Partagez | 
The Phoenix Song ::  :: Oubliettes :: Rps :: Sinseonghan Jolyu's Area
 

 Le Bal de Noël | PV Yasushi Yamada

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Invité
Invité
profil +
MessageSujet: Le Bal de Noël | PV Yasushi Yamada   Lun 14 Juil - 14:15

Cela faisait à présent des semaines, voire des mois, que la jeune demoiselle n’avait pas portée une seule robe, ni n’avait réellement pris soin d’elle depuis sa séparation avec son ancien fiancé. Ses préoccupations avaient été bien différentes alors, préférant consacrer ses mois de solitude dans ses études, dans ses recherches moldus plutôt qu’à un autre homme qui pourrait conquérir son cœur et apaiser ses douleurs. Aimer véritablement quelqu’un après tant de souffrances, lui paraissait encore aujourd’hui, trop difficile à supporter. Si elle se trouvait à l’heure actuelle vêtue d’une robe joliment choisie et particulièrement coiffée et plus maquillée que d’habitude, ce n’était nullement un fait hasardeux et sans réelle signification. Non pas qu’elle souhaitait conquérir le cœur d’un jeune homme ou d’une quelconque autre personne mais elle avait seulement répondu à l’invitation indirecte du jeune homme qui était venu la secourir dans le monde moldu pour ce bal. Il lui avait alors intimé qu’il serait ravi de la voir lors du bal de noël organisé par le directeur pour venir la remercier d’avoir accepté de témoigner pour lui au tribunal. Il serait bien menteur de dire que le jeune homme qui répondait au doux nom de Yamada Yasushi, la laissait de marbre. Sa maladresse, sa timidité et son courage faisaient de lui un homme merveilleux et particulièrement attachant selon elle, tout comme sa silhouette particulièrement agréable. Ce n’était nullement le hasard alors si elle s’était si bien préparée, inconsciemment sans doute voulait-elle plaire au jeune homme lors de ce bal.

Ainsi, elle s’était dirigée grâce aux barques magiques vers le lieu où se déroulerait la soirée et désormais se trouvait avec l’ensemble du personnel et les élèves présents dans cette fameuse salle magique. Avec joie et surprise, pour la première fois de sa vie, elle venait en ces lieux et ne cessaient de dévorer du regard chaque coin et recoin magnifiquement décoré par les soins de ses collègues. Un décor qui plairait sans aucun doute à tous les élèves qui étaient déjà en train d’admirer le travail. Ce fut le chant mélodieux et gracieux des quatre oiseaux emblématiques qui eurent sans doute le plus d’effet sur la jeune demoiselle qui semblait bien transportée par leurs sifflements ô magnifique. Le directeur engagea alors un discours plein d’amour, de joie et de compassion pour chacune des personnes avant de leur laisser le champ libre et de profiter pleinement de cette soirée.

A présent que le discours était terminé, le plus compliqué pour la demoiselle était bien de retrouver le jeune homme parmi la foule des étudiants. Tous les étudiants s’étaient transformés en de gentleman sophistiqué et reconnaitre Yasushi lui paraissait difficile, tout particulièrement du haut de ses un mètre cinquante… Yasushi se trouvait si grand qu’il était difficile de le trouver. Ainsi, ne souhaitant nullement s’inquiéter de ne pas le trouver et le chercher pendant plusieurs minutes sans le trouver, elle préféra se placer sur l’un des balcons pour guetter son approche, peut-être aurait-il eu la même idée qu’elle.. Le balcon se trouvait vide encore mais elle s’y plaça, prenant appuie sur le balcon pour venir observer le paysage merveilleux qui leur était possible d’admirer grâce aux nombreux sorts magiques. Il était amusant de remarquer alors que le froid régnait autour de la bulle protectrice et que même en robe légère, elle ne souffrait nullement de froid, cela se trouvait particulièrement agréable. Ainsi, elle se contenta de fixer le paysage, attendant peut-être la venue du jeune homme en ces lieux, ne sachant nullement s’il se trouvait en compagnie de sa possible petite amie en ce soir, un fait qui l’attristerait inconsciemment. Elle ne cessait cependant d’observer l’entrée du balcon, ayant l’espoir de le voir arriver. Elle ne sut exactement combien de temps se déroula exactement mais la demoiselle aperçut le jeune homme arrivait et apparaitre dans son champs de vision, vêtu d’un costume qui le rendait très élégant et attirant. Ce jeune homme était réellement plaisant à observer. Seulement, Yuuki vit non avec surprise mais une légère inquiétude qu’il se trouvait accompagné d’une demoiselle, sans doute sa cavalière pour la soirée. Cette demoiselle se trouvait peut-être même sa petite amie… elle ne savait nullement. La vie sentimentale du jeune homme était bien mystérieuse pour Yuuki. Elle se contenta alors d’afficher un sourire agréable à leur adresse avant de les saluer avec joie mais contenance.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Yasushi Yamada
Department member
Obsidian Bear
Je ressemble à « : Lee Seung Hyun - Model HOTBOOM ». J'ai égaré : 203 parchemins. Ma bourse est remplie de : 867 et j'ai : 25
profil +
MessageSujet: Re: Le Bal de Noël | PV Yasushi Yamada   Lun 14 Juil - 14:16

Noël était résolument une période forte douloureuse pour le jeune homme qu’était Yasushi, et ce depuis quelques années. Quand bien même avait-il plus ou moins fait le deuil de cette partie de son existence qui n’était et ne serait plus jamais, il n’en restait pas moins que lorsque les périodes de fin d’années arrivaient, le jeune homme avait du mal à garder ses esprits au clair. Comment pouvait-il tout simplement profiter pleinement de sa liberté tandis qu’au fond d’un cachot, ses parents vivaient l’enfer permanant. Difficile n’est-ce pas ? Et pourtant, il se tenait là face à son miroir en tenue de soirée, apprêté à fêter en avance, une fête qui ne représentait plus grand-chose à ses yeux depuis quelques années. En effet, quand bien même son oncle l’avait prit sous son aile au grand dan de la matriarche de la famille, il n’en restait pas moins qu’il était le sujet principal de ses brimades lorsque les fêtes de fin d’années arriver. Assassin, cette dernière l’avait condamné pour un crime qu’elle le jugeait toujours d’être le coupable. Un acte qu’il n’avait ô bien entendu nullement commis mais qui semblait être sans équivoque pour cette femme, qui pour l’honneur de sa famille, avait décidé de faire de lui le responsable.

