, il y est des sangs-mêlés et je ne m’en porte pas plus mal. On dit de moi que je suis déterminée, directe, courageuse, curieuse, fidèle, amicale, malicieuse, intelligente…, mais aussi et surtout indépendante, indomptable, inconsciente, susceptible, rancunière, entêtée... Des défauts sur lesquels je songerais à travailler un jour (ou pas). Au sujet de ma baguette, sachez qu’elle est en bois de séquoia, mesure 38,5 cm et son coeur est composé d’un cheveu de Vélane. Elle est flexible, parfaite pour moi ! D'ailleurs au sujet de mes pouvoirs, je ne possède pas de don ou particularité magique. »


   
Parcours de vie

   
Comme tout futur médicomage qu’il se doit, j’ai fait un cursus long de cinq ans pour me spécialiser dans ce domaine. Un métier difficile, prenant et qui n’empêche toute personne d’avoir une vie personnelle très développée. Il faut reconnaitre qu’il faut se donner autant dans le métier que pour les études pour y parvenir. J’ai donc suivi les cours de Médecine magique, Potions et Botanique, ainsi que Sortilèges et Enchantements, Pharmaceutique, Psychologie en options. Des matières où j’ai particulièrement excellé durant mes études et sur lesquelles je travaille même le diplôme en main, car on n’arrête pas le progrès et chaque jour, des découvertes sont faites. Je tâche donc d’avoir toutes les connaissances nécessaires pour remplir à bien ma mission de médecin, d’autant plus lorsqu’il s’agit des enfants qui sont victimes de maux. J’ai donc débuté comme médecin au sein de la clinique de Gisteol Hyeon, seulement, je n’y étais pas heureuse. Cette région m’oppressait. J’y avais tous mes amis, mais en même temps, c’était l’endroit où on m’avait retiré ma sœur, la mère d’Andrew. L’apparition de Wincap dans le champ de mes possibilités, le désir de So You d’aller étudier et vivre là-bas, m’a donné une raison de me lancer, de tout quitter. J’en avais besoin. Sur un coup de tête, j’ai tout quitté, mon travail à Gisteol Hyeon. Je voulais partir. Seulement, le poste que j’ai pourvu n’est disponible qu’à partir de septembre, je continue donc mon boulot de stripteaseuse à côté et notamment au Pocker’s Club en ville. Le temps que ma situation financière s’arrange.
   


   
Mon Histoire

   
Petite dernière d’une fratrie de deux filles, j’aurai très bien pu devenir une petite princesse comme toutes les autres, si je n’avais pas été dotée de ce caractère de cochon que j’ai depuis toujours. En effet, de nature très entêtée et téméraire, j’ai été dès une véritable casse-cou dès ma plus tendre enfance. Adepte du balai magique, petit modèle, mes parents ont failli avoir de nombreuses crises cardiaques lorsque du haut de mes quatre ans, je grimpais à des hauteurs assez inquiétantes, m’enfuyant par la même occasion de leur emprise aussi vite que l’air. Telle une fusée moldue, j’étais si énergique que je ne pouvais pas tenir en place, obligeant mes parents à user de techniques toujours plus sophistiquées pour me retenir auprès d’eux, sans y parvenir réellement.

Très indépendante, je n’aimais pas qu’on m’oblige à rester sage où à écouter sagement ce que les adultes pouvaient me demander de faire ou ne pas faire. C’était vraiment une notion difficile à assimiler tant elle me semblait particulièrement encombrante. J’aimais m’aventurer dans les nouveaux endroits, vile inconsciente que j’étais alors. J’ai fini par le payer, un jour alors que je me baladais dans les bois qui entouraient notre maison. Encore bien inconsciente des dangers qui pouvaient se trouvaient dans des forêts aussi profondes, je m’étais avancée encore plus profondément dans cette dernière, au point de ne plus être en mesure de retrouver mon chemin.

