Partagez | 
The Phoenix Song ::  :: Oubliettes :: Rps :: Sinseonghan Jolyu's Area
 

 I'll not forgive you | PV Elis Fitzgerald

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jade's Woopecker
Je ressemble à « : phoebe tonkin ». J'ai égaré : 239 parchemins. Ma bourse est remplie de : 98 et j'ai : 31
profil +
MessageSujet: I'll not forgive you | PV Elis Fitzgerald   Mer 16 Juil - 12:26

Participer à ce tournoi avait été une évidence pour la jeune femme qu’elle était. Quand bien même n’en avait-elle que seulement entendu vaguement au cours des dernières années passées dans ce monde, il n’en restait pas moins que ce dernier piqué sa curiosité. Elle était curieuse de voir de quoi il en retournait et connaissant le caractère quelque peu téméraire de la jeune femme, il n’était nullement étonnant qu’elle en soit venue à mettre son nom dans la coupe. Après tout, le meilleur moyen de découvrir une chose n’était-il pas d’aller à sa rencontre ? Bien entendu, elle connaissait toute l’histoire de ce tournoi et de son procédé, mais elle était curieuse de voir où elle pourrait aller dans cette aventure. Son meilleur ami n’avait nullement été étonné par son choix et lui avait même promis de l’encourager dans cette aventure, ce qui l’avait énormément réjouie. Une joie éphémère qui s’atténua lorsqu’elle sut l’identité de son premier adversaire. De tous les participants, il fallait que ce soit cet homme qu’elle exécrait depuis leur dernière rencontre. A cette annonce, elle afficha une expression neutre qui dénotait parfaitement avec le feu qui s’enflammait dans son être. Elle serait ravie de lui mettre de nouveau une raclée jute pour se venger de l’affront qu’il lui avait fait.

Orgueilleuse sans aucun doute l’était-elle et sa remarque n’était toujours pas digérée. C’est pour cette raison qu’elle se retrouva concentrée et déterminée à parvenir à gagner cette étape et ce duel. Il n’y avait pas de raisons qu’elle ne gagne pas à la loyale… du moins, elle espérait que cet idiot aurait pensé à changer de baguette. Même un idiot comme lui n’était pas sans savoir que sa baguette refuserait de lui répondre s’il désirait lui lancer un sort, n'est-ce pas ? Après tout ne l’avait elle pas « gagner son allégeance » quelques semaines plus tôt ? Enfin quoi qu’il en soit, elle comptait bien parvenir à la seconde étape et si en plus de cela, elle pouvait le battre devant tout le monde, elle n’en serait que bien plus fière. C’est pour cette raison qu’elle fit totalement attraction du monde qui l’entourait alors qu’on lui indiquait qu’elle pouvait entrer dans le labyrinthe. Par logique, elle décida d’emprunter le chemin de droite, la direction dans laquelle elle allait dès lors qu’elle n’avait pas de destination fixée.

Les lieux étant sombres, elle trouva judicieux d’allumer sa baguette, entendant de moins en moins les voix du public qui n’étaient désormais que des murmures à son oreille. Concentrée sur sa tâche, elle avança doucement, mais surement dans le couloir choisi, faisant attention au moindre détail qui pourrait lui indiquer la voie vers le centre. Seulement, au moment même où elle prit conscience qu’elle était en train de poser son pied sur un sol quelque peu instable, ce dernier s’effrita la conduisant dans sa chute. Le choc fut brutal alors qu’elle reprenait ses sens en prenant conscience qu’elle s’était écorché le genou. Ni un ni deux, sa baguette toujours en main, elle vint se lancer un sort de guérison, qu’elle avait appris depuis des années afin de cicatriser et faire disparaitre cette vilaine blessure. Quelle vaine, se disait-elle alors qu’elle regardait autour d’elle si elle pouvait trouver une issue de secours. Ce qu’elle ne sembla nullement trouver, pas même un bout de racine qu’elle pourrait agrandir pour grimper dessus. Réfléchissant rapidement aux options qui se présenter devant elle, elle opta pour la plus radicale d’entre elles : innover. Enlevant le ruban dans ses cheveux qu’elle avait utilisé pour les attacher, elle vint lancer un sort d’agrandissement dessus pour qu’il soit aussi robuste qu’une corde. Grâce à un sort de lévitation, elle vint alors l’accrocher à un tronc d’arbre et grimpa à cette dernière le plus rapidement possible, mettant ainsi en valeur l’atout de ses forces physiques. Arrivée en haut après de longues minutes de montée, elle se sentit quelque peu fière de son ingéniosité, reprenant sa route, mais en s’éloignant le plus possible de ce trou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thephoenixsong.forumactif.org/t996-aleisha-mander-tout-amour-seme-tot-ou-tard-fleurira

avatar
Cameron MacAllen
Department member
Jade's Woopecker
Je ressemble à « : Daniel Gillies ». J'ai égaré : 177 parchemins. Ma bourse est remplie de : 55 et j'ai : 32
profil +
MessageSujet: Re: I'll not forgive you | PV Elis Fitzgerald   Mer 16 Juil - 12:31

Elis n’avait pas hésiter un seul instant à s’inscrire à ce tournoi si prestigieux qu’était le tournois des sorciers qui cette année se déroulait à l'école de magie américaine. Il avait toujours aimé cet évenement auquel il avait assisté plus jeune, sa grand-mère adorait lui raconter l’histoire de ce tournoi qui était intimement lié à la création de la province. Il voyait cet événement comme le triomphe de la magie sur les moldus qui les avait persécuter. La gloire du vainqueur dépassait bien la récompense de gallion. Par fierté de son sang et par amour pour ce tournoi, il s’y était inscrit, certain que c’était ce qu’aurait souhaité celui qui l’avait toujours élevé. Il voulait gagner et s’entraina corps et âme surtout lorsqu’il apprit le nom de sa première adversaire. Sur l’ensemble des inscrit, il avait fallut que ce soit elle. La jolie Camber, cette fille qui le perturbait tant et qui depuis leur dernière confrontation n’avait pas quitter son esprit. Il ne comprenait pas pourquoi elle s’y installait si durablement. Mais elle était une née moldu et la dernière fois qu’ils avait combattu l’un contre l’autre, elle avait gagné le duel. Il ne permettrait pas que ca arrive une nouvelle fois, il ne pouvait pas perdre à nouveau contre elle, aussi douée soit elle, quelque soit le respect qu’elle avait su lui insuffler.