Il imaginait sans trop de mal la réaction que celle-ci allait avoir lorsqu’elle découvrirait qu’il allait bientôt comparaitre devant le tribunal pour une affaire d’attaque sur moldus. Rien que cette idée l’angoissait du plus profond de son être tandis qu’il s’évertuait à rester optimiste en se disant qu’il n’avait fait que son devoir en venant en aide à cette demoiselle, qui depuis ces derniers temps occupait inconsciemment son esprit. Cette dernière se trouvait être l’assistante du professeur d’études des moldus et il ne pouvait nier qu’il s’était senti quelque peu touché, d’apprendre qu’elle s’était présentée au ministère pour témoigner pour sa personne. C’était avec surprise qu’il l’avait découvert alors qu’il s’était senti gêné et à la fois reconnaissant pour cela. Il s’était alors rendu à elle pour la remercier du plus profond de son cœur, quelque peu fébrile devant la beauté et l’effet que cette dernière provoquait en lui. Elle se trouvait tout simplement bien plus belle que dans ses souvenirs et la douceur de ses traits, de ses gestes, de ses mots apaisaient tout simplement son âme à chaque fois qu’il s’entretenait avec cette dernière. Ainsi, il lui avait fait part de sa reconnaissance profonde, laissant sous entendre sans réellement en avoir conscience qu’il serait résolument heureux de pouvoir la croiser lors du bal, auquel il avait prit la décision de se rendre avec Mee Na, sa meilleure amie.

Une décision assez surprenante de sa part mais qui était avant tout due à la culpabilité qui l’habitait vis-à-vis de son entrevue antérieure avec son ami. En l’invitant, il souhaitait par la même occasion s’excuser de sa maladresse naturelle en passant la soirée avec elle, lui offrant un cadeau qu’il avait spécialement offert pour elle. Peut être était-ce idiot de sa part, peut être même que cette dernière allait le penser mais il ne pouvait pas en faire autrement. Ainsi c’est en compagnie de cette dernière qu’il s’était rendu jusqu’à la barque qui allait les mener à l’île conçue pourrait-on le penser pour l’occasion de Noël. Comme toujours cette dernière était résolument envoutante et c’est donc avec plaisir qu’il foula le sol de cette dernière pour admirer les alentours à la suite de ces autres camarades.

Après le discours du directeur qui annonçait les surprises de la soirée. Il ne pu s’empêcher de sourire en lançant à son amie : « Je crains malheureusement que ce n’est pas encore cette année que je vais redorer l’image de ma famille, je suis loin d’être populaire… mais on ne peut pas en dire autant pour toi. Je suis sure que tu as toute tes chances, belle comme tu es ce soir, ne penses-tu pas ? »

C’est ainsi que son regard quelque peu distrait se perdit dans la salle, cherchant peut être inconsciemment la stature d’une demoiselle qui ne quittait nullement son esprit depuis quelque temps comme s’il ne pouvait pas en être autrement. L’apercevant alors, c’est le regard quelque peu troublé par la vue qu’il lui était donné qu’il vint de nouveau le poser sur son amie alors qu’il ajoutait simplement.

« Dis moi, Mee Na, ça te dérangerait qu’on aille saluer une personne ? En effet, j’aimerai beaucoup te la présenter… c’est la personne qui va sans doute m’aider pour tu sais quoi… » Murmura-t-il tout simplement dans une douce voix alors qu’il rougissait un peu malgré lui.

Il était troublé, se sentant même idiot mais il ne pouvait nier qu’il sentait doucement son cœur battre plus fortement dans sa poitrine. En l’espace d’une seconde, la demoiselle qui le troublait en temps normal, lui avait semblé si magnifique. Une beauté dont il était persuadé en être quelque peu prisonnier sans en prendre vraiment conscience.

TENUE : 01.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thephoenixsong.forumactif.org/t82-yasushi-yamada-when-the-ugly-duckling-becomes-a-majestic-polar-fox http://thephoenixsong.forumactif.org/t252-yasushi-yamada-when-the-ugly-duckling-becomes-a-majestic-polar-fox


Invité
Invité
profil +
MessageSujet: Re: Le Bal de Noël | PV Yasushi Yamada   Lun 14 Juil - 14:17

Charmer le jeune homme, la jeune femme n’en avait nullement l’intention de le faire d’une quelconque façon, ou du moins consciencieusement. Si elle s’était maquillée, si elle s’était coiffée, si elle en était venue à porter une robe, cela était seulement dû au fait qu’il s’agissait d’une fête organisée par le directeur et fêtant le début des fêtes de Noël. Sans doute la seule soirée dans laquelle elle pourrait fêter Noël en soit… sa famille l’ayant renié, elle passait depuis plusieurs années, ces fêtes seule dans son petit appartement. Cette année elle passerait son noël dans le monde sorcier, y vivant, mais rien ne changerait réellement par rapport aux précédentes années. Elle risquait d’être seule, si ce n’est en compagnie de son cher animal de compagnie cette année. Un noël quelque peu triste… La seule soirée où elle risquait réellement de s’amuser et de passer du bon temps était sans aucun doute cette nuit en compagnie du jeune homme qu’elle avait rencontré. Ainsi, s’habiller si élégamment n’était peut-être pas seulement lié au fait qu’il s’agissait d’une soirée particulière, le fait de pouvoir rencontrer et passer du temps avec le jeune qui l’avait charmé malgré elle, était inconsciemment une des réelles motivations. Seulement, elle n’en était pas encore réellement consciente.

Yuuki ne put qu’être particulièrement ravie du paysage particulièrement radieux que leur offrait cette île. N’ayant pas eu l’occasion de poursuivre des études supérieures d’une quelconque manière au Japon, la demoiselle n’avait pas pu franchir les portes de cette école, ni fêter noël une seule fois en compagnie des jeunes de son âge. Seulement, au-delà, de tout cela, il lui tardait bien évidement de rencontrer et de voir le jeune homme venir la rejoindre. Un fait qui arriva rapidement après qu’elle soit arrivée sur l’un des balcons de la salle de réception. Bien entendu elle n’entendit nullement la conversation que les deux étudiants eurent mais elle vit leur silhouette se rapprochait d’elle. Un sourire quelque peu radieux s’afficha alors sur son visage alors qu’elle aperçut sa silhouette, une silhouette particulièrement mis en avant dans des vêtements qui lui allaient à ravir. La demoiselle à ses côtés, se trouvait ravissante, aussi, mais ses pensées se dirigeaient toujours vers ce jeune homme qu’elle trouvait particulièrement courageux et admirable. Des rougeurs semblaient s’être installées sur ses joues, des rougeurs dont elle ignorait la raison mais qui le rendait incroyablement mignon. Yuuki se trouvait totalement charmé par le jeune homme. Seulement, elle se devait de garder pour elle ses pensées, peut-être que la demoiselle à ses côtés se trouvait être sa petite amie. Une hypothèse peut-être vraie mais qui ne pouvait pas l’empêcher de la rendre triste malgré elle. Elle ne souhaitait nullement cependant, si cela se trouvait véridique, agir d’une quelconque manière qui pourrait offenser la demoiselle et leur relation. Elle savait ô combien les relations amoureuses pouvaient se trouver complexes et si fragiles entre deux personnes. La demoiselle d’ailleurs se contenta de lui offrir un sourire alors qu’elle s’approchait d’elle en compagnie de Yasushi.

