Partagez
The Phoenix Song ::  :: Présentations :: Validées
 

 Shana Alboran # continue in his way, alone.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Obsidian Bear
Je ressemble à « : victoria justice ». J'ai égaré : 337 parchemins. Ma bourse est remplie de : 48 et j'ai : 28
profil +
Shana Alboran # continue in his way, alone. Empty
MessageSujet: Shana Alboran # continue in his way, alone.   Shana Alboran # continue in his way, alone. Icon_minitimeLun 14 Juil - 23:31


   
feat victoria justice

   
Shana Alboran
Ne crains pas la solitude lorsqu’elle croise ton chemin. Elle te donne l’occasion de te retrouver avec toi-même et de te fortifier

   
   
Carte d'identité

   

   
« Salut ! Je me présente, Shana Alboran Ibañez. Je suis né(e) le 13/08/1991 à Lorca (Espagne). J’ai donc 22 ans. Je suis espagnole, mais en ce qui concerne mes origines, je suis hispanique de pure souche.  En ce qui concerne l’amour, j’ai un faible pour les les deux à tendance hétérosexuelle. D'ailleurs, je suis actuellement en couple avec Yong Woo.
   Je vis donc à WINCAP depuis quelques temps et j’ai emménagé d’ailleurs dans un appartement à l’intérieur de WINCAP.
   Personnellement, je n’accorde pas d’importance au sang, mais je suis très méfiante désormais envers les moldus... En effet, je suis un sorcier d'origine sang-pur et je ne m’en porte pas plus mal. On dit de moi que je suis douce, souriante, attachante, enjouée, énergique, loyale, digne de confiance, charismatique…, mais aussi et surtout susceptible, rancunière, colérique, nerveuse, un peu vaniteuse, obstinée et réservée... Des défauts sur lesquels je songerais à travailler un jour (ou pas). Au sujet de ma baguette, sachez qu’elle est en bois de bouleau, mesure 40 cm et son coeur est composé d’un plume de phoenix. Elle est flexible, parfaite pour moi ! D'ailleurs au sujet de mes pouvoirs, je possède de don ou particularité magique. ça vous étonne, non ?»


   
Parcours de vie

   
Sa passion pour les créatures magiques et notamment les espèces modifiées date de sa plus tendre enfance. Héritière de l’élevage tenu par son père, elle a passé toute son enfance à arpenter les falaises et rochers du domaine familial. Pleine d’énergie et de nature curieuse, elle adorait passer des heures à voir ces créatures dans leur habitat naturel, les trouvant tout simplement magnifiques. Elle a toujours aspiré à reprendre le flambeau de son père, en prenant sa suite. Elle a donc fait des études pour avoir toutes les connaissances à ce sujet. Elle est même partie un an en Corée du Sud pour suivre un apprentissage particulier aux différentes races de rapaces magiques. Elle a donc pu suivre une formation au sein du domaine de la famille Honjô, une illustre famille dont les aigles impériaux ont la faculté d’être liés pour la vie à leur propriétaire. Cette particularité fait qu’il est reconnu que seules des personnes amenées à devenir de grands sorciers sont possesseurs de tels rapaces. En effet, ce n’est pas l’homme qui choisit son aigle, mais l’aigle qui nait pour un homme et lorsqu’il le rencontre, il ne le quitte qu’au moment de sa mort. Un lien résolument envoutant dont elle aimerait tant percer le mystère. Ayant obtenu son diplôme de dresseuse de créatures magiques, elle est donc retournée auprès du domaine de son père, le temps de trouver un travail ailleurs. Elle aimerait découvrir d’autres domaines pour pouvoir étouffer ses connaissances et être en mesure de créer sa propre race. De ce fait, sa présence à Wincap revêt d’une raison plus personnelle. Elle ne veut pas vivre auprès de ses parents, à cause notamment du fait qu’elle a découvert la vérité sur ses origines, qui ne sont pas celles qu’elle a toujours cru. Elle avait donc pensé à prendre un appartement à son retour en Espagne, mais c’est à cette période que Wincap fut révélée au monde entier. Ainsi, en parlant avec Yong Woo, il lui fit part de son intention de rejoindre les rangs du ministère de Wincap et lui a proposé de venir vivre avec lui. Cela faisait que quelques mois qu’ils sortaient ensemble, mais elle se sentait bien avec lui et cela ne les engageaient à rien. Elle serait libre quoi qu’il en soit de déménager si ça tournait mal. Elle a donc accepté l’offre avec plaisir et est donc venue le rejoindre depuis quelque temps.
   