C’est ainsi qu’il se retrouva à l’entrée de ce labyrinthe au premier jour du tournoi qui était pour l‘occasion entouré de gradin sur lequel se trouvait surement sa grand-mère venue voir avec fierté les prouesses de son petit fils, que son mari aurait été si heureux d’assister. Elissavait qu’il ne pouvait pas les décevoir et c’est à eux qu’il pensa en avant le sifflet de départ. Il n’accorda pas un regard au concurrents qui l’accompagnait à cette entrée. Son premier but était d’atteindre le plus rapidement possible le centre de celui-ci. Non pour avoir une chance de ne pas combattre Camber, mais pour éviter de ne pas pouvoir le faire et se trouver disqualifié avant d’avoir pu la combattre. Gagner sans effectuer un duel ne pouvait convenir à aucun des deux adversaires. Elispouvait avoir sa revanche sur la demoiselle.

Il fila tout droit jusqu’à ce qu’il ne le puisse plus et alors tourna vers la gauche, il s’enfonça entre les murs végétaux, cherchant les voies les plus sombre et silencieuse qui devait mener vers l’intérieur. Il alluma sa baguette et quand la clameurs de la foule devenait plus forte, il chercher à tourner dans l’autre sens, mais bientôt il ne les entendit plus qu’à peine. Il tourna à un carrefour et suivit la route pendant quelques instant. Comme il amorçait un tournant sur la droite, il se rendit compte qu’il s’agissait là d’un cul de sac. Il devait retourner en arrière et le dernier carrefour se trouvait somme toute assez éloigner.

Mais son regard se posa sur une vision plutôt étrange et tout à fait inattendu en plein milieux de ce labyrinthe comme dans l’ombre de l’impasse, la silhouette d’un balai se dessinait. Le jeune homme leva sa baguette éclairer pour assurer sa vision. Etait ce piège ou bien lui offrait on vraiment un moyen rapide de trouver le centre de ce labyrinthe. Il approcha sa baguette du balai magique, une étoile filante, qui paraissait en très bon état. Si il était ensorcelé, c’était un risque à prendre, il pourrait arrivé très rapidement au centre avec ce cadeau. Il prit le balai et le posa par terre et l’appela pour s’installer dessus très facilement. Il avait toujours été bon en vol. Il donna un coup de pied et s’élanca relativement prudemment vers le ciel, pour tester le balai dans un premier temps. quand il fut assuré qu’il n’allait pas lui faire de mauvais tour, à trois mètre du sol, il se permit de monter plus vite pour dépasser les haies et se stabilisa cinq mètre au dessus, pas trop haut sans quoi il ne verrait pas ce qu'il cherchait. Les clameur de la foule, interogée par cette soudaine apparition d’un concurrent en balai mais applaudissant sincèrement frappèrent ses oreilles. Il se rendit compte combien il en était proteger à l’interieur. Il se rendit compte aussi de la taille immense de ce labyrinthe. Ravi de sa chance, il ne s’éternisa pas dans les airs bien que ce fut si agréable de sentir ce vent le fouetter fortement avec la vitesse. Il repéra le centre qui offrait une grande clairière et fila vers celui-ci avant d’y attérir en un joli piquet arrondi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thephoenixsong.forumactif.org/t168-elis-on-the-road http://thephoenixsong.forumactif.org/t200-elis-on-the-road#1399
Jade's Woopecker
Je ressemble à « : phoebe tonkin ». J'ai égaré : 239 parchemins. Ma bourse est remplie de : 98 et j'ai : 31
profil +
MessageSujet: Re: I'll not forgive you | PV Elis Fitzgerald   Mer 16 Juil - 12:34

Ce tournoi se trouvait bien plus intéressant qu’elle n’avait cru le croire. Quand bien même traverser le labyrinthe dans un temps limité se trouverait être un exploit en soi, l’idée qu’il y est des pièges était très captivante. N’ayant peur de personne, et ce, depuis des années, la jeune femme ne pouvait qu’être particulièrement curieuse des obstacles qui allaient résolument se mettre sur sa route. Ce trou avait été placé au bon endroit et subtilement camouflé pour qu’elle n’y voie que du feu. Elle devait reconnaitre qu’elle s’était fait prendre par ce camouflage, ses genoux en payant le prix fort. Seulement cela n’avait nullement atténué son désir de poursuivre l’aventure, la motivant d’autant plus dans l’objectif qu’elle s’était fixé. Elle désirait battre son adversaire et comptait bien mettre tout en œuvre pour y parvenir.

Ainsi, à peine s’était-elle extirpée du piège dans lequel elle s’était retrouvée prisonnière, elle avait pris la décision de poursuivre dans le couloir où elle s’était engagée. Après tout, si elle décidait de reculer alors qu’elle venait de vaincre un obstacle, cela n’avait pas de sens... Et puis, un piège n’était-il pas à la base placé pour dissuader les gens de poursuivre ? Suivant alors cette logique imparable, elle avait poursuivi dans sa lancée, marchant d'un pas décidé, mais prudent entre les haies du labyrinthe, analysant chaque mètre carré du bout de sa baguette pour s’assurer de ne point rencontrer de nouveau un obstacle, qui pourrait d’autant plus retarder son ascension au sein de ce tournoi. C’est ainsi que son regard fut attiré par un élément quelque peu atypique. Piquée à vif, sa curiosité l’obligea à arrêter sa course, s’approchant de l’objet en question, intriguée. C’est ainsi qu’elle remarqua la naissance d’une trappe. Surprise, elle se demanda pendant quelques secondes, ce que cette dernière faisait là, l’ouvrant avec précaution, prêt à se défendre contre toute attaque.