La saluant respectueusement, elle vint lui sourire alors qu’elle vint prononcer d’une voix douce et quelque peu timide : « Bonsoir… je suis heureuse de savoir que vous m’avez trouvé parmi toute cette foule si rapidement. Je craignais vu la foule d’étudiant que nous nous n’arriverons pas à nous croiser avant plusieurs heures… » A la fin de ses mots, elle vint sourire doucement et se présenter alors à la demoiselle qui se trouvait aux côtés du jeune homme, elle se devait de savoir à qui elle avait affaire. « Je ne sais nullement si vous m’avez déjà croisé mademoiselle dans un quelconque lieu… mais je suis Naoe Yuuki, l’actuelle assistante chercheuse pour l’enseignant d’étude des moldus. Votre ami m’a été d’un grand secours il y a quelques mois et je lui en suis très reconnaissante… il possède un très grand courage. » . Elle termina ses mots avec un doux sourire laissant la parole aux deux personnes, ayant l’espoir de n’avoir offensé aucun des deux d’aucune manière. Yuuki avait toujours était une personne peu douée avec les êtres humains, préférant la solitude parfois à la complexité des relations humaines.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Yasushi Yamada
Department member
Obsidian Bear
Je ressemble à « : Lee Seung Hyun - Model HOTBOOM ». J'ai égaré : 203 parchemins. Ma bourse est remplie de : 867 et j'ai : 25
profil +
MessageSujet: Re: Le Bal de Noël | PV Yasushi Yamada   Lun 14 Juil - 14:17

Cela n’était résolument pas la première fois que le jeune homme se sentait quelque peu troublé par une demoiselle. De nature réservée voir timide, il n’était pas rare que Yasushi ne se sente quelque peu gêné lorsqu’il se retrouvait devant des personnes qu’il ne connaissait pas, voir même qui se trouvait être ses proches. Manquant cruellement de confiance en lui, le jeune homme avait la fâcheuse habitude d’être toujours quelque peu mal à l’aise lorsque l’attention des personnes était posée sur lui. Ainsi, il n’était nullement surprenant de sa part qu’il ait pu rougir devant celle qui allait peut être lui permettre de sortir blanchir d’une affaire dont on l’accusait. Cette accusation, il ne pouvait nier en être totalement innocent. Il avait bien fait usage de la magie sur la personne d’un moldu mais cela avait été un reflexe sorcier qu’il n’avait pu contenir pour protéger une demoiselle qui s’était faite attaquée. Elle était son unique secours pour le sortir de cette histoire et cette dernière avait acceptée de témoigner pour sa défense. Un fait qui la rendait à tout jamais respectable et bienveillante à son attention. Elle avait beau trouver cela normal, il n’en restait pas moins qu’il était touché par ce geste, qui n’était pas anodin.

De plus, il ne pouvait nier qu’il était attiré par elle. Pour une raison qui lui échappait totalement, il appréciait sa compagnie, sa douceur. A ses côtés, quand bien même ne pouvait-il nier être quelque peu troublé, il se sentait tout simplement bien. Elle avait un effet apaisant sur lui qui faisait qu’il n’avait pas la sensation qu’elle le jugeait, qu’importe ses paroles maladroites ou ses gestes quelques peu distraits. Cela était peut être qu’un effet psychologique mais indirectement son âme, son être se tendait vers elle. La voir ainsi à cette soirée, si magnifiquement vêtue et coiffée, le chamboulait quelque peu. S’il tentait d’analyser son trouble, sans doute aurait-il la sensation qu’il s’agissait d’un sentiment qu’il avait déjà vécu quelques années auparavant. Seulement il ne préférait nullement y songer, cette sensation l’ayant auparavant fait souffrir et ne souhaitant nullement mal l’interpréter. Troublé, il tentait de reprendre ses sens alors qu’il demandait à Mee Na si elle accepterait qu’ils aillent à la rencontre d’une personne qu’il voulait lui présenter. Lorsque cette dernière lui répondit que cela ne la dérangeait pas du tout et qu’au contraire il lui tardait de la rencontrer, d’autant plus qu’elle semblait importante pour lui. Importante, ce terme le fit d’autant plus rougir alors qu’il tentait de le cacher en murmurant.

« Importante… peut être… disons que c’est la gentille demoiselle que j’ai aidé, il y a quelques mois… je t’en avis parlé il me semble… elle veut bien témoigner pour moi au tribunal, tu sais pour cette histoire d’usage abusif de la magie sur un moldu ? »

Oui si il se rapprochait tellement de cette dernière s’était avant tout pour cette histoire mais pouvait-il réellement reconnaitre qu’il n’aurait nullement cherché à trouver d’autres raisons pour aller à sa rencontre ? Il ne préféra nullement y songer alors qu’il rendait son sourire à la demoiselle qui s’était déjà avancée vers eux pour les saluer. La saluant à son tour avec douceur, il lui fit un doux sourire quelque peu troublé par la beauté qu’elle lui offrait. Ses joues s’étaient teintées de rose alors que cette dernière lui murmurait qu’elle était heureuse de voir qu’ils avaient pus le trouver parmi la foule de monde. En effet, elle craignait qu’ils n’arrivent pas à se croiser avant plusieurs heures. A ces douces paroles, il ne pu que rougir d’autant plus alors que cette dernière se présentait elle-même à son amie en lançant qu’il possédait un très grand courage. Son sourire était résolument envoutant, il ne parvenait point à le détacher de son regard, l’obligeant à connaitre une douce chaleur qui faisait battre doucement son cœur. Elle était si belle et en parfait idiot qu’il était, il ne savait que répondre à ces paroles. C’est donc dans un ton quelque peu timide qu’il s’empressa seulement de murmurer.

« C’était tout naturel vous savez, je suis persuadé que d’autres en aurait fais autant… le courage n’est résolument pas une de mes qualités… enfin… je… suis également ravi de vous avoir trouvé si rapidement… Je tenais énormément à vous présenter, Mee Na, une personne très importante pour moi… Je lui ai déjà énormément parlé de vous, en bien, bien entendu !… Mais j’espérais vraiment être en mesure de vous présenter… après tout, vous êtes tellement bien aimable et adorable de bien vouloir m’aider pour cette histoire. »

Rougissant à ses paroles, il baissa son regard tout timide et troublé vers ses mains alors qu’il ajoutait simplement.