   
Mon Histoire

   
« Hé Joa ! Regarde-les ! » Elle s’était exclamée avec enthousiasme. Une vivacité qui lui collait à la peau et la caractérisait tant. D’un naturel expressif, il était facile de lire en elle et d’appréhender ses réactions. Résolument passionnée, tout autant que son cousin pour le domaine de son père, elle passait ses journées en compagnie du jeune espagnol à arpenter les rochers et falaises du domaine. Ils adoraient tant admirer ses rapaces à la prestance si inoubliable. Elle venait d’apercevoir un nid d’aigle criard, une des races particulièrement développées par son père. Cette race modifiée par la magie avait la capacité de retrouver son propriétaire où qu’il soit pour le ramener chez lui ou lui montrer le chemin qu’il voulait suivre. Des oiseaux vivement demandés par les chercheurs qui pouvaient se perdre facilement dans des lieux insolites ou pour des aurors chevronnées, qui pouvaient s’en servir comme mouchard. En effet, une fois lié à son propriétaire, il existe un contact permanent entre eux deux et l’oiseau est résolument capable de retrouver son propriétaire s’il le demande dans son esprit. « Ils sont magnifiques ! » S’exclama à son tour son cousin en venant poser sa main sur son épaule. De stature plus haute et large, elle devait lever son regard pour voir le visage de son cousin. Il avait la même expression qu’elle. Cela faisait tant de mois qu’ils arpentaient les rochers pour découvrir un nid en pleines éclosions et ils étaient enfin en mesure d’admirer le spectacle. Ils restèrent silencieux, le regard brillant de cette joie inconcevable d’assister à un tel spectacle. Un bonheur innocent, si naturel et merveilleux. A cette époque, les deux jeunes gens étaient des enfants insouciants, si joyeux, si soudés. Un lien fusionnel qui lui suffisait au temps de cette enfance si douce et merveilleuse qu’elle vécut à ses côtés. Tout allait si bien à cette époque.

« Regardez là ! » Des rires moqueurs, désagréables. Ces mêmes remarques qu’elle recevait chaque jour depuis quelques mois. Son arrivée au sein de l’école de magie espagnole, n’avait pas été sans incidence sur son métabolisme. Elle, qui se trouvait hyperactive depuis sa tendre enfance, devait passer des heures assise en classe. Elle avait pris beaucoup de poids en quelques mois, son corps ne s’était pas habitué à un régime si sédentaire. Une situation qu’elle vivait plutôt mal, s’obligeant à restreindre son appétit, venant même se faire mourir de faim pour ne pas subir encore plus de railleries de la part de ses camarades. Cela faisait un trois ans que c’était toujours la même histoire à chaque rentrée et la jeune femme se trouvait bien trop honteuse pour se défendre. Elle commençait également à penser qu’elle était une véritable baleine. Elle se pinça la lèvre, contenant ses larmes qui menaçaient de couler alors qu’elle mangeait son premier repas de la journée après en avoir sauté plusieurs. « Redis ça et je te jure que je te fais manger toute la nourriture qu’il y a sur la table. » Une voix forte et quelque peu grave malgré le jeune âge du propriétaire se fit entendre. Joaquin était une fois venue à sa rescousse en menaçant le plus farouche de ses opposants. Du moins, c’était celui qui était le plus direct, la meilleure amie de son cousin étant la pire de toutes. Manipulatrice, elle s’amusait à la dénigrer derrière le dos de son cousin, en face ou par des méthodes mesquines. Shana ne voulait pas rentrer dans son jeu et préférait faire tête basse. Elle ne voulait pas se faire d’ennemi. « Laisse tomber Joa. Je n’ai plus faim de toute façon. » Un mensonge bien entendu, elle sentait son ventre grogner dans son corps, mais elle sentait ses larmes montaient dangereusement. Elle s’éclipsa rapidement en quittant la salle commune où se déroulaient les repas. Elle sentait des pas la suivre, la rattrapant rapidement. Elle était persuadée qu’il avait dû mettre le visage du garçon dans son plat en lui souhaitant bon appétit. C’était résolument son genre. Elle en aurait même ri si elle n’était pas la raison de tout cela. « Sha ! Attends ! Ils sont idiots ! T’es loin d’être une baleine, ni même grosse. Ils mériteraient d’aller voir un ophtalmo ! Tu es magnifique, Sha ! » Il était venu agripper son poignet pour l’obliger à l’arrêter et la tourner vers lui. Naturellement et parce qu’elle se sentait touchée par les paroles de son cousin, sa douceur et son affection, elle était venue le prendre dans ses bras. Elle s’efforça de ne pas pleurer, mais l’émotion était intense. Elle l’enserra de ses bras potelés en agrippant sa robe de sorciers. Elle était si chanceuse de l’avoir, lui seul la comprenait et c’était si apaisant pour son cœur que d’être soutenu par quelqu’un. Encore une fois, elle vint pleurer dans les bras de son cousin, laissant son déshonneur et sa tristesse s’exprimer librement, savourant le contact apaisant et tendre des phalanges de son cousin contre son dos et sa nuque.

