Partagez | 
The Phoenix Song ::  :: Oubliettes :: Rps :: Archives rp 2014
 

 If I knew you would be here, I wouldn’t have come - Dae Hyun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Aika Wada
Student
Jade's Woopecker
Je ressemble à « : Ailee (avatar de Hollow Bastion) ». J'ai égaré : 835 parchemins. Ma bourse est remplie de : 410 et j'ai : 23
profil +
MessageSujet: If I knew you would be here, I wouldn’t have come - Dae Hyun   Mar 2 Déc - 13:18

If I knew you would be here, I wouldn’t have come - Dae Hyun


Quelques semaines s’étaient déjà écoulées depuis mon arrivée dans la capitale internationale. Bien évidemment, il m’avait été difficile de ne pas me sentir un peu anxieuse au départ. Que se passerait-il, si je n’arrivais pas à me plaire à Wincap ? Et si je me rendais compte bien trop tard que la Corée et le Japon me manquaient bien trop, tellement que je n’allais probablement jamais réussir à m’habituer à une nouvelle vie loin de ces deux pays où j’avais toujours vécu ? À ces inquiétudes, s’ajoutait également le fait que, pour la première fois de ma vie, je me retrouvais enfin libérée de toutes mes contraintes familiales. Si quelques liens subsistaient inévitablement, je restais toutefois hors de portée du domaine familial, ainsi que de la zone d’influence de mes deux frères, n’habitant plus sous le même toit qu’eux. C’était ce que j’avais toujours souhaité. J’étais relativement indépendante et libre depuis un bon bout de temps déjà. Toutes mes appréhensions se dissipèrent promptement, dès mes premières journées passées à flâner dans les rues de Wincap. L’adaptation à ma nouvelle vie avait été plus rapide que ce que j’imaginais, et aucun soucis majeur n’avait fait obstacle (excepté une altercation avec un certain enseignant, auquel je ne souhaitais accorder plus aucune de mes pensées, car il ne le méritait définitivement pas !). Ma motivation et mon optimisme sans borne étaient sans aucun doute les traits de mon caractère qui m’avaient permis d’échapper à une longue et fastidieuse acclimatation. À cela, je pouvais également ajouter la présence de nombreux proches dans les environs, qui ne manquait pas de venir me rassurer un peu plus. Par ailleurs, j’avais eu l’opportunité de me faire de nouveaux amis, ce qui ne m’avait pas manqué de me ravir.

Alors, lorsque mes camarades de deuxième année m’avaient proposé de me joindre à eux pour passer une soirée en leur compagnie, ce fut avec plaisir que j’acceptais l’invitation. Au diable les devoirs et les prérogatives liées à mon stage, j’avais bien envie de me défouler sur une piste de danse en la présence de visages familiers ! C’était une occasion comme une autre de retrouver mes amis, et de s’en faire de nouveaux, puisque je ne pouvais pas me vanter de connaître toute notre promotion sur le bout des doigts.

Évidemment, toute soirée nécessitait une préparation méticuleuse. Où que j’aille, je prenais toujours le temps de m’occuper de mon apparence, afin d’être présentable. Il s’agissait sans aucun doute d’une habitude qui était ancrée dans mon esprit en raison de mon éducation pour la majorité, et tout simplement parce que j’appréciais la mode. Et en fashionista, je ne faisais donc jamais les choses à moitié, surtout pas lorsqu’il s’agissait de se rendre dans un boîte de nuit, et l’une des meilleures. Après avoir délibéré durant de nombreuses minutes devant mon armoire, et avec l’avis de ma charmante colocataire (sur lequel je ne m’étais pas appuyée), j’optais finalement pour une tenue plutôt sexy et courte, une que mes frères n’auraient sans aucun doute jamais approuvé. C’était la raison pour laquelle je ne me remettais jamais à l’avis d’autrui, et surtout pas aux hommes de ma famille. Le rendez-vous était fixé dans LA boîte de nuit du monde sorcier. Par conséquent, il était tout à fait impossible que je vienne accoutrée d’un pull au col roulé et d’une jupe qui descendait jusqu’à mes chevilles. Je comptais bien profiter de cette soirée, comme j’avais l’habitude de le faire à chacune d’entre elles. Maquillée, parée de mes accessoires, j’étais prête m’amuser toute la nuit ! J’attrapais au passage une pochette assortie à ma tenue. Elle me permettait de transporter quelques petites affaires avec moi, et la plus importante d’entre elles se trouvait être ma baguette magique. Elle se trouvait toujours à portée de main, car on ne savait jamais ce qui pouvait arriver.