« J’espère que vous passez un bon début de soirée, dans tous les cas, le cadre de la soirée est magnifique, ne trouvez vous pas ? Si vous le désirez vous pouvez passer la soirée en notre compagnie… a moins bien entendu que votre cavalier vous attende autre part… après tout vous êtres très belle ce soir… »

Se mordant légèrement la lèvre, il se contenta seulement de sourire de façon bienveillante alors qu’il se tournait vers Mee Na pour rajouter. « Enfin bien entendu, si cela ne te dérange pas également, après tout, je t’ai fais la promesse d’être ton cavalier pour toute la soirée… »

Idiot, il semblait totalement l’être mais troublé, il ne pouvait pas en être autrement. Sans doute que Mee Na le trouverait amusant, si perdu, peut être le trouverait-elle-même idiot mais quoiqu’il en soit, il était égal à lui-même, comme toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thephoenixsong.forumactif.org/t82-yasushi-yamada-when-the-ugly-duckling-becomes-a-majestic-polar-fox http://thephoenixsong.forumactif.org/t252-yasushi-yamada-when-the-ugly-duckling-becomes-a-majestic-polar-fox


Invité
Invité
profil +
MessageSujet: Re: Le Bal de Noël | PV Yasushi Yamada   Lun 14 Juil - 14:18

Il était indéniable que la demoiselle trouvait particulièrement charmant le jeune homme ainsi vêtu. Les deux fois où elle avait rencontré celui-ci, il portait des vêtements normaux, même si elle l’avait trouvé toujours très agréable à regarder. Elle ne savait nullement si son appréciation se trouvait objective mais il lui semblait qu’à cet instant, elle ne l’avait jamais vu si sublime que dans ce costume parfaitement taillé pour sa silhouette. Elle le savait fin, élancé et incroyablement charmant mais à présent, dans ce vêtement, il semblait bien plus que tout cela : un être merveilleusement beau et attirant. Seulement, ne sachant nullement comment elle devait réagir ou prendre en compte son appréciation, elle préférait la taire et agir normalement, même son attirance pour le jeune bulsajo se trouvait bien souvent difficile à canaliser. Un fait avéré en ce soir alors qu’elle avait bien du mal à quitter du regard le jeune homme. Ses rougeurs sur son visage le rendaient particulièrement mignon alors qu’il venait lui offrir un premier sourire à la suite de ses mots dans lequel elle le trouvait très courageux. La voix quelque peu timide du jeune homme la fit sourire alors qu’à nouveau il venait lui dire que son geste se trouvait naturel, le courage n’étant pas une de ses qualités. Il se trouvait heureux de l’avoir aussi rapidement lui aussi. Il vint alors lui présenter la demoiselle qui l’accompagnait, venant répondre à ses questions partiellement… celle-ci se trouvait être une personne très importante pour lui. Il lui avait même énormément parlé d’elle… en bien, bien attendu. Il termina sa phrase alors venant lui faire un énième compliment, la faisant doucement rougir à son tour.

La jeune demoiselle prit la parole alors venant se présenter, Song Mee Na était son nom et elle se trouvait dans la même classe que le jeune homme qu’elle trouvait elle aussi très courageux. Un fait avéré que Yasushi préférait ignorer dû notamment à son habitude à se dénigrer, comme elle avait pu le voir pendant leurs différentes discussions. A ses mots, Yuuki vint lui sourire, acquiesçant ses propos. Le jeune homme reprit la parole, la surprenant quelque peu alors qu’au détour d’une phrase il venait de l’inviter à passer la soirée avec eux, si jamais elle n’avait eu de cavaliers qui l’attendait quelque part. Elle se trouvait être très belle, elle devait surement avoir un cavalier. Des compliments qui la firent rougir légèrement alors qu’elle voyait le bulsajo devenir particulièrement maladroit venant demander après coup si le fait qu’elle les accompagne ne les dérange pas. La demoiselle vint alors répondre positivement à sa demande et accepter sans problème sa compagnie.

Ne sachant nullement comment réagir sur le coup, elle put paraitre un peu hésitante, surprise par la demande à laquelle elle ne s’attendait pas. Passer du temps avec le jeune homme lui semblait être une idée particulièrement intéressante, tout particulièrement alors qu’elle se trouvait totalement charmée par celui-ci. Seulement, elle ne souhaitait nullement déranger les deux jeunes gens d’une quelconque manière, spécialement alors qu’il semblait avoir promis de partager sa soirée avec la demoiselle. Un fait qui la rassura malgré elle lui faisant croire que Mee Na ne se trouvait nullement être sa petite amie… Elle vint cependant répondre d’une voix légère : « C’est la première fois que je viens au bal de Noël étant donné qu’il s’agit de ma première année en ces lieux… et je peux en effet affirmer que le cadre de soirée se trouve très beau. En ce qui concerne mon éventuel cavalier… je peux vous affirmer que celui-ci ne pourra nullement me retrouver étant donné que je suis venue seule… et j’accepte volontiers votre offre, en espérant nullement vous déranger, ni faire un quelconque contraste entre vous deux, je ne suis pas une élève depuis longtemps…. Vous êtes tous les deux très ravissants et aimables. Le costume vous va à ravir…» Souriant à ses mots timidement elle vint alors profiter du passage d’un des serveurs pour boire une gorgée d’alcool pour tenter de reprendre son calme et peut-être ses rougeurs qui la prenait malgré elle à la vue si splendide de Yasushi dans ce costume. Mee Na risquait de se rendre compte de ses regards alors elle se devait peut-être de ne pas porter un regard trop insistant sur lui. Elle n’était que sa possible enseignante après tout… même si d’ici peu de temps elle rejoindrait le banc des élèves.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Yasushi Yamada
Department member
Obsidian Bear
Je ressemble à « : Lee Seung Hyun - Model HOTBOOM ». J'ai égaré : 203 parchemins. Ma bourse est remplie de : 867 et j'ai : 25
profil +
MessageSujet: Re: Le Bal de Noël | PV Yasushi Yamada   Lun 14 Juil - 14:18

Il était évident que pour toute personne qui connaissait Yasushi, l’accusation dont il était actuellement victime se trouvait être ridicule, tant elle semblait improbable. De nature bienveillante, Yasushi n’avait résolument pas le profit adéquat pour être un dangereux mangemort qui avait pour loisir la torture de moldu. Pourtant, et ce indirectement, la cours magique l’accusait d’avoir fait un usage abusif sur l’un d’entre eux alors que son seul objectif avait été à ce moment là de venir en aide à la demoiselle, qu’il pensait être moldue. Sans doute son geste était quelque peu répréhensible, après tout il avait usé de la magie sur des moldus et avait manqué de loyauté envers eux en n’utilisant pas les mêmes armes que lui. Cependant, il avait réagi comme un sorcier de sang pur, à qui on avait apprit à se défendre que par la magie. Y avait-il quelque chose de répréhensible à cela ? Il ne le pensait pas mais la seule chose qu’il espérait sincèrement, c’est que les blessures qu’il avait du à endurer lors de l’affaire de ses parents, ne se réitérerait pas lors de cette affaire. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il n’était pas alors sur d’être en mesure de supporter de nouveau tout cela, son esprit étant bien encore malade quand bien même les années se défilaient peu à peu, doucement.

Il comprenait donc l’énervement de son amie à ce sujet, il ne pouvait nier que lui-même était anxieux à ce qu’il allait se passer. Le ministère n’était résolument très clément lorsque cela touché à ce domaine. Que cela soit fait pour aider ou dans l’intention de faire du mal, le fait qu’un moldu ait connaissance de la magie était résolument une affaire difficile à traiter et fort heureusement, les oubliator faisait bien leur travail dans ce domaine. Seulement ces pensées lugubres s’évaporèrent dès lors qu’il se concentra sur la personne de Yuuki, cette demoiselle qui ne le laissait nullement indifférent. Cela était une chose difficile à nier mais qui pourtant ne semblait pas l’alarmer. C’était un sentiment curieux et déroutant et au fur et à mesure des mots qu’il exprimait, il se savait quelque peu troublé, plus maladroit qu’en temps normal. Elle le déroutait totalement par ses regards, son cœur ne pouvait s’empêcher de frapper plus fortement dans sa poitrine à ce fait.