La nuit noire arrivant alors rapidement à cette période de l’année, j’avais fini par errer sans être en mesure de voir à deux pas devant moi. Ma fierté perdait peu à peu de sa fermeté et une angoisse des plus totales avait fini par faire naitre des larmes aux coins de mes yeux. J’étais terrifiée, affamée et assoiffée, tant et si bien que mes sanglots s’étaient faits plus intenses, sans être en mesure de les interrompre. Je ne suis nullement en mesure de me souvenir combien d’heures j'ai passées à errer de la sorte, mais je me souviendrai toujours de l’effet que m’a fait ressentir cette morsure d’un serpent sur lequel je venais de marcher. Une douleur intense m’avait forcée à crier de toutes mes forces alors que je sentais cette poigne s’infiltrer d’autant plus profondément dans mes membres. Je me suis sentie rapidement vaseuse, mes forces me quittant et me laissant incapable de faire le moindre mouvement, ni exprimer la même douleur. J’avais fini par m’évanouir, inconsciente et sans doute résignée à l’idée que c’était peut-être la dernière fois, que je voyais le monde.

Une mort dont on était venu me sauver, me transplanant immédiatement dans une clinique pour m’administrer un sérum, un antidote qui sauraient évacuer la moindre particule du poison, qui s’était immiscé au creux de mes veines. Une notion résolument importante que le médecin m’avait inculquée à mon réveil lorsque je lui avais demandé des explications. Sans doute est-ce l’intérêt et la finalité de ses explications, qui ont fait que je me suis tant intéressée à la médecine par la suite. Je trouvais cela captivant de voir avec quelle aisance, en définissant quelques symptômes, un médecin était en mesure de soigner le moindre mal ou l’apaiser. Un domaine, dans lequel j’excelle particulièrement aujourd’hui. Je trouve ces complexités si intéressantes à démêler pour pouvoir être en mesure d’y trouver des clés de réflexion et percer une solution, un remède. Un remède qui peut soigner un mal, qui se trouvait jusqu’alors incurable.

Pour y parvenir, je fus une élève exemplaire. Indisciplinée avant cet accident, j’ai fini par m’assagir en devenant bien plus sérieuse et déterminée. Je n’avais plus envie d’être une enfant et je le criais à qui voulait l’entendre sans pour autant perdre ce que j’avais par le passé. J’ai donc vécu une enfance assez calme par la suite, même si je ne pouvais lutter trop longtemps contre ma nature. Je me suis concentrée sur les livres de potion, de botanique et de médecine, tout en jouant au Quidditch. Je fus d’ailleurs une excellente attrapeuse dans mon établissement d’origine en Australie. Adulée et reconnue comme une sorcière au fort charisme, tous les élèves me connaissaient de vue et il n’était pas rare que certains me craignent tant il m’arrivait parfois de me battre avec ceux qui se sentaient supérieurs à d’autres, au nom d’une stupidité déconcertante. Mes années au collège furent donc assez calmes même si j’étais connue pour avoir un cœur de pierre tant je me trouvais indépendante. Je n’avais que faire de ce sentiment qu’était l’amour, lui préférant une émotion plus noble : l’amitié. Bien entendu, je n’en fus pas rigide pour autant. Les limites usuelles qu’on signifiait à mon sexe ne s’appliquaient pas à ma personne et il est donc évident que j’ai connu le sexe avant de savoir ce qu’était l’amour. La luxure apportait cette douce libération de mon être dans un plaisir malsain. Je n’ai jamais été dominée, que mes conquêtes soient masculines ou féminines. Je n’ai jamais connu cette sensation d’être dominée, ce qui ne m’a jamais manqué à ce jour.

Cependant, ce quotidien si parfait fut totalement basculé lorsque mes parents se sont fait tuer au cours d’une mission. Même s’il s’agissait d’un risque de leur métier, la nouvelle avait été particulièrement difficile à accepter et cela a particulièrement mis à mal la fin de mon année scolaire. Sans être trop mauvaises, mes notes ne furent pas aussi fameuses qu’auparavant et il me fallut quelques mois pour remonter la pente avant que ma sœur ne m’annonce son désir de quitter l’Australie pour vivre auprès de l’homme avec qui elle était depuis quelques années désormais. Ne pouvant me résoudre à quitter ma sœur, le seul membre de ma famille qu’il me restait, j’avais pris la décision de la suivre dans cette contrée qu’était Gisteol Hyeon. Une ville se situant dans une province assez fermée de la Corée où j’ai dû prendre de nouvelles marques, m’habituer à certaines coutumes. Fort heureusement, le côté international de l’université m’avait permis de rencontre des élèves dans la même situation que moi. Un fait qui m’avait particulièrement remonté le moral et j’ai fini par me construire de nouveau et y trouver un certain plaisir à y habiter.

