Partagez | 
The Phoenix Song ::  :: Scénarios
 

 (M) Chris Pine - fiancé, pervert narcissique à quitter (uc)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Lydia Kim
Wizard
Diamonds Wolf
Je ressemble à « : Im Jinah (Nana) ». J'ai égaré : 986 parchemins. Ma bourse est remplie de : 1100 et j'ai : 29
profil +
MessageSujet: (M) Chris Pine - fiancé, pervert narcissique à quitter (uc)   Mer 30 Juil - 13:30

feat Chris Pine

   
Roman Mc Gaughey
petit texte mignon ici petit texte mignon ici petit texte mignon ici  petit texte mignon ici  petit texte mignon ici

     
« Salut ! Je me présente, Roman Mc Gaughey. Je suis né le XX/XX/XXXX à ville (Angleterre). J’ai donc 29 ans. Je suis britannique, mais en ce qui concerne mes origines, je suis au choix.  En ce qui concerne l’amour, j’ai un faible pour les femmes. D'ailleurs, je suis actuellement en couple, fiancé et surtout infidèle.

     Je vis donc à WINCAP depuis quelques temps et j’ai emménagé d’ailleurs dans une maison à l’intérieur de WINCAP.
     Personnellement, j’accorde de l’importance au sang. En effet, je suis un sorcier d'origine sang-pur et je ne m’en porte pas plus mal. On dit de moi que je suis intelligent, réfléchis, charismatique, attentif, méticuleux, perspicace, social, doté d'une logique imparable, mais aussi et surtout menteur et manipulateur, possessif, égocentrique, intolérant, infidèle Des défauts sur lesquels je songerais à travailler un jour (ou pas). Au sujet de ma baguette, sachez qu’elle est en bois de nom du bois, mesure 00 cm et son coeur est composé d’un ingrédient magique. Elle est très ou peu rigide/flexible, parfaite pour moi ! D'ailleurs au sujet de mes pouvoirs, je possède, je ne possède pas de don ou particularité magique. Eh oui, je suis un don ! ça vous étonne, non ?»

     
Qui-suis-je

     
Roman à vécu une enfance qu'il qualifierait d'heureuse, bien qu'elle était en réalité un peu particulière.
Sa mère l'a toujours cajolé et placé au centre du monde. Il était le plus grand, le plus beau et le meilleur. L'enfant parfait, placé sur un piédestal, ne se voyait rien refuser. En mini roi du monde, il trouva vite normal que tout lui soit accordé, devenant plus que capricieux : un narcissique en devenir. Mais cela ne s’arrêta pas là. Peut-être était-ce l’influence de son père ou peut-être qu’il serait devenu comme il est de lui-même… Son père s’avéra être un pervers-narcissique, ou autrement dit un manipulateur reconnu comme ayant comportement dérangé chez les psychologue moldus. Un séducteur né, maître dans l'art de la manipulation. Son fils ne devient pas sa victime. Sa cible favorite restait sa femme, toujours. une technique sûre pour rester bien masqué, il évitait de multiplier ses cibles. Il la gardait auprès de lui, la détruisant de l'intérieur. En moins de deux ans, il était parvenu à l'isolé de sa famille comme de ses amis, jusqu'à devenir le centre de son monde, le seul capable de la faire rire ou pleurer selon son bon vouloir. Un jeu d'équilibre parfait à entretenir, afin de briser la confiance et l'estime de sa victime, se nourrir de ce don elle était fière et pouvoir en une parole la plonger dans l'angoisse, la peur de décevoir, la crainte d'une colère sans nom... Et pourtant, lui donner de petites notes de bonheur, juste assez pour entretenir l'espoir qu'un jour, l'homme tendre qu'elle a un jour aimer, le romantique qui la faisait rêver reviendrait. Un espoir vain puisque le masque était bel et bien au début et l'homme qui vit désormais avec elle et qui est le père de son fils n'est rien d'autre qu'un homme dénué de coeur. Une personne dont le seul bonheur se résume à être maître de l'autre.