Cette dernière ouverte, aucun fait étrange ne s’étant fait connaitre, elle avait lancé des boules de lumières pour augmenter la luminosité au sein de cet endroit clos et lugubre. Tout semblait être calme, trop calme sans doute, mais elle ne pouvait s’empêcher de se demander où ce souterrain allait la conduire. Hésitant ainsi quelques secondes durant lesquelles elle pesa le pour et le contre, elle prit la décision de tenter le coup, s’engouffrant à l’intérieur en empruntant les escaliers avant de lancer un sort sur les torches présentes en ce lieu pour obtenir plus de visibilité et d’aisance dans ses déplacements. S’assurant alors qu’elle ne risquait rien, elle vint parcourir ce dernier avec rapidité, mais précaution, s’assurant de ne pas risquer sa vie inutilement. C’est ainsi que ces pas vinrent la conduire à un nouvel escalier qui semblait remonter à la surface. Peut-être que ce dernier allait lui permettre d’atterrir non loin d’une allée près du centre. Elle s’engagea dans ce dernier, ouvrant la trappe avec un sort pour la faire se soulever et se choir à quelques centimètres non loin de là.

C’est ainsi qu’elle se retrouva face à un couloir où elle pouvait voir au bout un semblant de luminosité. Peut-être avait-elle vu juste. Déterminée, elle vint rapidement à son bout, atterrissant enfin au centre du labyrinthe, remarquant que son assaillant se trouvait déjà là. Une idée qui la laissa quelque peu sur les nerfs, s’attendant à une remarque de sa part. Un simple coup d’œil sur le jeune homme lui permit de comprendre par quel procédé, il était arrivé au centre. Elle n’y accorda aucune importance, essuyant les marques de poussière qu’il pouvait avoir sur sa chair alors qu’elle s’avançait vers le directeur, annonçant simplement dans une voix sombre et déterminée.

« Je crois que nous sommes tous les deux arrivés, Directeur. À vous d’ouvrir le duel, je suis fin prête à me confronter à mon adversaire. »

THE PHOENIX'S SONG ~
u.c
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thephoenixsong.forumactif.org/t996-aleisha-mander-tout-amour-seme-tot-ou-tard-fleurira

avatar
Cameron MacAllen
Department member
Jade's Woopecker
Je ressemble à « : Daniel Gillies ». J'ai égaré : 177 parchemins. Ma bourse est remplie de : 55 et j'ai : 32
profil +
MessageSujet: Re: I'll not forgive you | PV Elis Fitzgerald   Mer 16 Juil - 12:39

Une fois qu’il eut atterrit au centre du labyrinthe,il salua le directeur et se mit à observer le moindre signe de l’arrivée de Camber. Vu l’étendue du labyrinthe, il craignait un peu de ne pas la voir arriver dans les dix minutes suivantes comme il souhaitait réellement se battre contre elle une nouvelle fois, prendre sa revanche sur cette respectueuse moldue qui l’avait déjà battu une fois.La jeune fille avait beau invoqué des sentiments étranges en son âme, Elis n’avait nulle intention de lui faire de cadeau. Il  voulait la battre à l’amiable, c’était une question de fierté et d’honneur pour le sang pur. Il n’attendait que cela mais il savait que le balai lui avait permit d’arriver rapidement au centre. Toutefois il n’était pas le seul ici, il y avait même  un groupe qui avait débuter le duel, si bien qu’il pensa que de nombreuse aide devait être cacher dans le labyrinthe si on y faisait attention. Il ne doutait pas de la capacité  de son adversaire à en trouver. Et en effet moins de deux minutes plus tard, une trappe au sol se soulevant toute seule lui donna raison. Il vit Camber en sortir et s’adresser au directeur sans même lui adresser un salut ou un regard.
 
Le directeur leur montra l’estrade qui leur était attribué, un long couloir surélevé et les y accompagna pour lancer le duel. Elis  adressa un petit sourire  à la demoiselle comme il se plaçait sur l’estrade. Il la salua assurément, s’inclinant très lègerement devant elle en lui disant.
« -Voilà une belle revanche ! Bonne chance. »

Il s s’éloignèrent l’un de l’autre de dix pas.  En se retournant, le départ du duel était annoncé, il pariat sur la vitesse plus que la galanterie et fut le premier à lancer un sort de désarmement, imprononcé mais parfaitement et puissamment exécuter. Du moins le pensait il ! Sans qu’il puisse comprendre ce qu’il se passait, le sort ne se dirigea nullement sur son adversaire. Dans un bruit d’explosion, bien éloigner de sa magie d’ordinaire certes puissante et féroce mais silencieuse, le sort vint le frapper lui. La force l’expulsa en arrière et il ne vit bientôt plus que le ciel bleu et ses leger nuages qui flottait au dessus d’eux. Il était tombé sur le dos, à quelque centimètre seulement de la fin de l’estrade, repousser par son propre sort qui avait été soufflé par une force inconnu. Un peu sonné et désorienté, Elis se releva pour s’asseoir, un peu hagard, observa autour de lui avant de comprendre ce qui s’était passé.  Il entendit des rires dans l’assemblée qui devait surement être lié à ce phénomene.