« Shana… » Souffla son ami à ses côtés alors qu’il la regardait avec un petit air déprimé. « Pourquoi tu t’imposes un tel régime ? Tu es belle comme un cœur. Tu devrais arrêter de te prendre la tête avec ça. Les autres sont des idiots. » Ses paroles si douces et bienveillantes, se trouvaient être celles de Ruben, son ami et coéquipier au sein de l’équipe de Quidditch. Auparavant simples camarades de classe, ils s’étaient naturellement rapprochés au cours de cette année lorsqu’ils avaient intégré tous les deux, l’équipe de Quidditch de leur maison. Tous deux au poste de batteur, ils formaient un bon duo et leur complicité avait fait rapidement d’eux, des adversaires redoutables. Ils n’avaient pas besoin de parler, ils se comprenaient par un regard et elle appréciait cette amitié. Un peu trop d’ailleurs et c’était ce qui l’avait décidé à commencer un tel régime. Elle avait envie de perdre ses kilos en trop, même si en commençant le Quidditch, elle en avait perdu près de la moitié des kilos qu’elle avait pris en venant dans cette école. Elle voulait se sentir mieux et surtout plaire à ce jeune homme. Elle avait remarqué qu’elle était amoureuse de lui, mais sa timidité issue de ces années de brimades l’empêchait de prendre les avants. Elle voulait un signe de sa part, un sourire plus marqué, un regard plus profond, elle n’attendait que ça. Elle vint sourire à ces mots, tournant son regard vers lui. Ils étaient seuls dans la salle commune, la nuit était tombée depuis quelques heures et la plupart des élèves avaient regagné leurs chambres. Ils étaient les seuls à veiller ce soir. « Merci Ruben, tu es adorable… » Souffla-t-elle en se pinçant la lèvre en pourtant son regard vers le sien. Elle sentait ses joues rougir par timidité alors qu’elle continuait simplement. « Je le fais avant tout pour moi et pour te plaire. » Elle s’était efforcée de soutenir son regard en disant ces derniers mots. Une déclaration qui semblait surprendre Ruben, qui vint la détailler avec attention. Il devait sans doute se demander s’il avait bien entendu ce qu’elle venait de lui déclarer. Elle se pinçait les lèvres, nerveuse, son regard plus pénétrant et intense que jamais. Elle le vit sourire en venant glisser une main dans ses cheveux, sa nuque pour l’attirer à lui. « Tu es déjà très belle comme tu es, Shana… et tu me plais. » Il venait de souffler ses mots contre ses lèvres dans un murmure avant de venir l’embrasser. Un baiser doux et tendre qu’elle apprécia à sa juste valeur, tout comme les suivants qui la faisaient monter sur son petit nuage. Elle allait vivre son premier amour… du moins le pensait-elle.

« Joa… » Le souffle chaud, la peau frémissante, brulante d’un plaisir qu’elle découvrait pour la première fois dans les bras de son cousin, son frère de cœur, Shana avait l’esprit embrumé. Elle savait que c’était lui. Le contact de cette barbe naissante, la texture si douce et merveilleuse de ses phalanges contre sa chair. Elle sentait sa peau s’embraser à ces baisers et ses caresses. Son cœur battait promptement dans sa poitrine, bien plus fou que lors de sa première fois avec Ruben. Ruben, qui se trouvait être son petit ami, la raison pour laquelle elle ne devrait nullement profiter de cette situation. Sa raison semblait avoir disparue et seuls ses sens, son être avaient le contrôle. Elle ne se souvenait de rien, des raisons qui les avaient amenés à se retrouver ainsi, à s’embrasser et se caresser. Elle profitait de cette étreinte, de la sensualité des actions de Joaquin, qu’elle trouvait bien plus beau que d’habitude. Son regard doux et profond, la transperçait de toute part alors qu’elle s’offrait à lui. A cet instant, tout cela lui semblait si naturellement, si merveilleux. Le réveil de cette nuit ne pu donc qu’être d’autant plus cruel lorsqu’il vint la traiter comme une moins que rien, sans doute sous les effets de la drogue qu’il prenait, qu’elle venait de découvrir dans sa salle de bain et aussi l’effroi de cette nuit qu’ils avaient passé ensemble. Des mots qui la blessèrent au plus profond de son cœur et qui la détruisirent. Il n’avait pas besoin d’elle, il était assez grand pour savoir ce qu’il faisait. Cette violence dans ses paroles, la firent pleurer en rangeant ses affaires. Elle qui était venue pour deux semaines, partait seulement quelques jours après son arrivée. Il fut sans doute, celui qui lui fit le plus mal et pourtant, d’autres évènements allaient la conduire vers une solitude et une détresse immense, sans personne sur qui se reposer.