Un plaisir qui s’est quelque peu éteint à la suite des derniers événements qui se sont produits au sein de cette contrée et qui m’ont arraché si cruellement ma sœur. Je n’ai rien pu faire pour la sauver et cette scène n’a de cesse de me hanter, mais, je compte néanmoins respecter la promesse que je lui ai faite ce jour-là : je protégerai Andrew, son fils à peine âgé d’un mois. Toute ma vie, je lui offrirais tout l’amour que sa mère lui aurait donné, jusqu’à la fin de mes jours. Même si je suis seule dans cette histoire, je sais que je peux compter sur ma douce et fidèle So You, cette demoiselle si forte et si fragile, qui est sans que je ne l’admettre réellement, mon premier amour. J’ai ressenti pour elle, bien plus d’affection et d’amour que je n’ai pu en offrir à tous mes autres amis, mes conquêtes. J’avais le désir de me l’accaparer, m’assurer de satisfaire ses besoins d’affection, plus qu’aucun homme n’aurait pu lui offrir. Seulement, cette ambition, ce désir, elle ne fut pas en mesure de l’entrevoir pleinement pire, elle avait dirigé son cœur vers un autre, plus digne. Même si la vérité fut dure à avaler, même si aujourd’hui, je n’ai pas encore pu faire taire ce sentiment à son égard, je me contente de cette place qu’elle m’octroie. Elle a l’air heureux auprès de l’homme qu’elle a choisi et c’est tout ce qu’il m’importe.

Parfois, je me dis qu’il est mieux, ainsi. Si jamais j’étais parvenue à mes fins, sans doute aurais-je pu la blesser comme tous ceux qui ont pu le faire par le passé ? Après tout, je n’ai jamais été en couple et je me connais assez pour savoir que les relations de couple « normales » ne sont pas faites pour moi. Je suis bien trop indépendante, mais cela ne me dérange pas. L’amour est optionnel et je n’en ai pas besoin. J’ai déjà une personne sur laquelle veiller, Andrew. Un petit ange que je veux rendre heureuse et c’est le plus important. Titulaire de mon diplôme de spécialisation en médecine magique, j’ai réussi à décrocher un poste au sein de la clinique magique Saint-Ariel, en tant que médecin. Aimant profondément les enfants, ayant ça dans la peau, j’ai décidé d’intégrer le service spécialisé dans la pédiatrie. C’est donc une nouvelle vie qui s’offre à moi et je suis préparée à la vivre, même si en attendant de prendre mes fonctions en septembre, je continue de travailler à côté pour subvenir à mes besoins. Il faut bien que je vive, après tout.
   


   
Derrière l'écran

   

   
Pseudo ou prénom : bluesnow. Âge : top secret mais au dessus de la vingtaine. Temps de connexion : autant que possible. Un commentaire ? : je suis heureuse de vous retrouver. Ce forum est une beauté *-*. Comment avez vous connu le forum ? : par les fondatrices. Avez vous lu le règlement ? : magic awakens the spirit.
   
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
profil +
Olivia Brown - It's not easy to be someone Empty
MessageSujet: Re: Olivia Brown - It's not easy to be someone   Olivia Brown - It's not easy to be someone Icon_minitimeDim 13 Juil - 21:48


   
Olivia Brown
discuss with temptation is be on the brink of yield to it.

   
   
Fiche de répartition

   Supprimer les mentions non choisies. Vous ne pouvez en choisir qu'une et avez dans l'obligation de répondre à toutes les questions, en gardant les choix qui est le plus proche possible. Vous pouvez apporter des indications complémentaires en dessous de chaque question si vous souhaitez détailler ou justifier un choix.


   1. Qu'est-ce qui parmi ces éléments est le plus important à votre bonheur ?
   ♦ Rester libre, à n'importe quel prix et quelques soient les épreuves pour le rester.