The Daily Star’s Club faisait honneur à sa réputation. L’endroit était bondé, et j’avais eu du mal à me frayer à chemin pour retrouver mes amis, qui étaient déjà pratiquement tous sur place, et tous déjà bien partis pour faire la fête. Malgré leur insistance, je déclinais leur offre de me commander un cocktail de mon choix. Je ne tenais pas à me retrouver dans les vapes dès le début de la fête, ni même durant celle-ci. Je me devais de rester sobre du début à la fin. Je dénotais peut-être avec mon pauvre jus de grenade, mais au moins, j’étais certaine d’être maîtresse de mes faits et gestes ! Ayant à peine eu le temps de toucher mon verre, ma colocataire, qui me servait le plus souvent d’acolyte pour rendre les soirées plus folles, m’attrapa le bras et m’entraîna au centre de la piste de danse pour m’y déhancher au rythme de la musique la plus branchée du moment. À nous deux, nous formions une bien belle paire ! Pour ma part, je ne manquais pas de me déhancher, attirant quelques regards du sexe opposé sur ma personne, ce qui était plutôt flatteur, je devais l’avouer. Olivia m’aurait conseillé de profiter de cette occasion. Cependant, pour cette soirée au moins, je décidais de rester auprès de mes amis et camarades de cours plutôt que de me mêler à des inconnus. À part nous déhancher à la cadence frénétique que nous offrait le DJ, il nous arrivait de réussir à échanger quelques paroles. Ce fut ainsi que l’une des filles de mon cours m’avoua qui était son dernier coup de cœur, m’indiquant d’un mouvement de tête un jeune homme coréen non loin de nous. Je l’avais aperçu au sein de notre petit groupe, lorsque je venais d’arriver, sans plus le remarquer. Bang Dae Hyun. Je haussais les épaules, bien plus intéressée par la nouvelle chanson qui passait.

Au bout d’une bonne demi-heure, je me décidais enfin à quitter la piste pour rejoindre le bar, n’ayant pas eu l’opportunité de pouvoir toucher à mon verre à cause d’une amie trop enthousiaste. Par chance, une place assise venait de se libérer, vers laquelle je me dirigeais sans attendre pour éviter de me faire piquer le siège qui m’était assurément destiné. Alors que j’étais pratiquement arrivée, dans ma précipitation, je ne pris pas attention à l’inconnue qui vint me bousculer, sans le faire exprès. L’espace d’un instant, je perdis l’équilibre. Par réflexe, je m’agrippais à la seule chose qui se trouvait à proximité pour me rattraper, ou plutôt, une personne : mon voisin de siège. « Oopsie, désolée ! » m’exclamais-je, avec un petit rire. Pour éviter toute autre collision, je décidais de rapidement prendre place, avec un soupir de soulagement. Je commandais la même boisson que précédemment, puis le serveur était à ma portée, avant de me tourner vers le voisin qui m’avait permis d’éviter une rencontre douloureuse avec le sol. Je reconnus le coréen que mon amie m’avait indiquée précédemment. « Oh tiens ! Dae Hyun, c’est ça ? Apparemment, on partage quelques cours ensemble ! Je suis Aika, ravie de te rencontrer. » Un sourire sincère accompagnait mes paroles. Puisqu’il était là, autant faire connaissance, non ?

THE PHOENIX'S SONG ~
The moment I first saw you, Holic! I got a feeling. I’m secretly looking at you. My lips dry up at just one word. My heart stopped, get you cupid chu. Pull the arrow without holding back, shoot it out. Trust destiny, don’t hesitate. I’m aiming for that empty spot, though I tried to pretend I wasn’t interested.
--- © Ecstatic Ruby
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thephoenixsong.forumactif.org/t369-aika-in-one-day-i-think-of-you-a-million-times http://thephoenixsong.forumactif.org/t373-aika-what-are-you-waiting-for


Invité
Invité
profil +
MessageSujet: Re: If I knew you would be here, I wouldn’t have come - Dae Hyun   Mar 2 Déc - 15:46