Il se remit sur pied et regarda un instant sa baguette avec douceur et questionnement. Il n’avait jamais imaginer qu’un simple sort de désarmement pouvait avoir une telle force qui le fit se retrouver au sol. Surtout il ne comprenait pas ce qui venait de se passer. Ce genre d’incident ne lui arrivait jamais, il n’avait jamais rien fait exploser, rien casser. Quand un sort ne marchait pas, il ne se passait rien ou ne se finalisait pas, mais jamais ca ne se retournait contre lui. Seul des gens bien maladroit ou des élèves de premier cycle avait droit à ce genre de cadeau.

Il ne comprenait pas ce qui s’était passé, il leva les yeux vers Camber qui, dignement attendait qu’il soit prêt à combattre. Elis n’avait perdu apparement ni fierté ni assurance comme il s’époussetait mais il s’en voulait intérieurement de s’être ainsi humilié devant tant de monde qui devaient le prendre à présent pour un débutant. Pire que tout, il se sentait humilier face à cette née moldue, sans comprendre le moins du monde la réaction de sa baguette. Est-ce que ce phenomene venait de lui. Est-ce que ses intérets pour elle pouvait agir ainsi sur sa magie. Possible et plus pertinant que de remettre en doute les qualités de sa baguette. Si ce n’était que cela, ils avaient juste à poursuivre ce duel qu’il n’avait nullement l’intention de perdre, il ne se laisserait pas avoir par ses désirs.

« - C’est quand tu veux… je suis prêt. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thephoenixsong.forumactif.org/t168-elis-on-the-road http://thephoenixsong.forumactif.org/t200-elis-on-the-road#1399
Jade's Woopecker
Je ressemble à « : phoebe tonkin ». J'ai égaré : 239 parchemins. Ma bourse est remplie de : 98 et j'ai : 31
profil +
MessageSujet: Re: I'll not forgive you | PV Elis Fitzgerald   Mer 16 Juil - 12:40

En toute lucidité, Camber savait pertinemment que son adversaire n’allait pas lui faire de cadeau et qu’il allait en être autant de sa part. Elle ne portait guère le jeune homme dans son cœur pour mil et une raisons qui lui voudrait résolument un mépris de sa part pour de nombreuses années. Quand bien même ce dernier se serait combattu dignement lors de leur premier duel, il n’en restait pas moins que son orgueil mal placé avait amoindri le peu de respect qu’elle lui avait accordé. Monsieur semblait bien trop séduisant pour qu’une fille lui résiste et si c’était le cas, c’était pour se faire désirer encore plus par sa personne. Quand bien même de nombreuses semaines s’étaient écoulées depuis leur dernière rencontre, elle n’était nullement en mesure de passer outre l’affront qu’il lui avait fait. Il la mettait au même niveau que ces demoiselles en manque d’amour qui ne vivait que pour se faire désirer. Autant dire qu’elle n’était résolument pas prête à lui pardonner, qu’importe le nombre d’excuses que ce dernier pourrait lui présenter. Sans doute ne valait-elle pas mieux que ce dernier au sujet de son arrogance, mais au moins, elle n’était pas présomptueuse pour un sou, contrairement à cet idiot.

Il est donc évident qu’elle comptait bien le battre, n’oubliant nullement son objectif alors qu’elle venait d’arriver sur le lieu du duel. Elle pouvait voir que de nombreux participants étaient déjà présentement en train de se battre et comptait faire de même dans les minutes à venir. Le regard fier et décidé, elle vint prendre place sur l’estrade qui leur était attribuée alors qu’elle se retrouvait face à son adversaire. Ses yeux n’exprimaient aucune expression alors qu’elle le saluait à son tour par respect des règles. A ses paroles, elle ne vint nullement y répondre, s’éloignant déjà de lui pour se préparer au combat. Elle n’avait pas besoin de chance, elle était douée et ses talents seraient de nouveau mis en valeur dans leur duel et comme auparavant, il perdrait. Le contraire n’était nullement envisageable et elle ne le laisserait absolument pas se produire. Ainsi, elle s’avança de dix pas, s’apprêtant déjà à riposter en songeant que ce dernier n’allait nullement passé à côté de cette occasion pour prendre sa revanche. Ce qui se révéla exact à l’instant même où le duel fut débuté. Quelques secondes venaient juste de s’écouler qu’elle avait lancé un sort de protection autour de sa personne le voyant l’attaquait.

Seulement son sort n’eut nul effet, remarquant la force avec laquelle le sort de son adversaire s’était retourné contre lui. Un sort puissant sans équivoque, mais qui n’avait pas joué à la faveur de son créateur. C’est donc avec surprise qu’elle le vit se faire projeter en dehors de l’estrade, s’écrasant lourdement sur le sol du lieu. Elle ne comprenait pas non plus ce qui avait pu se passer, mais se garda bien d’exprimer sa surprise à ce sujet. L’explication qui lui venait en tête ne la rassurait absolument pas alors qu’elle le voyait fixer sa baguette. Elle n’était nullement en mesure de savoir s’il s’agissait de la même baguette, mais elle espérait que cela ne soit pas le cas. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il était d’une logique sorcière de savoir qu’une baguette ne pouvait pas lancer de sort contre celui qui l’avait vaincu lors d’un duel en bonne et due forme. Elle voulait croire qu’il n’était pas aussi idiot qu’elle le pensait réellement alors qu’elle le voyait reprendre sa place initiale, l’invitant à l’attaquer. Ne disant mot à sa remarque, elle se contenta de hocher nonchalamment la tête alors qu’elle le laissait reprendre ses marques. Le voyant faire, elle n’hésita nullement à lancer un sort à son tour non prononcé, qu’elle était persuadée de voir être contrecarré, ce qui ne fut nullement le cas. Contre toute attente et sans doute celle de son adversaire, la baguette de ce dernier ne vint nullement s’opposer à son tour, le propulsant de nouveau hors du terrain alors que l’évidence commençait à lui frapper l’esprit. Cette baguette, elle commençait à être sure que c’était la même alors qu’elle expirait furieusement en lui lançant fortement, mais d’un ton sec.