C’était sans aucun doute ridicule, peut être même que Mee Na, elle qui le connaissait tellement ne pouvait s’empêcher de le trouver amusant à agir de la sorte, mais il ne pouvait point s’empêcher de tenter de combler le silence qu’il pouvait y avoir à cause de sa gêne. Ainsi, il l’avait invité sans même se préoccuper de l’avis de sa cavalière qui ne manqua nullement de lui faire part lorsque lui-même remarqua la chose. Mais il fut ravi de l’entendre dire que cela lui ferait plaisir si elle se joignait à eux, à moins bien entendu qu’elle ait un cavalier qui y verrait un inconvénient. Inconsciemment, une partie de sa personne avait du mal à envisager la chose. Il trouvait Yuuki résolument belle et attrayante, il n’aurait point été étonnant qu’elle ait même un partenaire mais au fond de son être, cette idée était systématiquement refusée, préférant rester aveugle à cette éventualité.

Ainsi, il ne pu que remarquer l’hésitation de la jeune femme, surprise par sa demande. Peut être qu’elle était incongrue, déplacée ? A cette idée, il ne pu que baiser un instant son regard alors qu’il s’en voulait fortement si tel était le cas. En aucune façon, il ne souhaitait la froisser ou quoi que ce soit de cette nature. Il se contenta alors seulement de se mordre légèrement la lèvre inférieure alors qu’il lui lançait un regard doux mais timide. Aux paroles de cette dernière, il ne pu que sourire timidement alors qu’elle lui avouait que c’était la première fois qu’elle venait en ces lieux et qu’elle était venue, seule. Cette information relativement futile fut bien accueillit par son esprit alors qu’elle acceptait volontiers leur invitation en espérant ne point les déranger, ni faire un quelconque contraste entre eux deux. Aux compliments de la jeune femme, ses joues se teintèrent délicatement de rougeur alors qu’il souriait continuellement de façon quelque peu gêné.

« Je vous assure que vous ne nous dérangerez nullement… puis je suis intimé que la plupart des convives de cette soirée suppose que tout comme eux, vous êtes une élève. Vous êtes après tout, bien plus jeune que certains étudiants présents dans cette académie, vous savez ? » Avait-il répondu rapidement avant de se racler doucement la gorge pour reprendre le fil de ses pensées. En disant cela, il ne se rendait nullement compte qu’il la complimentait de nouveau tandis qu’il poursuivait sur sa lancée en ajoutant : « Puis vous êtes ravissante dans cette tenue également, je vous assure… »

Prenant entre ses doigts un verre de cocktail, c’est en gentleman qu’il le remit à sa meilleure amie alors qu’il en prenait également un pour lui en poursuivant simplement dans un doux murmure, quelque peu gêné : « Je pense que c’est l’occasion rêvée pour trinquer pour cette merveilleuse soirée, non ? Joyeux noël à vous, mademoiselle Naoe, joyeux noël à toi, Mee Na… »

Levant son verre doucement, il vint délicatement le porter à ces lèvres alors que de sa main libre, il retirait un écrin de sa poche, venant le donner directement à son amie. C’est dans un murmure quelque peu intimidé qu’il ajouta simplement dans un fin sourire: « c’est pour toi… j’ai pensé à toi lorsque je l’ai vu… et je me suis donc dis que cela te plairait… puis c’est aussi pour me faire pardonner de ma maladresse pour la dernière fois… enfin j’espère que tu voudras bien l’accepter… »

C’est quelque peu intimidé qu’il attendit sa réaction. Il espérait vraiment que le cadeau plairait à son amie, il s’agissait d’un fin bracelet en argent constitué des petits accessoires en forme des accessoires de l’univers du Quiddich. Un petit bracelet fantaisie en soit mais élégant tout de même, bref à la hauteur d’un cadeau réalisé par un membre de l’aristocratie sorcière qu’il se trouvait être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thephoenixsong.forumactif.org/t82-yasushi-yamada-when-the-ugly-duckling-becomes-a-majestic-polar-fox http://thephoenixsong.forumactif.org/t252-yasushi-yamada-when-the-ugly-duckling-becomes-a-majestic-polar-fox


Invité
Invité
profil +
MessageSujet: Re: Le Bal de Noël | PV Yasushi Yamada   Lun 14 Juil - 14:19

Déranger, la jeune femme avait eu malgré elle peur de gêner en cette soirée les deux jeunes gens qui l’accompagnaient en cet instant. En effet, Yasushi avait semblait-il décidé de consacrer sa soirée en compagnie de cette demoiselle dénommée Mee Na, une personne qui semblait ô combien importante pour le jeune homme. Yuuki qui savait ô combien les relations humaines se trouvaient complexe était venue alors leur poser la question, ne voulant nullement faire en sorte que Yasushi ne brise sa promesse. Ainsi, elle n’avait pu qu’être heureuse alors que le jeune homme était venu lui assurer qu’elle n’allait nullement les déranger, lui intimant que la plupart des convives de la soirée allait croire et était persuadé que tout comme eux, elle se trouvait être une élève. Elle était à près tout, bien plus jeune que certains étudiants présents dans cette académie. Le compliment que vint lui faire le jeune homme vint la faire rougir légèrement alors qu’elle baissait la tête quelque peu timidement tout en souriant. Mee Na vint alors appuyer ses propos, lui disant qu’elle aurait pu elle aussi la prendre pour une élève, des mots qui vinrent la rassurer à nouveau alors qu’elle leur adressait un doux sourire.

Ce fut quelques instants plus tard qu’un serveur arrive à leur portée pour leur servir des verres, un verre qu’elle se saisit rapidement, tout comme Yasushi qui se saisit de deux verres, un pour Mee Na et un pour lui. Yasushi vint alors prononcer d’une voix douce que c’était l’occasion pour trinquer à cette merveilleuse soirée et souhaiter un joyeux noël à toutes les deux. Elle vint répondre alors à son tour « Joyeux noël à vous Mr Yamda, comme à vous Mlle Song ! » Son regard se porta alors sur Yasushi qui vint offrir ce qui semblait être un cadeau à Mee Na, voulant se faire pardonner de sa maladresse, espérant qu’elle allait l’accepter. Malgré elle, elle ressentit un certain sentiment de jalousie alors qu’elle vit Mee Na ouvrir l’écrin que lui tendait Yasushi, dans cet écrin se trouvait être un joli bracelet à l’effigie du sport international sorcier. Bien entendu qu’elle ne se trouvait qu’être une connaissance à l’heure actuelle pour Yasushi mais un léger pincement s’était produit dans son cœur à cet instant. Tout particulièrement alors qu’elle était venue lui demander de lui mettre son cadeau, un fait qui amplifia ce sentiment alors qu’elle le voyait lui mettre alors qu’elle lui disait que c’était adorable de sa part. Elle n’intervint nullement alors dans leur discussion, les laissant presque seul à seul, ne pouvant nullement s’empêcher elle aussi de penser que le bracelet se trouvait particulièrement ravissant.