If I knew you would be here, I wouldn’t have come - Aika Wada

« Aish ! » Dae Hyun se massait la main pour soulager la crampe qui venait de le prendre par surprise. Il détestait écrit autant, mais il y était bien obligé s’il voulait réussir ses études. Le jeune homme était en pleine rédaction d’une dissertation qu’il devait rendre dans un mois en Etude de la politique Magique. Cette matière ne le passionnait pas plus que ça mais il voulait à tout prix le terminer pour être tranquille plus tard. Il savait très bien que s’il ne s’y mettait pas immédiatement, il ne le terminerait jamais. Il commençait à se lasser d’écrire lorsqu’un de ses camarades entra à toute vitesse dans sa chambre universitaire. Dae Hyun ne fit pas de réflexion à son « ami » qui venait de rentrer dans son intimité sans lui demander l’autorisation. Cette réaction reflétait parfaitement son état d’esprit du moment : fatigué. Il avait même plus envie de crier sur ces êtres faibles qu’étaient ses amis. « Allez Bang, on bouge ! » « Daily Star’s Club ? » « Ouaip ! » Dae Hyun se dirigeait en vitesse dans la salle de bain, oubliant soudainement la fatigue. Lui qui aimait faire la fête plus que tout était bien content qu’on le sorte de sa chambre. Bon, il fallait avouer qu’il n’avait pas vraiment besoin qu’on le sorte. En général, c’était toujours lui qui proposait des plans foireux.

Environ une heure plus tard « Pire qu’une gonzesse. » Il n’aurait pas du dire ça. A ce moment là, Dae Hyun ouvrit la porte rapidement et il lui jeta un regard noir. Il ne fallait pas emmerder Dae Hyun quand il était dans la salle de bain. Le sorcier avait bien envie de lui lancer une remarque désobligeante comme il le faisait souvent, mais il n’avait pas envie d’aller à la soirée seul comme un con. Il se taisait alors et fit le sourire le plus faux qu’il pouvait faire. Du moins, jusqu’à ce qu’il voit que son bureau était en bordel. « On ne sort pas d’ici tant que tu n’as pas remis ce que tu m’as volé sur mon bureau. » Dae Hyun le connaissait bien désormais et il connaissait les petites ruses de son « ami ». Seulement, le coréen était bien plus intelligent qu’il le laissait paraître et il savait très bien qu’il lui avait pris quelque chose. Il attendait non sans impatience que son camarade remette les parchemins en place. Voyant que ce dernier ne bougeait pas, il avançait, menaçant. Dae Hyun le regardait dans les yeux, comme il le faisait toujours lorsqu’il voulait intimider quelqu’un. Et ça marchait tout le temps. Son pote reposait les parchemins sur le bureau de Bang Dae Hyun. Ce dernier souriait, satisfait. « Bon, je suis comment ?» Il se dirigeait vers le miroir qui se trouvait sur le mur à côté de son lit et il se regardait de haut en bas. L’autre était près à lui répondre mais Dae Hyun leva le bras pour lui dire de se taire. Effectivement, il n’attendait pas de réponse de la part de son camarade de classe. Le seul avis qui était important à ses yeux, c’était le sien. Il se contemplait sous tous les angles, arrangeait de temps en temps sa tenue pour qu’elle soit parfaite et il prit le chemin de la sortie.

Les deux amis arrivèrent devant la boîte de nuit la plus branchée du monde sorcier rapidement. Dae Hyun salua le videur qu’il connaissait très bien vu qu’il venait tout le temps ici depuis son arrivé à Wincap. Il se dirigea naturellement vers le fond de la salle où des camarades de promos se trouvaient pour les rejoindre. Cette soirée allait le permettre de les connaître un peu plus et de voir à qui il allait avoir à faire durant les prochaines années. Ils n’avaient pas l’air vraiment méchant ou très intelligent. Dommage pour eux, le grand méchant loup venait de rentrer dans la bergerie. Il remarqua immédiatement une jeune femme qui lui tapait dans l’œil. Elle était belle, seule et avait l’air un peu perdue. Il allait à sa rencontre lorsqu’un de ses amis l’interpelait. Il soupirait longuement avant de se retourner. Son camarade pointait un groupe de jeune femme en train de danser sur la piste de danse. Dae Hyun apprit alors qu’Aika Wada était présente à la soirée. Et merde, il ne manquait plus qu’elle. Il pressentait déjà que la soirée allait être pourrie. Il l’observait longuement. Elle n’avait pas changé. Elle avait toujours l’air aussi stupide qu’autrefois. Cette fille l’insupportait depuis le premier jour où il avait croisé son regard. Ses airs de jeune sainte nitouche et de petite princesse le mettait hors de lui. Et pourtant, il ne lui avait jamais adressé la parole. Pendant un moment, il s’en était un peu voulu de lui avoir balancé un cognard lors d’un match de Quiddich, mais Dae Hyun ne regrettait jamais très longtemps ses actes. Il savait désormais qu’elle allait passé sa soirée avec les mêmes personnes que lui. Alors, pour supporter mieux sa présence, le jeune homme décidait de boire. Il se dirigeait alors seul vers le bar.