« Pardon !? » La voix de Ruben s’était exclamée avec force alors qu’elle baissait le regard. Cela faisait un mois que leur couple battait de l’aile. Depuis son retour de Corée et sa dispute avec Joaquin, Shana était une véritable bombe à retardement. Elle n’avait de cesse de s’énerver pour un oui ou pour un non et malgré toute l’affection que lui portait Ruben, il n’en pouvait plus de la situation. Shana restait résolument silencieuse sur les raisons qui l’avaient conduite à quitter la Corée précipitamment, pire : elle devenait carrément cruelle, sur la défensive. Ruben n’avait aucune idée de ce qui avait bien pu se produire, mais l’idée qui avait germé dans sa tête, le faisait devenir plus froid et aussi cruel que Shana pouvait l’être avec lui. Elle refusait qu’il la touche depuis près d’un mois et elle lui annonçait qu’elle était enceinte de lui. La surprise était totale et l’annonce tombait vraiment au plus mal. Elle le fixait intensément, le regard perdu, sachant que ce n’était pas une annonce des plus bienvenus. Ils n’avaient de cesse de se disputer et Shana devenait de plus en plus blessante avec lui. Il en pouvait plus, elle n’était plus la fille si pleine de vie qu’il avait rencontrée, qu’il avait aimée. Il n’aimait pas celle qu’elle devenait, elle lui paraissait si nerveuse, si perdue, si effrayée. Il n’avait pas la force de la soutenir. Il n’était pas venu à elle aujourd’hui pour entendre ça, il voulait lui annoncer qu’il voulait rompre leurs fiançailles, leur couple. Elle le présentait, il le savait, son regard s’était éteint quand elle avait ancré ses prunelles dans les siens. « Désolé, Shana… » Souffla-t-il dans un ton déchiré. « Tais-toi… » Vint-elle l’arrêter dans une voix éteinte alors qu’il voyait ses prunelles se remplir de larmes muettes qu’elle ne pouvait pas retenir. « Shana, s’il te plait… » Vint-il ajouter en s’approchant d’elle. Elle s’était éloignée de lui vivement, ce qui n’avait pu qu’encore plus le blesser. « Je ne suis pas assez fort. Je ne peux pas continuer ainsi. Tu n’es plus la femme que j’ai aimée. Je n’arrive pas à te reconnaitre et j’ai l’impression que je ne retrouverai plus celle que j’ai aimée. Tu as changé, Shana ! Depuis ton retour de chez Joaquin, tu es constamment sur la défensive et tu ne veux rien dire. Tu imagines ce que cela peut m’amener à supposer ? » Le regard de Shana trembla à cet instant. Il comprit qu’il avait vu juste depuis quelques mois et cela justifiait également l’erreur qu’il avait commise durant cet été. Une erreur qu’il regrettait étrangement moins alors qu’il ajoutait. « De toute façon, ce n’est pas comme si j’avais toujours été loyal avec toi. » Une petite vengeance, une pique cruelle qu’il lui rendait comme la monnaie de sa pièce et qui vint atteindre Shana. « Tu ferais mieux d’avorter. Il est évident que tu n’es pas encore prête à devenir mère et encore moins de finir avec moi. Arrêtons les frais, Shana. Je ne veux plus vivre tout ça. » Il n’avait pas attendu une réponse de sa part avant de quitter la pièce où ils s’étaient retrouvés. Shana le regarda partir, sans rien dire, incapable de prononcer la moindre parole. Elle sentait son cœur comprimé dans sa poitrine, les larmes s’écoulaient avec violence sur ses joues. Elle avait tout perdu et se trouvait désespérément seule, abandonnée de tous. Elle avait tout gâché et tout le monde l’abandonnait. Quelle femme horrible devait-elle être ?

« Shana… » Souffla une voix faible de l’autre côté de la porte de sa chambre. Cette voix appartenait à sa mère, qui avait bien remarqué que sa fille n’était pas dans son état normal. Elle avait perdu cette énergie qui la caractérisait tant, pire, elle faisait comme si tout allait bien. Elle avait à peine assisté au repas de Noël. Elle était venue accueillir ses oncles et ses tantes, mais avait ignoré Joaquin. Un fait qui n’avait pu qu’intriguer toute la famille, qui était resté stupéfié. Joaquin n’avait nullement cherché à la retenir. Sans doute que quelque chose s’était passé entre les deux inséparables de toujours. Cela expliquait pourquoi, elle avait l’air si triste. « Shana… » Réitéra-t-elle en frappant la porte. Pourquoi ne répondait-elle pas. Elle sentait que sa fille pleurait. Elle attendait des sanglots étouffés. Elle n’était pas dupe. « Ça va, maman… Tout va bien, je suis juste indisposée, je crois que j’ai besoin de me reposer un peu et je n’ai pas très faim. Je descendrai plus tard, excuse-moi auprès de tout le monde s’il te plait ! » Sa mère souffla, dépitée. Elle lui sortait la même excuse depuis des jours et elle assistait impuissante face à la tristesse de sa fille. Elle bâtit en retraite, à regret, laissant sa fille seule. Une jeune femme qui venait d’avorter, seule quelques jours auparavant. Elle avait concocté une potion pour y parvenir, sans avoir à porter le déshonneur d’être une moins que rien. Sa fierté était si cruellement atteinte, qu’elle faisait de légères crises de panique. Elle avait beau crier, pleurer, rien n’y faisait elle avait tellement mal. La nouvelle qu’elle venait de découvrir ne vint nullement l’aider à se sentir mieux. Elle était perdue et passait ses nuits à pleurer. On disait que le temps faisait des miracles, elle l’espérait de tout cœur et sa correspondance avec Suk Hee, son amie coréenne lui permettait de s’exprimer à cœur ouvert et lui redonnait gout à l’amitié. Elle n’était pas si seule.