Peut-être que la demoiselle n’avait nullement compris les sentiments qui la traversait mais celle-ci vint changer de sujet, peut-être maladroitement, mais elle lui posa une question sur la voie qu’elle souhaitait poursuivre dans le futur. Yuuki vint finir d’avaler une dernière gorgée avant de les regarder et de lui répondre d’une voix neutre : « Oh… je crois que je vais vous décevoir quelque peu alors... Je ne souhaite nullement me diriger vers l’enseignement. Ayant arrêté mes études à la sortie du cycle secondaire, il faudrait que je reprenne mes études pendant cinq ans encore et malheureusement, je n’ai pas l’envie de devenir enseignante, ni de rester cinq ans de plus sur les bancs de l’école. Seulement… vous aurez l’occasion de me rencontrer dans deux mois en première année d’université dans les rangs des élèves, j’ai décidé de reprendre mes études pour travailler dans les relations publiques avec les moldus. Vous serez mes sunbae peut-on dire. » Le mot sunbae n’était sans doute pas adapté à Mee Na mais parfois les lacunes de Yuuki en coréen se retrouvait dans ses paroles. Elle se trouvait certainement coréenne par le sang de sa mère qui se trouvait semi-japonaise et semi-coréenne mais son vocabulaire parfois lui faisait défaut. Sans doute que les deux jeunes gens n’en teindraient pas compte ou peut-être souriraient-ils gentiment. Ces mots elle les termina avec un léger sourire avant de boire une gorgée d’alcool tout en les regardant, avec toujours une petite pince malgré elle de jalousie. Elle n’avait nullement le droit de ressentir ce sentiment pour Yasushi qui se trouvait être seulement une connaissance. Elle tentait de s’en persuader en tout cas. Elle rajouta alors avec un léger sourire : « Et vous mademoiselle ? Je suppose que vous aussi vous terminé vos études d’ici quelques années ou dans quelques mois… vous aussi monsieur Yamada, je me trompe ? » Elle savait déjà quel métier souhaitait exercer le jeune homme et logiquement il devrait finir ses études sous peu étant donné qu’il voulait être un auror.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Yasushi Yamada
Department member
Obsidian Bear
Je ressemble à « : Lee Seung Hyun - Model HOTBOOM ». J'ai égaré : 203 parchemins. Ma bourse est remplie de : 867 et j'ai : 25
profil +
MessageSujet: Re: Le Bal de Noël | PV Yasushi Yamada   Lun 14 Juil - 14:20

Cela faisait bien longtemps que le jeune homme ne s’était pas senti dans un tel état. Une fébrilité qu’il avait beaucoup de mal à identifier tant il n’était nullement en mesure d’être clairvoyant envers lui-même. Un fait qui n’était nullement étonnant lorsqu’on savait de quelle maladie le jeune homme était atteint, mais il n’en restait pas moins que cette fébrilité avait une senteur bien différente de celle qu’il avait l’habitude de ressentir dans ses moments de faiblesse. Une nervosité le déroutait totalement alors qu’il pouvait entendre son cœur battre promptement dans sa poitrine. Indirectement son regard ne cessait de chercher du regard, les doux traits de la silhouette, du visage de la jeune « enseignante », quand bien même n’en portait-elle pas le titre. Pourtant cela faisait très peu de temps qu’il la connaissait. D’elle, il en savait au final que très peu et cependant, il ne pouvait nier que son être réclamait sa présence, sa personne. Quand bien même ne se l’avouait-il pas lui-même, il n’en restait pas moins qu’elle l’intriguait, occupait souvent ses pensées sans qu’il n’en prenne conscience, qu’il désirait en savoir plus sur elle, qui elle était. C’était un sentiment bien étrange assez inconnu et pourtant si familier. Il savait au fond de lui-même qu’il avait déjà connu tout cela, qu’il s’était déjà fait piéger par ce sentiment mais il préférait y rester aveugle, son âme refusant tout simplement d’admettre, de tolérer que les tourments dont il avait souffert auparavant ne viennent de nouveau faire de lui leur prisonnier. Il ne le désirait nullement également en son âme et conscience, ne se sentant pas encore prêt à tout cela mais cela ne pouvait nullement l’empêcher d’aller vers elle, de nouveau, d’avoir demandé indirectement à passer la soirée avec elle.

Pourtant cela le détournait réellement de celle à qui il avait la promesse de lui consacrer sa soirée. Depuis leur dernière entrevue au sein de l’infirmerie, ils avaient eu très peu d’occasions de se retrouver seul à seul. Peut être qu’en fin de compte tout deux essayer d’éviter de nouveau la confrontation… du moins indirectement. Yasushi se sentait cruellement coupable d’avoir été en mesure de rouvrir la blessure du cœur de sa meilleure amie. Pourtant, il devrait avoir pleinement conscience que l’évocation de son cousin et de Ki Suk, qui depuis quelques temps était devenu son amant secret, chamboulait son amie mais c’était comme s’il avait eu une absence. Une absence nullement rare de sa part et ce depuis des années. Maladroit, il enchainait parfois les bêtises du genre et c’est pour cela qu’il avait trouvé ce cadeau à son attention. Il désirait intimement s’excuser de sa maladresse, de l’avoir obligé indirectement à lui montrer une facette qu’elle cherchait inexorablement, sans doute possible à camoufler. Après tout, sinon pourquoi elle lui aurait caché ce fait ? Il n’y avait point de raison, n’est ce pas si ce n’était pas le cas ? Du moins, il en était persuadé. Anxieux, c’est avec un réel plaisir et bonheur qu’il observa la réaction de son amie. A son expression, il était évident qu’il se sentait soulagé, comblé que ce cadeau lui plaise et c’est donc avec un plaisir certain qu’il s’évertua à répondre à la demande de sa meilleure amie.

C’est donc ainsi qu’il l’aida à enfiler son bracelet sans remarquer le regard quelque peu troublé de leur nouvelle camarade de soirée. Aux paroles de son amie, il ne pu que sourire d’autant plus adorablement, si soulagé de savoir qu’elle ne lui en voulait pas. Le regard doux, c’est avec tendresse qu’il s’était simplement contenté de répondre. « Merci… »

Ce merci n’avait pas de réelle signification, Mee Na y trouverait sans doute une raison propre à ce dernier car pour lui, cela définissait beaucoup de choses, qui comme à ses habitudes, il préféra taire par réserve. Il n’était pas le genre de personne à exprimer ouvertement ce qu’il éprouvait, c’était d’ailleurs une chose qu’on lui avait de nombreuses fois reprocher à une époque… et même malade, aucune détresse n’avait pu être remarquée tant il était imperméable sans pour autant l’être… C’est quelque peu perdu dans ses pensées qu’il entendit son amie se tournait vers la belle et mystérieuse Yuuki afin de lui demander si elle comptait se diriger vers l’enseignement. Une question qui l’intéressait également énormément alors qu’il avait par cette dernière l’occasion d’en découvrir un peu plus sur cette femme, qui inconsciemment le captivait sans qu’il n’en ait réellement conscience.