« Ne me dis pas que... c’est la même baguette... »

Sa voix se trouvait forte et froide alors qu’elle fixait sa baguette d’un air très sérieux. Pitié qu’il lui dit que ce n’était pas la même... sinon elle n’aurait aucun mérite à remporter ce duel aujourd'hui, car il était plus qu’évident que sa baguette refuserait de l’attaquer.

THE PHOENIX'S SONG ~
u.c
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thephoenixsong.forumactif.org/t996-aleisha-mander-tout-amour-seme-tot-ou-tard-fleurira

avatar
Cameron MacAllen
Department member
Jade's Woopecker
Je ressemble à « : Daniel Gillies ». J'ai égaré : 177 parchemins. Ma bourse est remplie de : 55 et j'ai : 32
profil +
MessageSujet: Re: I'll not forgive you | PV Elis Fitzgerald   Mer 16 Juil - 12:42

Elis n’avait pas imaginer offrir un si pitoyable spectacle au public et à son adversaire, jolie mais inflexible. Il ne comprenait pas c’était passé mais quoi que ce soit il ne pouvait s’en laisser perturbé. Il avait été déstabilisé un instant, il se savait ridicule, mais ce n’était pas du au stress, il n’était pas vraiment stressé, il était juste déterminé à la battre. Sa revanche commençait mal mais il ne s’en laissa guère affecté et demanda très rapidement de reprendre le combat. Il n’allait pas s’apitoyer sur son sort pendant trois heures, il avait hâte de la battre alors il ne s’inquiéta pas de ses petits déboires.

Seulement, lorsque la jeune femme attaqua, ce que dans sa grande adresse elle ne tarda pas à faire suite à son aval, sa baguette ne réagit pas comme il l’escomptait. En effet, il était tout à fait prêt à parer son sort mais quand il formula mentalement son contre sort, il ne se passa juste rien et la seconde qui suivit il se fit une fois de plus expulser par le sort envoyé par la demoiselle. Il jura tandis que des rires s’élevaient dans la foule. Se trouver une fois à terre c’était acceptable même d’une manière aussi stupide que par sa propre baguette. Mais deux fois, tandis qu’il avait à chaque fois parfaitement exécuter des sorts qu’il n’avait jamais loupé après sa quatrième année, c’était énervant et inacceptable pour le sang pur. Frustré, son esprit fustigeait contre ce « il ne savait quoi » qui l’empêchait d’effectuer un sort correctement. Il ignorait ce qui ne marchait pas mais il sentait la colère l’emplir contre cette situation. Son visage se renfrogna et il pesta en se relevant, suffisamment bas pour que seul lui ne s’entende. Il ignorait d’où venait cette incapacité mais elle était très malvenue. La seule explication qu’il pouvait trouver lui était inconcevable, elle lui plaisait mais elle ne pouvait avoir tant de pouvoir sur lui qu’il ne puisse l’attaquer ou se protéger de ses sorts. Mais alors pourquoi ? Pourquoi ?

Inexplicablement, comme il lui lançait un regard rempli de colère, il se rendit compte qu’elle paraissait d’aussi mauvaise humeur que lui tandis que cela devait bien l’arranger qu’il se montre plus piètre dueliste qu’il ne l’était. Il valait mieux que cela il le savait. Elle lui demanda si il ne s’agissait pas de la même baguette magique. Cette question paraissait insensé au jeune homme, qu’est ce que sa si fidèle baguette en bois d’if pouvait avoir à voir avec cette déchéance, elle qui l’avait toujours servie avec joie. Il regarda son joli instrument de sort et secoua la tête, n’osant accusé cet ami d’une si terrible tare. Il répliqua alors, peu agréable envers la demoiselle qui semblait poser le tord sur une simple branche de bois quand le problème à son sens venait d’elle.

« -Qu’est ce que ca peut bien faire ! »

Il n’avait rien à reproché à sa baguette et elle n’avait nul droit de l’accuser de la sorte. Il lui prouverait en gagnant ce combat coute que coute. Il été déterminé à poursuivre et à en finir rapidement malgré les caprices qu’il avait rencontré. Il ne voulait pas baisser les bras, il la vaincrait simplement.

C’est pourquoi il n’attendit pas plus, surement aurait il du écouter la jeune femme mais il n’en avait pas le cœur, il voulait mettre un terme à ce combat qui tournait à l’humiliation. Il leva une nouvelle fois sa baguette et formula mentalement un de ses sorts favoris, une valeur sure pour lui qu’il ne pouvait loupé. Pas d’explosion ni de chute au sol cette fois ci, mais ce ne fut pas plus réussi. Des petites étincelles rouge sortir du bout de sa baguette comme si elle se trouvait inadaptée. Il grimaça à cette vue. On se jouait de lui, il ne pouvait en être autrement.