Résolument charmée par cet homme au regard pénétrant, doux et à la fois si malicieux, elle ne se lassait pas de l’observer, de laisser ses prunelles détailler le moindre trait de son visage, la moindre de ses expressions. Il avait une beauté résolument attrayante et envoutante qui lui plaisait énormément. Elle n’était nullement en mesure de savoir vers quoi leur relation allait sans doute se diriger, mais elle était sure d’en garder un souvenir profondément agréable et plaisant. Il se trouvait si aimable et tendre, attentif également et distingué. Elle se rendait compte qu’elle aurait résolument envie de le revoir à l’avenir afin de pouvoir le découvrir plus amplement, que ce soit en tant que simple connaissance, voir amie ou peut être amante. Elle ne ferait aucun inconvénient à vivre cette expérience avec lui et ses paroles ne pouvaient que révéler cette impression. Elle le détaillait avec intensité, ses prunelles ne quittant nullement celles de cet homme qui lui faisait face. Elle n’avait nul désir de s’éloigner de lui et ce désir semblait réciproque. Elle pouvait sentir les prunelles de Yong Woo sur son visage, tout aussi charmé et intéressé qu’elle. « Je te retourne le compliment, tu danses très bien, même si c’est moins surprenant de la part d’une Hispanique, ce n’arrive pas tous les jours d’en croiser dans un bar coréen, surtout à Gysteol Hyeon. ». Une remarque qui ne put que la faire sourire à son tour tandis que le regard du jeune homme se fit plus pénétrant encore. « Hum, quel genre de talent puis-je te montrer à présent ? » Ce petit air coquin, lui conférait un air particulièrement envoutant tandis qu’il la fixait un instant sans rien dire. Elle n’avait nul souhait de se dérober de son emprise, particulièrement sensible et attirée par ce regard qu’il lui tendait. Elle vint sourire lorsqu’elle sentit le souffle brulant du jeune homme venir se rapprocher du sien, réduisant à néant la distance qui séparait leurs deux lèvres. Un baiser qu’elle accueillit avec satisfaction, savourant le contact ô délicat de ces commissures contre les siennes. La chair de ses dernières se trouvait douce et délicate, chaude et confortable. Elle aimait particulièrement la tendresse avec laquelle il l’embrassait même si elle trouva ce dernier bien trop court. « Peut-être celui-ci par exemple! Bien que ce soit un peu prétentieux de dire qu’il s’agit d’un talent. C’en est assez loin, je crois. » Ce fin rire qui s’extirpa de ces délicieuses lèvres, la firent sourire en coin dans une expression amusée et coquine. Elle le détailla avec intensité et attention de ses prunelles sombres, observant ce visage si plaisant qui se trouvait face à elle. Elle laissa une de ses mains glisser le long du bras de ce dernier pour rejoindre son épaule, sa nuque avec délicatesse et élégante. Un geste presque indécent sans aucun doute de sa part, mais elle ne pouvait s’en empêcher tant elle se trouvait sous son charme indéniablement. Elle vint rire légèrement à son tour, se mordillant tendrement la lèvre. Elle avait envie de l’embrasser de nouveau. Ce désir pénétrant brulait sa chair alors que ses doigts étaient venus se nicher contre sa nuque, pour caresser délicatement cette dernière, laissait ses délicates phalanges glisser sur la mâchoire de cet homme si magnifiquement mise en valeur par cette barbichette. « Ce n’est, peut-être pas un talent en soi, mais… c’est indéniablement un élément non négligeable dans les talents d’un amant ou d’un tombeur de ses dames. »  Elle avait susurré cela dans une voix si sensuelle et suave en laissant trainer une de ses phalanges sous le visage de cet homme, qui lui tendait un regard tout particulièrement profond et passionnant. Elle aimait résolument le pétillement qui semblait s’être initié dans ces prunelles tandis qu’elle poursuivait délicatement tout contre ses lèves. « Un talent dont tu es incontestablement maitre, Yong Woo… ça me plait… ça me donne envie d’en découvrir encore plus. » Elle vint finir ses paroles dans un sourire résolument charmeur alors qu’elle mouvait sa main contre sa nuque pour l’intimer à rejoindre ces lèvres. Elle n’avait nul souhait de résister à l’appel pénétrant de ces commissures si délicieuses à embrasser. Elle laissa donc ses lèvres s’y mouvoir délicatement avec douceur et une légère passion. Une passion délicate, imperceptible tandis que ses lèvres glisser sur ses dernières dans de légers contacts de quelques secondes, juste le temps de s’imprégner de leur chaleur, de l’ivresse qu’elles lui procuraient. Des contacts auxquels ce dernier venait obligeamment répondre avec le même intérêt, la même passion. À cet instant, elle était loin d’imaginer qu’elle venait de rencontrer l’homme qui saurait lui donner les moyens de se reconstruire, de redevenir celle qu’elle avait toujours été. Avec lui, elle ne trichait pas, ne jouait pas un jeu. Elle se sentait tout simplement bien.