   S’il a bien une chose après laquelle j’aspire : c’est la liberté. Cela a toujours été le maître mot de ma vie. Je déteste être enchainée, inscrite dans un statut, une étiquette qu’on me donne. Il n’y a rien au monde qui m’horripile le plus que cela. Pourtant, aujourd’hui, je suis médecin, je dois suivre une déontologie qui me restreint dans mes libertés en tant que professionnelle. Si je les applique, c’est parce qu’elle me semble cohérente en vue de l’objet suivi. Je suis un médecin, mon travail est de sauver des vies, mais pas à n’importe quel prix et notamment si cela implique de mener mon patient vers une mort lente et douloureuse. Enfin, en tant que pédiatre, ce cas de figure ne se présente que peu de fois et c’est mieux. Je déteste l’idée de voir un enfant souffrir. Dans ma vie personnelle, je ne compte pas m’enchainer à qui que ce soit. Je suis un électron libre qui vacille ici et là, sans port d’attache et cela me convient. Je suis une âme libre, rattachée qu’à une seule autre : Andrew. Je lui apprendrais à devenir libre également, pour son bien, son bonheur.  


   2. Quelles qualités vous définissent le mieux selon vous ?
   ♦ Libre, courageux, persévérant.

   Comme mentionnée au dessus, je suis un électron libre. J’aime cette aisance qu’apporte ce détachement perpétuel des choses. En demeurant libre, détachée des gens autour de moi, sans pour autant être insensible, cela me permet de garder une sérénité d’esprit. J’ai vu combien ma sœur ou Soyou se sont senties blessées par les leurs. Je me suis toujours refusé de donner le droit à quiconque de me mettre dans un tel état de mal-être. Je pars donc du principe que chaque être fait des erreurs, qu’il avance, mène sa vie comme il pense la mener. Bien sûr, je n’en demeure pas moins exigeante. Lorsque j’attends quelque chose de quelqu’un, je fais en sorte de le protéger, de l’aider à avancer dans la bonne voie. Je n’ai pas peur des épreuves, je les surpasse toujours avec persévérance et courage. Je suis forte, indomptable, ce qui fait mon charme et aussi mon malheur pour certaines personnes. En effet, en me détachant de tout, en gardant cette distance, je m’empêche de vivre des sentiments profonds, ce qui a toujours particulièrement rendu triste ma mère avant son décès.


   3. Au contraire, dans lesquels de ces défauts vous reconnaissez-vous ?
   ♦ Insouciant, solitaire, sauvage.

   L’insouciance est le trait de caractère qui me colle à la peau. De nature fonceuse, casse-cou, je vais toujours droit au but sans penser aux conséquences de mes actes. Cela m’a d’ailleurs valu de nombreux impairs, notamment ce jour où j’ai manqué de perdre la vie. Pourtant, je continue d’agir en fonction de mes instincts tel un animal sauvage. Un trait qui me convient également tant je peux devenir un véritable monstre lorsqu’on me met en colère. De nombreuses personnes ont déjà gouté au goût amer d’une sévère défaite par ma baguette. Lorsque j’agis, je ne fais pas semblant et il faut mieux éviter de croiser ma route, à ces instants-là. Ce qui fait de moi, une femme très solitaire, mais amicale. Je le suis seulement dans ma façon d’être. Ce n’est pas que je ne fais pas confiance, c’est juste que je pars du principe que si je désire quelque chose, je dois agir pour l’avoir et c’est cet aspect qui peut déranger certaines personnes.


   4. Si vous deviez-choisir un de ces éléments, lequel vous semblerait le plus judicieux ?
   ◘ Le feu, élément dévastateur et capable de fournir la toute puissance.

   Le feu est résolument l’élément le plus envoutant au monde. Terriblement puissant, il brûle et dévaste tout sur son passage. Il est de toute beauté et à la fois si inoffensif entre les bonnes mains. Je suis à l’image de cet élément. Je suis chaleureuse et aimante, j’offre mon amitié et ma douceur à tout le monde, mais ceux qui me trahissent finissent toujours par connaître la fournaise étouffante de l’enfer. Je suis comme le feu, je n’offre pas de cadeau à l’imprudent qui ose me trahir.


   5. Qu'est-ce que l'amour à vos yeux ?
   ♦  L'amour ? La plus grosse bêtise de ce monde. Les gens courent après l'amour pour quoi ? Finir enchainé à une personne à vie et oublier tous ses projets ? Jamais de la vie pour moi. Je suis célibataire et c'est bien par ambition personnelle que je me laisserai jamais avoir par ce sentiment.