C'est dans cette ambiance familiale que Roman à grandit, avec un père souriant et parfait à l'extérieur qui une fois rentré pouvait être ange ou démon. Sa mère se pliait à ses moindres désirs et par extension, se mettait en quatre pour le petit Roman. Adulé, choyé, Roman grandit sans limite, auprès d'une mère qui ne s'opposait à rien. Et son modèle, son père, l'éloigna de la chance de pouvoir être un jour un homme doté d'un coeur. Roman ne connait pas les sentiments, il n'a jamais aimer aucune femme. Ce qu'il aime, c'est pouvoir séduire jusqu'à avoir une emprise totale sur sa victime.
Sa belle gueule lui a toujours presque tout permis. Joueur de quidditch professionnel au poste de batteur, le succès lui sourit depuis des années. Il intégra l'équipe britanique puis celle américaine. Parfait manipulateur, il excelle dans son jeu et choisit toujours soigneusement ses proies. Il doit éprouver pour elles un profond désir de les soyer : parfaites, souriantes, pleines de vies, c'est comme cela qu'il les aiment. Il s'en nourrit jusqu'à parvenir à ses fins.

Il sait qu'il doit jouer habillement. Son père à échoué lamentablement en poussant sa mère au suicide. Une erreur que Roman ne compte pas reproduire. Trouver la proie parfaite est long et difficile, en un sens, c'est aussi une question de coup de coeur. Maintenant qu'il a refermé son piège, il veut pouvoir se délecter de sa victoire durant de nombreuses années.  



   
Lydia Kim
fiancée et victime : Roman à trouvé en Lydia sa parfaite victime. L'homme l'a su dès qu'il a posé les yeux sur elle : hypnotisé par son sourire, sa joie de vivre, sa beauté, son assurance... Il senti immédiatement l'envie de s'approprié se sourire, de le rendre dépendant de lui, jusqu'à pouvoir le briser. Une envie viscérale de souiller cet être si rayonnant de bonheur, de s'en nourrir jusqu'à ce qu'il n'en reste rien. C'était lors d'un match de quidditch contre une équipe Coréenne.

Il lui fallu deux ans pour la séduire et ce ne fut pas faute d'efforts. Assurée et naturelle, la jeune femme restait assez sauvage, il devina vite que malgré le fait qu'elle sorte avec tout type de garçon, aucun d'entre eux ne l'avait vraiment touché. Le jeu de séduction fut long, elle le voyait sans doute en tombeur superficiel et cela expliquait ses réticences à le laisser s'approcher d'elle. Et pourtant, ses sourires et ses petites attentions douces finirent par toucher le coeur de Lydia, son entêtement la persuadant de sa sincérité.

Il restait adorable, doux, patient avec elle. Quelques signes avant-coureur apparurent quand Roman se montra désagréablement jaloux des fois où Lydia parlait à un autre, l'accusant de chercher à les séduire... De la simple jalousie aux yeux de Lydia, qu'elle pardonna.
Les éléments minuscules qui commencèrent à faire leur apparition mais trop bien dissimulé sous les moments amoureux. Les couples parfaits n'existaient pas après tout.

Lentement, Roman tissa sa toile. Ce n'est que lorsqu'ils s'installèrent ensemble à Séoul qu'il resserra son emprise. Loin de ses amis, la jeune femme n'avait comme contact que les membres de l'équipe officielle de quidditch de Séoul. Des gens auprès de qui Roman n'aimait pas trop la voir, avide de drame à chaque fois qu'un homme lui parlait. Elle se retrouva assez isolé et le conte de fée de terni petit à petit. Les reproches tombaient, sans queue ni tête. Roman se délectait de la situation. La force de Lydia était dans son assurance, remplie d'innocence. Sans jamais s'être posée la question, elle n'avait pourtant jamais doutée de ses charmes, naturellement séduisante. Il l'incriminait, lui reprochant de séduire d'autres hommes. Et pourtant, il lui reprochait également de ne pas être assez bien habillée pour lui, pas assez plaisant. Parfois, un petit compliment égayait la journée de la jeune femme. Le reste du temps, Roman s'appliquait à démolir son égo, doucement et sûrement.
Elle ne cuisinait pas assez bien, était trop discrète ou trop affirmée en présence d'autres gens. Et surtout quoi qu'il arrive, Roman se refusait à lui donner la satisfaction de plaire. Il refusait que leur relation ne devienne trop physique. Excuse parfaite, il préférait attendre le mariage, même si lui même n'était plus vierge, il préférait qu'elle reste immaculée. Aussi il restait de marbre à chaque fois qu'elle cherchait des moments de tendresses ou plus intimes. Petit à petit, il obtient sa promesse de mariage, conclu sur un anneau de métal neutre et sans charme, tandis que Lydia dépérissait peu à peu. Elle n'osait pas la voix quand lui même s'emportait pour un objet mal ranger ou un repas pas à son goût. Elle ne souriait presque plus, se raidissait à chacun de ses baisers et Roman ne pouvait qu'apprécier de pouvoir lui faire ce nouveau reproche.