« Que dirais-tu de venir vivre avec moi ? » Cette demande de la part de Yong Woo n’avait pu que la surprendre agréablement. Le ton avec lequel il l’avait murmuré se trouvait si doux et à la fois si naturel. Cela semblait être une évidence pour lui et elle ne pouvait que s’en sentir heureuse. Elle venait de finir ses études et elle comptait donc rentrer chez ses parents, même si elle projetait de se trouver un appartement dans la nouvelle ville, qui venait de voir le jour. Une ville où son petit ami comptait y travailler et vivre. Y trouver un appartement lui semblait une opportunité pour le voir tout aussi souvent. Elle ne comptait pas insinuer qu’ils pouvaient vivre ensemble, elle ne voulait pas imposer cela, mais comme il le proposait de façon si naturelle, telle une évidence, elle ne comptait pas refuser. Elle vint donc lui sourire et en venant délicatement l’embrasser, elle murmura seulement. « Avec plaisir. Je me ferai toute petite alors. » Il vint rire contre ses lèvres, murmurant tendrement. « Pas besoin ! J’aime l’idée que tu prennes de la place... » Des paroles murmurées avec douceur qui surent embaumer son cœur d’une douce joie. Elle se sentait tellement bien avec lui. Elle se rendait compte qu’elle tombait résolument amoureuse de cet homme et elle n’avait pas peur. Elle voulait juste profiter désormais et se détacher des choses tout simplement.
   


   
Derrière l'écran

   

   
Pseudo ou prénom : mary. Âge : 26. Temps de connexion : 7/7 moins pour le rp. Un commentaire ? : ici. Comment avez vous connu le forum ? : je suis folle, je sais, mais j'aime trop mes petits pour en abandonner en cours de route. Avez vous lu le règlement ? : validé.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thephoenixsong.forumactif.org/t167-shana-alboran-continue-in-his-way-alone http://thephoenixsong.forumactif.org/t171-shana-alboran-continue-in-his-way-alone
Obsidian Bear
Je ressemble à « : victoria justice ». J'ai égaré : 337 parchemins. Ma bourse est remplie de : 48 et j'ai : 28
profil +
Shana Alboran # continue in his way, alone. Empty
MessageSujet: Re: Shana Alboran # continue in his way, alone.   Shana Alboran # continue in his way, alone. Icon_minitimeLun 14 Juil - 23:32


   
Shana Alboran
Ne crains pas la solitude lorsqu’elle croise ton chemin. Elle te donne l’occasion de te retrouver avec toi-même et de te fortifier

   
   
Fiche de répartition

   Supprimer les mentions non choisies. Vous ne pouvez en choisir qu'une et avez dans l'obligation de répondre à toutes les questions, en gardant les choix qui est le plus proche possible. Vous pouvez apporter des indications complémentaires en dessous de chaque question si vous souhaitez détailler ou justifier un choix.


   1. Qu'est-ce qui parmi ces éléments est le plus important à votre bonheur ?
   ◘ Pouvoir partir à l'aventure et être en accord avec vos émotions.

   Il y a encore quelques mois, sans doute aurait-elle répondu une réponse bien différente de celle qu’est sienne, désormais. Durant des années, elle pensait que son bonheur serait de construire un foyer auprès de celui qu’elle aimait, Ruben. À cette époque, elle rêvait d’un mariage, d’une vie de couple et des enfants parfaits. Elle était à l’image de ces petites princesses qui réussissait tout dans leur vie, mais elle a vite compris que les sentiments n’étaient pas si parfaits, ils évoluaient, tout comme les personnes. Désormais, elle souhaite aller à l’aventure, découvrir toutes les races possibles et imaginables de créatures que des sorciers ont permis de voir le jour, et ce, en accord avec elle-même et ses émotions. Elle ne veut plus jamais diriger sa vie en fonction d’une personne, car lorsqu’on perd cette personne, c’est tout un monde à reconstruire qui attend.


   2. Quelles qualités vous définissent le mieux selon vous ?
   ♥ Fidèle, protecteur, maternel.

   De nature très protectrice, la jeune femme est résolument quelqu’un qui prend soin de ses proches et amie. Douce et bienveillante, elle a ses qualités que chacun attend d’une mère. Si elle devenait mère, un jour, sans doute serait-elle la mère la plus attentionnée qu’il soit. Fidèle et tolérante, elle est l’amie la plus sincère qu’on puisse avoir, même si elle reste très discrète sur elle. Elle n’est pas du genre démonstratrice, du moins quand elle va mal. En amour, elle est une femme dévouée, tendre et fidèle, du moins la plupart du temps, car les sentiments ne se contrôlent pas et c’est bien malgré sa raison que cela se produit, soyez en sûr.


   3. Au contraire, dans lesquels de ces défauts vous reconnaissez-vous ?
   ♣ Farfelu, désobéissant, rebelle.

   Son dynamisme et son enthousiasme en font une personne résolument farfelue dans tous les domaines. Elle aime bien bousculer les règles, même si elle s’y plie généralement. Cependant, si jamais elle a une envie particulière et que les normes lui interdissent, soyez sûr qu’elle trouvera un moyen de parvenir à ses fins. Ce qui en fait, une fille au caractère rebelle qui n’a que faire de l’avis des gens. Elle a mis du temps à y parvenir, mais ne laissera plus personne lui dicter sa façon de faire et d’être. Elle veut être une femme libre.