   Comme je l’ai précisément mentionné, l’amour n’a peu d’importance à mes yeux. Il s’agit d’une futilité créée par l’homme pour tenter d’expliquer une attirance charnelle entre deux êtres. Une dépendance qui peut rendre fou et que je connais mieux que quiconque. La différence est que je préfère la vivre auprès de partenaires différents, sans m’attacher, ni ressentir le moindre sentiment qui me lierait par une force particulière avec quelqu’un. Je me suis déjà laissée tenter avec So You, j’ai vécu ce sentiment comme une chance et un honneur, mais cela ne m’empêchera pas de vivre ma vie comme je l’entends. Alors, si jamais l’amour apparait dans ma vie, je ne lui tournerai pas le dos, mais j’espère que cette personne se fera une raison : je ne serai jamais totalement sienne et je vivrai quoi qu’il advienne, ma vie comme je l’entends.


   Si vous pouviez choisir d'intégrer une communauté, vers laquelle iriez vous ?
   Diamond's Wolf


   
Pour aider le staff

   
Code:
♦ Tonkin Phoebe ► Olivia Brown
   
Revenir en haut Aller en bas
Golden Otter
Je ressemble à « : Ian Harding ». J'ai égaré : 217 parchemins. Ma bourse est remplie de : 1193 et j'ai : 35
profil +
Olivia Brown - It's not easy to be someone Empty
MessageSujet: Re: Olivia Brown - It's not easy to be someone   Olivia Brown - It's not easy to be someone Icon_minitimeDim 13 Juil - 22:06

bienvenue Olivia !!
j'espère que tu te plairas ici.

Bon courage pour ta fiche! a la moindre question nous sommes là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Obsidian Bear
Je ressemble à « : Marlon Teixeira ». J'ai égaré : 504 parchemins. Ma bourse est remplie de : 190 et j'ai : 28
profil +
Olivia Brown - It's not easy to be someone Empty
MessageSujet: Re: Olivia Brown - It's not easy to be someone   Olivia Brown - It's not easy to be someone Icon_minitimeDim 13 Juil - 22:37

OLIVIIIIIIAAA  Olivia Brown - It's not easy to be someone 1764679104 :friends01: Olivia Brown - It's not easy to be someone 1764679104 Olivia Brown - It's not easy to be someone 3892516649 Olivia Brown - It's not easy to be someone 3897645590 Olivia Brown - It's not easy to be someone 3381262829 Olivia Brown - It's not easy to be someone 1167627267 Olivia Brown - It's not easy to be someone 616463229 Olivia Brown - It's not easy to be someone 3514420707 Olivia Brown - It's not easy to be someone 3790562595 


BIENVENUE SUR LE FORUUUUM. AMUSE TOI BIIIEN . J'attends ta validation avec impatience  Olivia Brown - It's not easy to be someone 2182387768
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thephoenixsong.forumactif.org/t92-alboran-herrera-joaquin-a-real-prince http://thephoenixsong.forumactif.org/t178-joaquin-alboran-il-est-le-temps-de-peut-etre-grandir
Jade's Woopecker
Je ressemble à « : phoebe tonkin ». J'ai égaré : 239 parchemins. Ma bourse est remplie de : 98 et j'ai : 33
profil +
Olivia Brown - It's not easy to be someone Empty
MessageSujet: Re: Olivia Brown - It's not easy to be someone   Olivia Brown - It's not easy to be someone Icon_minitimeDim 13 Juil - 22:42

Oliviaaaaaaa *-*
Ravie de te voir parmi nous <3
Bonne chance pour ta fiche et surtout amuses-toi bien parmi nouuuuuuuuuuus **

THE PHOENIX'S SONG ~
u.c
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thephoenixsong.forumactif.org/t996-aleisha-mander-tout-amour-seme-tot-ou-tard-fleurira

Soyou Park
Soyou Park
Student
Jade's Woopecker
Je ressemble à « : Bong Yee ». J'ai égaré : 421 parchemins. Ma bourse est remplie de : 809 et j'ai : 27
profil +
Olivia Brown - It's not easy to be someone Empty
MessageSujet: Re: Olivia Brown - It's not easy to be someone   Olivia Brown - It's not easy to be someone Icon_minitimeLun 14 Juil - 0:37

Ma Olivia chou d'amour  Olivia Brown - It's not easy to be someone 2076270085 
Si contente de te voir là *O*
Bon courage pour ta fiche et puis vite vite qu'on retourne rp *-*