« -Qu’est ce que… tu m’as fait ! pourquoi je peux pas te lancer un sort…espèce de… » Il commençait vraiment à perdre patience, ce n’était pas drôle du tout. Il se sentait furieux contre cette série d’humiliation. Il était bien meilleur que cela, elle-même le savait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thephoenixsong.forumactif.org/t168-elis-on-the-road http://thephoenixsong.forumactif.org/t200-elis-on-the-road#1399
Jade's Woopecker
Je ressemble à « : phoebe tonkin ». J'ai égaré : 239 parchemins. Ma bourse est remplie de : 98 et j'ai : 31
profil +
MessageSujet: Re: I'll not forgive you | PV Elis Fitzgerald   Mer 16 Juil - 12:45

Son regard posait sur cette baguette que son adversaire fixait de son côté, elle tentait de l’analyser sous toutes ses coutures pour se souvenir de cette dernière, en vain. Elle devait bien reconnaitre qu’elle n’avait porté nullement attention à la baguette du jeune homme, d’autant plus lorsqu’elle s’était mesurée à lui. Après tout, il ne s’agissait que d’une baguette comme une autre et elle aimait résolument celle qu’elle tenait fermement entre ses phalanges, si puissante et fidèle à sa personne. Dans le cas présent, elle occupait son esprit alors qu’elle se demandait s’il s’agissait bien de la même qu’elle avait combattue quelques semaines auparavant. Sa soudaine attention en ce qui la concernait résidait dans le fait que s’il s’agissait bien de cette dernière, ce duel n’aurait aucun sens. Tout digne sorcier qui s’était quelque peu intéressé à l’art des baguettes magiques, était au courant qu’une fois un duel perdu, il était fort à parier que la baguette vaincue perdrait de sa puissance et serait inefficace contre le sorcier qui avait remporté un duel en bonne et due forme. De ce fait, elle représentait un réel parjure pour elle si ce qu’elle supposait était bel et bien le cas. Elle n’aurait aucun mérite à battre le jeune homme en ces lieux, ni aucun plaisir a le faire. Elle n’aimait résolument pas cette idée, ne faisant que renforcer d’autant plus son aversion pour le jeune homme.

Si c’était la même, il était évident qu’il se moquait ouvertement d’elle et avait prévu un plan pour la discréditer de nouveau. Après tout, n’était-il pas celui qui l’avait pris de haut en supposant qu’elle ne pourrait point résister à ses charmes et qu’elle pouvait que vouloir attiser son intérêt pour elle ? Si et cela la mettait hors d’elle alors qu’elle ne pouvait s’empêcher d’exprimer son agacement mêlé à cette colère muette qu’elle conservait depuis quelques semaines au fond d’elle. À la réplique de ce dernier, aussi acerbe que sa voix, elle crut qu’elle allait le tuer, ses doigts resserrant leurs étreintes sur sa baguette qu’elle sentit légèrement craquer sous ses derniers.

« Qu’est ce que ça peut me faire ? » S’injuria-t-elle avec véhémence alors qu’elle le voyait reprendre ses esprits, se levant pour l’attaquer de nouveau.

Elle ne prit même pas la peine de se défendre, s’attendant déjà à une réaction pacifique de sa baguette à son égard. Ce qui ne manqua nullement de se produire alors que de simples étincelles rouges s’extirpaient de cette dernière aussi inoffensive que s’il s’agissait du sort pour faire apparaitre des oiseaux. Elle avait donc bien visé juste alors qu’elle se sentait d’autant plus exaspérée, venant mordre sa lèvre dans un geste de colère muette.

Les paroles du jeune homme ne vinrent nullement atténuer sa colère alors qu’il était en train d’insinuer qu’elle lui avait fait quelque chose. Il lui demandait pourquoi il ne pouvait pas lancer de sort, manquant presque de l’insulter. À cet instant, son regard se fit plus noir que jamais alors qu’elle le coupait net dans ses paroles.

« La ferme ! »

Elle s’était exprimée sans la moindre politesse, ni respect à son égard alors qu’elle lui lançait un regard brulant de colère. Elle était furieuse contre lui de déshonorer ainsi sa personne de la sorte, sans le moindre égard. C’était elle, qui était en train d’être ridiculisée devant le public simplement parce qu’il avait été assez stupide pour ne pas penser à cette règle élémentaire. Il venait de l’obliger à vivre cet affront pour un sorcier expérimenté de faire face à un sorcier de premier cycle. Aucune gloire, ni aucun égard ne lui seraient accordés, cela l’insupportait cruellement. elle méprisait tant ce comportement lorsqu’elle y faisait face tous les jours dans les ruelles de l’école. Elle n’ajouta rien à ses paroles, levant seulement sa baguette sur lui pour le pétrifier grâce à un sort de base, le voyant s’échouer au sol sans la moindre grâce. Le directeur ne fit aucune remarque à ce qui était en train de se passer, tout semblait être dans les normes et c’est ainsi qu’elle s’avança vers lui pour lui rendre l’aisance de ses mouvements, ajoutant simplement dans une voix tout aussi ténébreuse.

« Pour un sorcier de sang pur, tu ne sembles pas connaitre grand-chose du monde magique. Une baguette devient efficace contre l’adversaire qui l’a battu.... C’est l’une des règles de base dans le domaine des baguettes. Tu as été assez con pour te pointer avec une baguette inefficace. Ne t’attends pas à ce que je te fasse de cadeau, ni même te pardonner l’affront que tu es en train de me faire vivre. Alors, relève-toi et finissons-en avec ce duel une fois pour toutes puisqu’il n’a aucun sens ! »

Son aversion pour une personne n’avait jamais été aussi profonde jusqu'à ce jour, mais en cet instant, elle ne pouvait nier qu’elle le méprisait totalement, ne lui accordant aucun regard afin de reprendre sa place initiale. Elle avait conscience de la portée de ses paroles comme de l’affront qu’elle venait de lui. S’il avait eu de réels sentiments pour elle, elle était persuadée qu’au moins ses paroles avaient suffi à les balayer d’un seul passage. Ce qui ne la dérangea nullement alors qu’elle attendait simplement qu’il se lance de nouveau. De toute façon, il n’y avait plus aucun doute sur l’issue de ce duel. Elle allait gagner et cette potentialité ne l’enchantait nullement en vue de la situation… ne faisant que renforcer sa exaspération à l’égard du jeune homme.