   4. Si vous deviez-choisir un de ces éléments, lequel vous semblerait le plus judicieux ?
   ◘ Le feu, élément dévastateur et capable de fournir la toute puissance.

   Le feu est résolument l’élément qui lui correspond le mieux. De nature franche, déterminée et énergique, elle est à l’image de ses flammes qui terrassent tout sur leur passage. Le feu est un élément brûlant, envoutant et terriblement dangereux. Le feu à pourtant pas mauvais fond puisqu’il a permis à l’homme d’évoluer, de devenir l’être en haut de la chaine alimentaire. Shana est donc à cette image, si chaleureuse et bienveillante, tantôt dangereuse et dévastatrice lorsqu’on la blesse.


   5. Qu'est-ce que l'amour à vos yeux ?
   ♣ L'amour ? Le sentiment sans aucun doute le plus complexe en ce bas monde. Il anime comme détruit un être mais que serait un être humain sans ce dernier ? Rien, il ne serait pas plus différent qu'une machine. Les déceptions font parties de la vie mais quoiqu'il en soit, il faut garder espoir car un jour la roue finira par tourner !

   Il y a encore quelques mois, Shana aurait répondu qu’elle ne voulait pas tomber amoureuse, car elle n’avait plus confiance en personne. Cette pensée en totale inéquation avec l’idée qu’elle avait de l’amour par le passé, est désormais caduque. Le temps a commencé à guérir ses plaies et sa relation naissante avec Yong Woo, lui donne envie de croire en l’avenir. Elle ne sait pas ce que cette histoire va donner, ni même si elle va connaitre par la suite une fin heureuse. Elle profite donc de l’instant présent sans penser au lendemain et elle se rend compte que c’est la meilleure chose à faire.


   Si vous pouviez choisir d'intégrer une communauté, vers laquelle iriez vous ?
   Obsidian Bear


   
Pour aider le staff

   
Code:
♦ Justice Victoria ► Shana Alboran
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thephoenixsong.forumactif.org/t167-shana-alboran-continue-in-his-way-alone http://thephoenixsong.forumactif.org/t171-shana-alboran-continue-in-his-way-alone
Obsidian Bear
Je ressemble à « : Marlon Teixeira ». J'ai égaré : 504 parchemins. Ma bourse est remplie de : 190 et j'ai : 28
profil +
Shana Alboran # continue in his way, alone. Empty
MessageSujet: Re: Shana Alboran # continue in his way, alone.   Shana Alboran # continue in his way, alone. Icon_minitimeMar 15 Juil - 1:10

Bienvenue à toi sur le forum Shana éè

j'espère que notre relation va s'améliorer éé  Shana Alboran # continue in his way, alone. 2284726021  même si ça prendra du temps éé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thephoenixsong.forumactif.org/t92-alboran-herrera-joaquin-a-real-prince http://thephoenixsong.forumactif.org/t178-joaquin-alboran-il-est-le-temps-de-peut-etre-grandir

avatar
Invité
Invité
profil +
Shana Alboran # continue in his way, alone. Empty
MessageSujet: Re: Shana Alboran # continue in his way, alone.   Shana Alboran # continue in his way, alone. Icon_minitimeMar 15 Juil - 10:48

Bienvenue jolie demoiselle  Shana Alboran # continue in his way, alone. 865362301 
Revenir en haut Aller en bas

Yong Woo Park
Yong Woo Park
Department member
Jade's Woopecker
Je ressemble à « : Sang Woo ». J'ai égaré : 174 parchemins. Ma bourse est remplie de : 1689
profil +
Shana Alboran # continue in his way, alone. Empty
MessageSujet: Re: Shana Alboran # continue in his way, alone.   Shana Alboran # continue in his way, alone. Icon_minitimeMar 15 Juil - 13:19

Shanaaaaaaaaaaaaa *o*

Bienvenue *o* j'ai hate que tu es finie ta fiche et d'habiter avec toi *o*
bon courage !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Obsidian Bear
Je ressemble à « : victoria justice ». J'ai égaré : 337 parchemins. Ma bourse est remplie de : 48 et j'ai : 28
profil +
Shana Alboran # continue in his way, alone. Empty
MessageSujet: Re: Shana Alboran # continue in his way, alone.   Shana Alboran # continue in his way, alone. Icon_minitimeMar 15 Juil - 14:24