Depuis quelques mois, Roman à trouver comment rendre ce jeu plus exquis encore. Voir d'autres femmes. Accordées à d'autres ce qu'il refuse à Lydia, des nuits intimes. Pendant que la jeune femme plonge, se faisant suspicieux face aux odeurs de parfum qu'il ramène ne rentrant tard le soir, l'homme est sûr de la tenir dans le creux de ses mains. Sans confiance en elle, elle n'ira plus nul par, jusqu'à n'être plus qu'une poupée entre ses doigts.
Leur aménagement à WINCAP à un peu contrarié ses plants. Leur nouvelle maison lui plait bien : chambre à part, suite à une dispute où il clama qu'il avait besoin d'espace et que cela devrait être ainsi jusque leur mariage, il l'emporte malgré les supplices, les pleures et les bouderies de sa fiancée. Qu'il parvient à lui reprocher, habillement. Ses promesses d'amour et ses petits baisers offert semblent retenir la coréenne. Seul ombre au tableau, le retour du meilleur ami de Lydia, Yano Wada. Roman sent d'avance qu'il perçoit le changement chez la jeune femme et qu'il semble être prêt à l'en blâmer. Seuls deux stratégies sont possible aux yeux de Roman, gagner la confiance de Yano ou bien faire en sorte que Lydia couple les liens avec lui. C'est la seule issue possible pour permettre à leur couple de continuer de fonctionner.


   


     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thephoenixsong.forumactif.org/t129-lydia-i-use-to-be-a-queen-now-i-m-a-shadow-of-me http://thephoenixsong.forumactif.org/t159-trust-me-when-i-say-i-can-keep-you-running-but-i-won-t-come-around#1001

avatar
Lydia Kim
Wizard
Diamonds Wolf
Je ressemble à « : Im Jinah (Nana) ». J'ai égaré : 986 parchemins. Ma bourse est remplie de : 1100 et j'ai : 29
profil +
MessageSujet: Re: (M) Chris Pine - fiancé, pervert narcissique à quitter (uc)   Mer 30 Juil - 21:29


   
Petites informations supplémentaires...
AVATAR: Je trouve qu'il conviens très bien, beau gosse parfait en apparence. Cependant si le rôle vous intéresse mais que Chris Pine ne vous convient pas, l'avatar reste négociable. Je m'autorise à refuser tout avatar ne convenant pas à l'image que je me fais du personnage.

HISTOIRE: C'est un personnage très sombre. Pour l'histoire de Lydia, il ne peux perdre ce caractère "pervers narcissique" puisqu'il s'agit là d'une maladie mentale au même titre qu'un sociopathe ect... Il est nocif et Lydia est sa victime depuis plusieurs années.
Cependant pour la jouabilité du personnage, je ne m'oppose pas à ce qu'une fois sortie de la relation avec Lydia, un suivit médical magique soit mit en place pour permettre au personnage de prendre peu à peu conscience des autres, lui apprendre ce que c'est que les sentiments ou quelque chose dans ce genre, si vous le souhaitez. Cela devra bien évidement être cohérent. Bien évidement vous pouvez aussi maintenir l'axe d'origine du personnage si vous en êtes capables !  
Je vous recommande de lire les documents suivant avant de tenter le personnage, je refuserais la prise du scénario s'il ne correspond pas au profil du pervers narcissique (inutile de lui trouver des sentiments ect par exemple quand il n'agit que par pure manipulation !) reconnaitre un pervers narcissique, 30 caractéristiques, 4 caractéristiques et pervers narcissiques qui sont-ils

AUTRE: j'offre des beignets à celui qui prendra ce Roman, promis on aimera le joueur à défaut d'aimer le perso  
   


   

THE PHOENIX'S SONG ~

So take my hand and make it easy for me
Can't have nobody else I only got myself to blame You got me trapped like love is just a game I run around, you reappear Wish you could tell me what I wanna hear.

sign©endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thephoenixsong.forumactif.org/t129-lydia-i-use-to-be-a-queen-now-i-m-a-shadow-of-me http://thephoenixsong.forumactif.org/t159-trust-me-when-i-say-i-can-keep-you-running-but-i-won-t-come-around#1001
 

(M) Chris Pine - fiancé, pervert narcissique à quitter (uc)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (m) CHRIS PINE - FREE
» (M/LIBRE) CHRIS PINE
» [M] ▲ Chris Pine - Best friends are here for helping you
» [M] Chris Pine - Indépendants / SHADOW
» Sebastian Stan & Chris Pine #011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Phoenix Song ::  :: Scénarios-