THE PHOENIX'S SONG ~
u.c
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thephoenixsong.forumactif.org/t996-aleisha-mander-tout-amour-seme-tot-ou-tard-fleurira

avatar
Cameron MacAllen
Department member
Jade's Woopecker
Je ressemble à « : Daniel Gillies ». J'ai égaré : 177 parchemins. Ma bourse est remplie de : 55 et j'ai : 32
profil +
MessageSujet: Re: I'll not forgive you | PV Elis Fitzgerald   Mer 16 Juil - 12:51

La colère l’avait gagné, ce qui n’avait rien d’étonnant comme par trois fois il s’était montrer plus faible qu’un débutant . Il n’y avait plus de doute, il ne savait d’où cela venait mais quelque chose clochait et l’empêchait de jeter des sort correctement. C’est pour cela q’il avait juré, accusant son adversaire à mi-mots d’en être l’origine. Il l’impliquait au sens figuré que littéraire, peut etre ne l’avait elle pas ensorcelé volontairement, mais son enclin pour la demoiselle, peut être plus profond qu’il ne l’imaginait, influençait surement cette déchéance. Quelque soit la vérité, oui, celle-ci venait elle. Il était plus simple de pencher pour la première explication bien qu’il la savait trop fière pour cela. Il s’était laissé emporter par la situation qui le ridiculisait tant devant Camber, sa grand-mère qui attendait tant de lui et devant l’école et des milliers de sorciers. Il avait désiré offrir meilleur spectacle à ses gens et à la demoiselle. Il se sentait affreusement honteux et embarassé par cette situation. Ses yeux et son expressions, même ses mots ne pouvaient qu’exprimer cette colère qui l’etreignait si fortement. Il manqua presque de l’insulter et elle lui dit de la fermer.

Elle lanca un sort qu’il ne chercha nullement à parer sachant que sa baguette ne répondrait pas, l’éviter en sortant du couloir lui donnerait le point également, autant rester. Il ne souhaitait qu’une chose, en finir avec ce combat qui tournait à la mascarade et à l’humiliation en public, public qui avait bien l’air d’en rire. Il se sentit paralysé et tomba sur l’estrade comme une statue. Elle s’approcha de lui pour le libérer du sort. Elle semblait, si c’était possible encore plus en colère que lui si c’était possible. Elle lui dit que pour un sorcier de sang pur, il ne semblait pas connaitre grand-chose du monde magique. Une baguette devenait inefficace contre l’adversaire qui l’avait battu, c’était une des règles de base dans le domaine des baguette. Elle le traita de con pour s’être présenté avec cette baguette. Il ne devait pas s’attendre à ce qu’elle lui fasse de cadeau ou qu’elle lui pardonne l’affront qu’il était en train de lui faire vivre. Elle lui ordonna de se relever et d’en finir avec ce duel.

Il ne se fit pas prier pour lui obeir mais ne lui répondit pas. Etait ce possible qu’il ai ignoré une telle règle, il y avait de nombreuse histoire sur des baguettes qui changeait de main lorsque leur propriétaire se faisait tuer. Mais qu’un simple combat, aussi acharné soit il, puisse produire la perte de la fidélité de sa baguette, il refusait de le croire. Il aimait sa baguette et ne l’avait pas trouver moins performante depuis sa défaite contre elle. L’idée que sa baguette lui appartienne ne lui plaisait guère, pour lui c’était comme dire que Nalssi ne répondrait plus qu’à elle, viendrait la reveiller elle et manger dans ses mains à elle suite à une défaite. Pourtant, sa baguette semblait lui donner raison depuis le début de ce tournoi. Il se frappa intérieurement, son visage renfrogné et son regard orageux comme elle retournait à sa place.

Il lança un sort de stupéfixion, le formulant pour une fois à haute voix comme si l’ordre passerait mieux ainsi. Il crut un instant que ca avait marché comme un faisceau rouge fuya sa baguette pour s’abattre sur Camber. Mais il déchanta bien vite comme il la vit se recouvrir d’un pelage au lieu de tomber simplement endormie au sol. Les yeux de Elis s’écarquillèrent, surpris et effaré par cette mauvaise surprise. Sa baguette se jouait vraiment de lui. Il n’osa même pas lancer le sort qui terminait les effets de tout sortilèges de peur d’aggraver sa situation. Il n’avait pas voulu ca, il n’avait pas voulu la ridiculiser ainsi et il ne trouva même pas de mots pour s’excuser de cela.

Sous la colère il jeta sa baguette à terre. Il n’osait même pas la regarder et se tut. Il n’avait nullement chercher tout cela. Il avait désiré la combattre dignement, la vaincre en toute légitimité. Il ne pouvait accepter une telle déchéance. Un combat ne pouvait être si humiliant et frustrant. Il n’avait plus aucune importance maintenant pour Elis, mis à part qu’il sentait bien qu’il ne pourrait jamais regagner l’estime de la jeune fille. En cet instant cette idée ne le touchait même plus. Elis voulait terminer le combat et s’enterrer dans un lieu isolé ou il n’aurait à affronter personne. Ce duel avait aucun intérêt. Si elle pouvait le stupefixier et ne plus le réveiller, il lui en serait reconnaissant presque, comme elle devait le haïr. Il ne s’épargnait aucune blessure, quitte à perdre ridiculement, autant aller jusqu’au bout. Si elle le détestait, ce n’était pas un plaisir pour lui , encore moins une stratégie, de la déshonoré dans un si piètre combat, de perdre face à elle en de telle condition.