Shana Alboran # continue in his way, alone. 2880893431 Shana Alboran # continue in his way, alone. 1190845656 :friends01: Shana Alboran # continue in his way, alone. 3892516649 Shana Alboran # continue in his way, alone. 2280940791 Shana Alboran # continue in his way, alone. 2280940791 Shana Alboran # continue in his way, alone. 865362301 Shana Alboran # continue in his way, alone. 3058559544 Shana Alboran # continue in his way, alone. 3897645590 Shana Alboran # continue in his way, alone. 3677644348 Shana Alboran # continue in his way, alone. 2880893431 Shana Alboran # continue in his way, alone. 1190845656 :friends01: Shana Alboran # continue in his way, alone. 3892516649 Shana Alboran # continue in his way, alone. 2280940791 Shana Alboran # continue in his way, alone. 2280940791 Shana Alboran # continue in his way, alone. 865362301 Shana Alboran # continue in his way, alone. 3058559544 Shana Alboran # continue in his way, alone. 3897645590 Shana Alboran # continue in his way, alone. 3677644348 Shana Alboran # continue in his way, alone. 2880893431 Shana Alboran # continue in his way, alone. 1190845656 :friends01: Shana Alboran # continue in his way, alone. 3892516649 Shana Alboran # continue in his way, alone. 2280940791 Shana Alboran # continue in his way, alone. 2280940791 Shana Alboran # continue in his way, alone. 865362301 Shana Alboran # continue in his way, alone. 3058559544 Shana Alboran # continue in his way, alone. 3897645590 Shana Alboran # continue in his way, alone. 3677644348 Shana Alboran # continue in his way, alone. 2880893431 Shana Alboran # continue in his way, alone. 1190845656 :friends01: Shana Alboran # continue in his way, alone. 3892516649 Shana Alboran # continue in his way, alone. 2280940791 Shana Alboran # continue in his way, alone. 2280940791 Shana Alboran # continue in his way, alone. 865362301 Shana Alboran # continue in his way, alone. 3058559544 Shana Alboran # continue in his way, alone. 3897645590 Shana Alboran # continue in his way, alone. 3677644348

Merci à vous trois et surtout à mon petit yongwoo Shana Alboran # continue in his way, alone. 2280940791
Fiche terminée mes petits é.è
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thephoenixsong.forumactif.org/t167-shana-alboran-continue-in-his-way-alone http://thephoenixsong.forumactif.org/t171-shana-alboran-continue-in-his-way-alone

Fumseck
Fumseck
Department member
Je ressemble à « : un beau phoenix ». J'ai égaré : 599 parchemins. Ma bourse est remplie de : 864 et j'ai : 99
profil +
Shana Alboran # continue in his way, alone. Empty
MessageSujet: Re: Shana Alboran # continue in his way, alone.   Shana Alboran # continue in his way, alone. Icon_minitimeMar 15 Juil - 14:48


Félicitations !!
Tu fais partie de la communauté des
Obsidian Bear !!



Shana qui revient avec le sourire, il semble que tu vas mieux à présent, la présence d'un jeune homme doit y être pour quelque chose. Continue de t'épanouir dans les rues de WINCAP.


Cher citoyen, WINCAP est résolument ravi de t’accueillir au sein de sa communauté. Comme tu l’as sans doute remarqué, ta baguette t’a désigné une communauté, celle auprès de laquelle tu feras tes premiers pas dans la ville. Sache qu’il s’agit d’un élément indispensable à ta bonne intégration ici. Tout comme toi, de nombreux sorciers vont faire leurs premiers pas à tes côtés, au sein de cette ville hors du commun. Qu’importe les raisons qui t’ont amené jusqu’à WINCAP, personne ne te jugera, car ici, on a une devise : l’unité des peuples fait celle des cœurs. Alors, prépare-toi à vivre une aventure exceptionnelle, inoubliable où peut-être apprendras-tu à en savoir plus sur toi-même, sur ceux qui t’entourent. Quoi qu’il en soit, le monde de WINCAP s’offre à toi et nous te souhaitons une bonne aventure parmi nous !

« Félicitations ! Tu fais désormais partie de la communauté des Obsidian Bear, dont l'ours est l’animal protecteur. Sois digne de porter ses couleurs et agit en tant que bon citoyen pour faire briller ton emblème !

Te voici enfin validé, petit(e) sorcier(e) ! En tant que citoyen de WINCAP, tu peux désormais postuler pour devenir membre de l’équipe de Quiddich de ta communauté. Afin de ne pas dormir dans une ruelle paumée de la ville, tu peux enfin réserver ton appartement ou ta maison et créer ta fiche de lien. Pour finir, n’oublie pas de remplir les différents éléments dans ton profil et ton Magic Diary. De plus, il est vivement recommander de venir référencer son patronus et découvrir comment aider ta maison dans le tournoi des communautés. Dans tous les cas, nous te souhaitons une bonne aventure parmi nous !!!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thephoenixsong.forumactif.org


Contenu sponsorisé
profil +
Shana Alboran # continue in his way, alone. Empty
MessageSujet: Re: Shana Alboran # continue in his way, alone.   Shana Alboran # continue in his way, alone. Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Shana Alboran # continue in his way, alone.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Anime] Shakugan no Shana
» Le sablier du temps...
» Birmanie: Ca continue
» Françafrique, ça continue
» La TRAGEDIE CONTINUE :L'AMNESIE FORCEE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Phoenix Song ::  :: Présentations :: Validées-