THE PHOENIX'S SONG ~
Δ If it's wrong to love you, Then my heart just won't let me be right. I'd give my all to have Just one more night with you, I'd risk my life to feel Your body next to mine 'Cause I can't go on.
©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thephoenixsong.forumactif.org/t26-soyou-if-it-s-wrong-to-love-you-then-my-heart-just-won-t-let-me-be-right http://thephoenixsong.forumactif.org/t216-soyou-my-all#1607

avatar
Invité
Invité
profil +
Olivia Brown - It's not easy to be someone Empty
MessageSujet: Re: Olivia Brown - It's not easy to be someone   Olivia Brown - It's not easy to be someone Icon_minitimeMer 16 Juil - 13:09

Merci beaucoup à vous 4 *-* :heart:
Je tâche de remplir rapidement ma fiche, désolée du retard T^T
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité
profil +
Olivia Brown - It's not easy to be someone Empty
MessageSujet: Re: Olivia Brown - It's not easy to be someone   Olivia Brown - It's not easy to be someone Icon_minitimeMer 16 Juil - 15:21

PHOEBE.  Olivia Brown - It's not easy to be someone 1458852814 
Bienvenue.  Olivia Brown - It's not easy to be someone 3058559544 
Revenir en haut Aller en bas

Fumseck
Fumseck
Department member
Je ressemble à « : un beau phoenix ». J'ai égaré : 599 parchemins. Ma bourse est remplie de : 864 et j'ai : 99
profil +
Olivia Brown - It's not easy to be someone Empty
MessageSujet: Re: Olivia Brown - It's not easy to be someone   Olivia Brown - It's not easy to be someone Icon_minitimeMer 16 Juil - 16:08


   
Félicitations !!
   Tu fais partie de la communauté des
   Diamond's Wolf !!

   

   
Joaquin dit que ta fiche est très intéressante. Il a hâte de te faire changer et transformer peut-être en ours :p  Olivia Brown - It's not easy to be someone 2284726021 

   

   Cher citoyen, WINCAP est résolument ravi de t’accueillir au sein de sa communauté. Comme tu l’as sans doute remarqué, ta baguette t’a désigné une communauté, celle auprès de laquelle tu feras tes premiers pas dans la ville. Sache qu’il s’agit d’un élément indispensable à ta bonne intégration ici. Tout comme toi, de nombreux sorciers vont faire leurs premiers pas à tes côtés, au sein de cette ville hors du commun. Qu’importe les raisons qui t’ont amené jusqu’à WINCAP, personne ne te jugera, car ici, on a une devise : l’unité des peuples fait celle des cœurs. Alors, prépare-toi à vivre une aventure exceptionnelle, inoubliable où peut-être apprendras-tu à en savoir plus sur toi-même, sur ceux qui t’entourent. Quoi qu’il en soit, le monde de WINCAP s’offre à toi et nous te souhaitons une bonne aventure parmi nous !

   « Félicitations ! Tu fais désormais partie de la communauté des Diamond's Wolf, dont le loup est l’animal protecteur. Sois digne de porter ses couleurs et agit en tant que bon citoyen pour faire briller ton emblème !

   Te voici enfin validé, petit(e) sorcier(e) ! En tant que citoyen de WINCAP, tu peux désormais postuler pour devenir membre de l’équipe de Quiddich de ta communauté. Afin de ne pas dormir dans une ruelle paumée de la ville, tu peux enfin réserver ton appartement ou ta maison et créer ta fiche de lien. Pour finir, n’oublie pas de remplir les différents éléments dans ton profil et ton Magic Diary. De plus, il est vivement recommander de venir référencer son patronus et découvrir comment aider ta maison dans le tournoi des communautés. Dans tous les cas, nous te souhaitons une bonne aventure parmi nous !!!

   

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thephoenixsong.forumactif.org


Contenu sponsorisé
profil +
Olivia Brown - It's not easy to be someone Empty
MessageSujet: Re: Olivia Brown - It's not easy to be someone   Olivia Brown - It's not easy to be someone Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Olivia Brown - It's not easy to be someone

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Olivia Kerner (Poufsouffle)
» Olivia R. Stass [ Terminé ]
» Je t'aime faussement, tu m'en veux ? [PV Olivia]
» Lavande Brown (Gryffondor)
» Ne me quitte pas [Théo & Olivia]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Phoenix Song ::  :: Présentations :: Refusées-