« -Finissons en , s’il te plait! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thephoenixsong.forumactif.org/t168-elis-on-the-road http://thephoenixsong.forumactif.org/t200-elis-on-the-road#1399
Jade's Woopecker
Je ressemble à « : phoebe tonkin ». J'ai égaré : 239 parchemins. Ma bourse est remplie de : 98 et j'ai : 31
profil +
MessageSujet: Re: I'll not forgive you | PV Elis Fitzgerald   Mer 16 Juil - 12:53

Furieuse, elle ne pouvait nier l’être à cet instant. Elle se trouvait si cruellement en colère vis-à-vis du jeune homme, que tout le moindre respect qu’il avait pu acquérir malgré elle lors de leur précédent duel s’était évaporé pour laisser derrière lui qu’une aversion profonde pour sa personne. Elle lui en voulait profondément de la rendre actrice et spectatrice d’une telle absurdité. Elle fallait mieux que ça et lui également. Pourquoi dont ce dernier lui faisait-il vivre un tel affront, se discréditant par la même occasion ? Cela n’avait aucun sens et pourtant, il ne pouvait en être autrement à ses yeux. Elle avait la terrible sensation d’affronter un sorcier de première année, tant sa maitrise semblait plus parfaite que celle de son adversaire. C’était un véritable parjure pour elle, pour son honneur et son intégrité. Après tout, comment était-elle sensée réagir favorablement alors qu’elle ne gagnait aucun mérite dans le cas actuel ? Elle ne pouvait point. Son orgueil refusait d’accepter cette situation tout comme son intégrité, qui souffrait de cette situation.

La mauvaise humeur du jeune homme n’arrangeait en rien ce calvaire qu’ils vivaient mutuellement. Ses insinuations à son sujet ne jouaient pas non plus à sa faveur. Cette insulte dissimulée, elle ne la digérait pas au point qu’elle n’avait pu contenir son sang franc légendaire. La haine qu’il immisçait en elle était flagrante, destructrice alors qu’elle rêvait que d’une chose : en finir avec ce combat sans intérêt. Elle se sentait outrée, sans doute trop pour être en mesure de calmer son calme, mais cela l’importait peu. Elle avait besoin de s’exprimer, de lui faire part de cette rancune qui cuisait dangereusement au sein de son échine. Elle ne comptait pas lui faire de cadeau, puisqu’il avait décidé de lui faire jouer le mauvais rôle, elle allait se charger de cette mission avec la stature qu’il lui était du. Un comportement sans doute présomptueux de sa part, mais l’amertume habitait tous ses sens. C’est pour cette raison qu’elle lui avait ordonné de se relever pour qu’ils mettent fin à cette tromperie qu’était leur duel en regagnant sa place. Ce dernier ne vint nullement se faire prier pour se relever, prêt à attaquer de retour. Son regard aussi orageux et ténébreux que le sien, elle le regarda simplement faire. Elle ne cherchait même pas à se protéger du sort de ce dernier. La chance qu’il parvienne à réussir son sort était tellement vaine, qu’elle fut presque ravie de voir un flux magique s’extirpait de sa baguette pour la frapper de plein fouet.

Seulement, le sort prononcé n’eut nullement l’effet escompté. En effet, quand bien même le flux l’avait atteint, au lieu de se figer, son corps vint se recouvrir de poil devant les rires du public et le regard effaré de son adversaire. Elle mit quelques secondes pour comprendre ce qu’il lui arrivait, prendre conscience qu’elle n’était plus qu’une masse de poil à l’image d’un loup-garou. Un sort dégradant qui vint heurter sa fierté au point qu’elle avait envie de le tuer sur place. Cependant, elle n’en fit rien au moment même où elle y songeait, prête à lancer un nouveau sort, sans doute bien plus cinglant que ses précédents. Son geste de colère fut stoppé par la réaction tout aussi colérique de son adversaire. Il venait de jeter sa baguette à terre, laissant le bois de cette dernière rencontrer le sol avec fracas. L’exaspération du jeune homme était plus que palpable alors qu’elle prenait conscience que sa colère l’avait aveuglé à son sujet. Il n’avait pas fait exprès de se présenter à elle de cette façon si peu glorieuse, lui aussi était en train de se ridiculiser devant ses proches et amis, pire devant de parfaits inconnus. Cette fierté habituelle qu’il affichait normalement semblait s’être ternie, laissant place à celle d’un homme déshonoré qui désirait sauver les apparences alors qu’il lui demandait d’en finir sans même la regarder.

Une réaction qui vint atténuer totalement sa colère alors qu’elle le fixait d’un regard neutre et fébrile. Pourquoi diable agissait-il de la sorte ? Pourquoi avait-il cette facette qui touchait indirectement son échine ? Elle refusait d’accepter cela, mais elle ne pouvait point s’y soumettre. Elle n’eut nul besoin de relever sa baguette que le directeur acclamait sa victoire face au forfait de son adversaire. En jetant de lui-même sa baguette sur le sol, il avait baissé les bras. Digne et noble, elle vint nullement afficher la moindre fierté alors qu’elle voyait son adversaire ramassait sa baguette, le détaillant faire alors qu’elle lui lançait dans un ton clair et calme.

« Elis ! Change de baguette et lorsque tu l’auras fait, rebattons-nous en duel. Ce duel n’a aucune signification à mes yeux et je compte bien te battre de nouveau à l’avenir en bonne et due forme... alors, je compte sur toi. »

S’inclinant bien silencieusement devant lui, elle vint faire de même devant leur professeur alors qu’elle quittait l’estrade, la figure fière et déterminée, prête pour son prochain combat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thephoenixsong.forumactif.org/t996-aleisha-mander-tout-amour-seme-tot-ou-tard-fleurira


Contenu sponsorisé
profil +
MessageSujet: Re: I'll not forgive you | PV Elis Fitzgerald   

Revenir en haut Aller en bas
 

I'll not forgive you | PV Elis Fitzgerald

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Calls on U.S., IMF to forgive debt
» please, please forgive me, cléa.
» LILY-ROSE ► never forget. never forgive.
» Présentation de Louise Fitzgerald
» Please, forgive me ♣ Ambre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Phoenix Song ::  :: Oubliettes :: Rps :: Sinseonghan Jolyu's Area-