C’est donc avec une vive attention qu’il la vit finir son verre avant de répondre à la question de Mee Na. Elle leur avoua qu’elle risquait de les décevoir mais qu’elle ne souhaitait nullement se diriger vers l’enseignement. Cela représentait trop d’années d’études pour elle mais elle les informa qu’elle allait de nouveau devenir étudiante… oui en Mars, elle reviendrait à Sinseonghan Jolyu en tant qu’élève en huitième année afin de travailler dans les relations publiques avec les moldus. Elle souhaitait donc travailler en étant en contact avec les moldus, se lança-t-il à lui-même alors qu’il buvait considérablement ses paroles comme de l’eau, ne la lâchant point du regard sans même en prendre conscience.

A sa question, il se contenta seulement de la fixer quelques secondes, un peu désemparé par celle-ci. En effet, il s’était tellement perdu dans ses pensées en se laissant bercer par sa douce voix, qu’il mit quelque temps à saisir pleinement l’intégralité de sa demande. Rougissant malgré lui, c’est tout maladroit qu’il baissa de nouveau son regard en se mordant la lèvre en répondant simplement.

« En effet… je devrai normalement fini en Mars… mais je pense malheureusement qu’il faudra que je fasse une année de plus pour valider mon cursus… » Se contenta-t-il seulement de murmurer doucement alors qu’il se mordait les lèvres pour ne point se dénigrer, quand bien même savait-il la chose réaliste, en soit. C’est tout simplement qu’il ajouta simplement. « Le métier d’Auror est résolument ô complexe et très louable, il est normal qu’ils soient intransigeant sur certaines choses capitales… Je pense moi-même que c’est le mieux que j’ai à faire… Dans tous les cas, j’espère que votre reprise d’études se fera dans les meilleures dispositions qu’il soit… de tout mon cœur, tout comme toi, Mee Na… » Avait-il fini en leur lançant un doux sourire.

Il ne mentait pas, il espérait que tout se passerait bien pour elles. Dans son cas, il savait ce qu’il allait advenir et à moindre d’un miracle, il était évident qu’il allait rater son année, mais cela il ne souhaitait nullement y songer ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thephoenixsong.forumactif.org/t82-yasushi-yamada-when-the-ugly-duckling-becomes-a-majestic-polar-fox http://thephoenixsong.forumactif.org/t252-yasushi-yamada-when-the-ugly-duckling-becomes-a-majestic-polar-fox


Invité
Invité
profil +
MessageSujet: Re: Le Bal de Noël | PV Yasushi Yamada   Lun 14 Juil - 14:20

Reprendre ses études n’avait été nullement un choix aisé pour la demoiselle. Ayant arrêté volontairement ses étude à ses 18 ans, alors qu’elle était encore mineure au Japon, elle avait décidé de rejoindre le monde moldu pour mener une nouvelle vie au côté de son cher et tendre aimé. Un simple moldu qui ignorait tout de son monde, si ce n’était que son frère se trouvait être le meilleur ami de Yuuki. Depuis ce jour, elle n’avait eu nullement la possibilité de reprendre ses études d’une quelconque manière dans le monde moldu, n’ayant nullement de diplôme moldu qui pourrait justement répondre au critère moldu. Ainsi, à son retour du monde moldu et ne souhaitant nullement reprendre sa vie dans son pays d’origine, elle avait décidé de devenir assistante chercheuse dans l’étude des moldus, un poste qui lui avait convenu pendant un an. Comme si elle avait enfin réussi à accepter sa situation et le fait notamment qu’il était temps qu’elle reprenne sa vie en main, qu’elle oublie cet être qui l’avait fait tant souffrir. Un meilleur avenir et l’attendait et lui suffisait d’y croire et de réaliser ses rêves. Son comportement actuel trahissait malgré elle son intérêt pour le jeune homme, un intérêt qui grandissait de jours et jours et particulièrement en cette soirée où elle trouvait le jeune homme tout simplement magnifique ainsi vêtu. Yuuki tombait sous le charme du jeune homme et lui était bien impossible de ne pas tomber sous son charme. A chaque mot qu’elle prononçait lorsqu’elle leur avait parlé, celui-ci ne semblait pas la lâcher du regard, ce qui la faisait doucement rougir comme à son tour alors qu’il rougissait à ses paroles, elle ne le quittait pas du regard non plus. La demoiselle trouvait adorable la façon dont il agissait lorsqu’il se trouvait nerveux. Mee Na était venu alors compléter ses propos lui faisant un compliment sur son choix d’orientation. Mee Na semblait être une personne particulièrement agréable aux yeux de la demoiselle, du peu de minutes qu’elle avait sa connaissance.

Yuuki parut quelque peu surprise et intrigué lorsque le jeune vint dire qu’il pensait qu’il n’allait pas valider son semestre, le métier d’auror se trouvait difficile et il ne semblait pas penser qu’il pourrait réussir l’examen. Un fait qui attristait Yuuki malgré elle, Yasushi méritait vraiment de réussir ces études, tout particulièrement alors qu’on savait à quel point son courage se trouvait important pour venir en aide à ses camarades. Il vint alors lui murmurer qu’il espérait que sa reprise d’étude se fasse dans les meilleures dispositions comme à Mee Na. Des mots ô affectueux qui venaient confirmer l’incroyable gentillesse du jeune homme. Mee Na vint alors ajouter qu’elle comptait pour sa part suivre un cursus long de médicomagie ce qui allait l’emmener à rester dans cette école encore quelques années, en espérant qu’elle n’est pas de complications. Yuuki ne comprenant nullement où elle voulait en venir, celle-ci vint sourire : « J’espère que tout se passera bien pour chacun de nous ! Il faut croire en nous, j’espère qu’on se recroisera alors dans les couloirs de l’établissement. »
Murmura-t-elle dans un doux sourire.

Yuuki se mit alors à tourner la tête vers la porte alors qu’elle entendait au loin les noms des gagnants de tombola. Elle fut bien surprise d’entendre son nom prononcé par trois fois et surtout pour des cadeaux particulièrement étrange… Yasushi semblait aussi avoir gagné trois cadeaux, à croire qu’ils se trouvaient tous chanceux en ce soir. Seulement, l’utilité de l’ensemble de ses cadeaux lui semblait peut-être à revoir pour la demoiselle. Elle vint sourire en pensant à ces cadeaux, et tout particulièrement le garde-moldu, ce n’était pas comme si elle cherchait à fuir les moldus, c’était plus le contraire. Elle énonça alors d’une voix amusée « Je crois que mes lots son bien originaux… un garde-moldu. Je crois que l’objet risque de se briser rapidement avec moi… Vous semblez avoir des lots plus chanceux » dit-elle alors qu’elle se remémorait dans son esprit les noms des lots qu’avait gagné le jeune homme. Les miroirs à double sens paraissait être de très bon lot aux yeux de la demoiselle.Pour sa part, elle aurait au moins la possibilité de refaire une peu sa garde-robe même si elle n’aimait pas particulièrement aller dans les magasins pour des achats de vêtement dans les prochains mois. « Vous n’avez pas participé à la tombola … Mee Na ? »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Yasushi Yamada
Department member
Obsidian Bear
Je ressemble à « : Lee Seung Hyun - Model HOTBOOM ». J'ai égaré : 203 parchemins. Ma bourse est remplie de : 867 et j'ai : 25
profil +
MessageSujet: Re: Le Bal de Noël | PV Yasushi Yamada   Lun 14 Juil - 14:21

Etre Auror était résolument un métier ô complexe. Membres actifs de la justice magique, ces derniers étaient connus pour être des sorciers au courage exceptionnel qui n’avaient jamais peur de rien et dont les exploits étaient aussi connus que les mésaventures. Beaucoup d’entre eux avaient beaucoup perdu au cours de leur missions : des membres de leur unité, l’usage d’une partie de leur corps, âme, il était évident qu’aucun n’en sortait jamais réellement indemne après chaque mission. Yasushi ne pouvait nier que ce fait le laissait pleinement insensible. Lui qui était psychologiquement instable, il avait fait dût faire des pieds et des mains pour être en mesure d’intégrer ce cursus qui demandait beaucoup à ses prétendants. Ainsi, il était parvenu à l’intégrer sans pour autant être en mesure d’être persuadé d’y parvenir. Courageux, il ne l’avait jamais été ou de façon très réservée comparé à son cher cousin. Aux yeux de ses parents, il avait toujours manqué cruellement de confiance en lui et lui-même en avait pleinement conscience depuis quelques années. Il était la proie idéale qu’on pouvait espérer lorsqu’on désirait attaquer quelqu’un. Quand bien même avait-il apprit des techniques très développées pour ne pas l’être, il n’en restait pas moins qu’il perdait facilement ses moyens et pour cela il suffisait de voir ô combien il se trouvait fébrile sous le regard de cette demoiselle qui l’obnubilait sans pour autant en mesure d’en faire autrement.

Comment pouvait-il escompté devenir un auror à la hauteur de ses parents, d’être en mesure de trouver les responsables de la tragédie qu’était sienne si il n’était pas capable de reprendre lui-même pied dans cet océan qu’était la vie. Quand bien même sa vie actuelle semblait être plus équilibrée qu’il y avait trois ans, il n’en restait pas moins qu’il était résolument incapable de trouver un moyen comme un autre de s’extirper de cette macabre léthargie. Si seulement il pouvait avoir la possibilité de la faire, de trouver la personne qui serait en mesure de le tirer de là, de croire en lui et l’intimer à avancer, lui faire reprendre gout à la vie sans en aucun cas le juger, le condamner pour cette période de sa vie qu’il souhaiterait tant être en mesure d’oublier ? Mais il n’y croyait que très peu, tout lui semblait être trop incroyable pour que cela puisse être réel. Ainsi sans doute sa réponse devait sans doute irriter sa plus fidèle amie qu’était devenue Mee Na mais il s’efforçait simplement d’être réaliste. Sans un exploit de sa part, sans être en mesure de réaliser le sort du patronus, il allait être recalé à l’examen final et il n’aurait plus qu’à retenter l’année suivante… Un handicap qu’était résolument un complexe pour le jeune homme qui comprenait parfaitement où se trouver le problème. Il n’avait jamais été suffisamment heureux et cela était résolument la triste vérité de son existence et la principale raison de sa déchéance si profonde.

Ainsi il ne dit mot à la remarque de son amie, se contenta simplement de lui sourire par politesse alors qu’elle poursuivait sur son cursus personnel. Un métier des plus louables qu’il respectait énormément alors que Yuuki lançait qu’il fallait toujours croire en eux. A ces paroles, il se contenta seulement de sourire faiblement alors que leur attention se tournait de nouveau vers la voix du directeur qui annonçait les heureux gagnants de la tombola. Surprit, il ne pu que l’être en apprenant qu’il avait gagné à trois reprises alors qu’il écoutait la douce voix de leur convive s’exclamer qu’elle avait eu des lots relativement bien originaux. Il est vrai que le garde-moldu était résolument un cadeau inadéquat lorsqu’on considérait la situation de la jeune femme.

« En effet, d’autant plus que vous vivez dans le monde moldu mais peut être que cet objet sera en mesure de protéger des objets précieux pour vous qui ne devraient pas tomber entre les mains d’une personne trop curieuse ? » Lança-t-il avec douceur et timidité alors qu’il faisait la liste de ses lots dans son esprit.

« En ce qui concerne mon butin… je dois dire que je suis relativement chanceux, à part peut être les deux miroirs à double sens… je ne pense pas que je pourrais être en mesure de les utiliser un jour… » Se laissa-t-il murmurer dans une voix sombre alors qu’il prenait conscience que Mee Na serait sans doute pas ravie de l’entendre dire ses mots.
Après tout, il était en train d’insinuer qu’il ne pourrait jamais avoir une nouvelle petite amie, cet objet étant principalement utilisé par les couples afin de communiquer. Un objet dont il n’aurait sans doute pas usage avant fort longtemps tant l’amour lui semblait impossible désormais.

« Enfin… Peut être est-ce malaisé de le dire ainsi, mais peut être que je pourrai vous l’offrir mademoiselle Naoe afin de vous consoler de vos lots ? Je suis intimement persuadé que vous saurez en faire meilleur usage que moi… »

Remarquant sa maladresse, il se mordit rapidement les lèvres alors qu’il poursuivait en ajoutant : « Enfin je veux dire…que vous pouvez prendre cela comme un cadeau de ma sincère reconnaissance, quand bien même je compte vous en faire un autre… plus tard, plus personnel… pardon, je dois vraiment sembler maladroit et quelque peu irrespectueux en agissant de la sorte… »

Se raclant la gorge un peu honteux de ce qu’il laissait peut être sous entendre, il se força à tousser doucement alors qu’il se tournait vers Mee Na pour finir : « Au moins le bon pour les trois livres me permettra d’acheter les trois livres de potions que je n’avais de cesse de te parler depuis des semaines, c’est déjà très bien, non ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thephoenixsong.forumactif.org/t82-yasushi-yamada-when-the-ugly-duckling-becomes-a-majestic-polar-fox http://thephoenixsong.forumactif.org/t252-yasushi-yamada-when-the-ugly-duckling-becomes-a-majestic-polar-fox


Contenu sponsorisé
profil +
MessageSujet: Re: Le Bal de Noël | PV Yasushi Yamada   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le Bal de Noël | PV Yasushi Yamada

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Validée]Gingi yamada
» shinobu-yamada
» L'héritage du clan Yamada (PV Sento)
» Sakamoto Ryota ft. Yamada Ryosuke
» Yamada no Orochi || 13 Janv.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Phoenix Song ::  :: Oubliettes :: Rps :: Sinseonghan Jolyu's Area-