Pourquoi fallait-il qu’elle soit là. Dae Hyun n’avait déjà plus envie de faire la fête. Habituellement, il lui en fallait plus qu’une fille pour lui gâcher sa soirée. Mais là, ce n’était pas n’importe qui. Une fois au bar, il commanda un verre et attendait patiemment qu’il arrive. Il observait alors la salle avec beaucoup d’attention. Il cherchait une nouvelle proie à se mettre sous la dent pour oublier la vue d’Aika tout à l’heure. Le sorcier avait besoin d’un divertissement. Une fois le verre servit, il se concentrait sur ce dernier, oubliant tout le reste. Il était perdu dans ses pensées lorsqu’il sentit une main s’accrocher à lui. Il allait râler lorsqu’il vit que c’était une jeune femme. Il ne voyait pas encore son visage, mais il savait déjà qu’il avait une excuse pour la faire boire et pour … Oh merde. C’était Aika. Quand je vous disais que sa soirée était pourrie.   « Oh tiens ! Dae Hyun, c’est ça ? Apparemment, on partage quelques cours ensemble ! Je suis Aika, ravie de te rencontrer. » Le jeune homme se concentrait à nouveau sur son verre et le bu en entier. Il lui fallait beaucoup de courage pour ne pas envoyer chier la jeune femme. Il hésitait alors à lui répondre. D’un côté, il avait envie de partir et de la laisser en plan, d’un autre, il avait juste envie de lui dire de fermer sa bouche une bonne fois pour toute. Est-ce qu’elle avait raison ? Allaient-ils partager les mêmes cours ? Alors, d’un ton faussement enjoué il dit « Oh mon dieu c’est génial !! » Il reprit alors son sérieux, et se tourna vers le barman pour commander un nouveau verre. Etait-elle obligée de lui parler ? Parce que franchement, il n’en avait pas envie. Il croisait les bras attendant son verre mais surtout en attendant qu’Aika s'en aille. En voyant que cette dernière restait à côté de lui et le regardait, il soupirait d’ennui. « Tu ne veux pas aller ailleurs ? Ta présence me dérange » Du grand Dae Hyun. Il n’était pas le spécialiste pour la délicatesse. Il avait envie de se débarrasser rapidement d’elle.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Aika Wada
Student
Jade's Woopecker
Je ressemble à « : Ailee (avatar de Hollow Bastion) ». J'ai égaré : 835 parchemins. Ma bourse est remplie de : 410 et j'ai : 23
profil +
MessageSujet: Re: If I knew you would be here, I wouldn’t have come - Dae Hyun   Mar 2 Déc - 21:29

If I knew you would be here, I wouldn’t have come - Dae Hyun

Dès le départ, la soirée s’annonçait plaisante, amusante, et tous les autres adjectifs pouvant décrire un rassemblement de jeunes étudiants qui se connaissaient pour la plupart, et qui allaient venir à se connaître pour d’autres. Toujours joyeuse et optimiste, je ne pouvais que me sentir dans mon élément dans une telle compagnie. Alors, il était normal que j’en profite pour me faire de nouveaux amis parmi notre promotion, dans une atmosphère amicale et propice à ce genre de chose. Lorsque j’avais reconnu le coréen, je n’avais pas hésité à l’aborder. Et puis, si mon amie l’appréciait, il ne pouvait pas être terrible, malgré son air plutôt grincheux. Des mots d’introduction  ainsi prononcés, je m’attendais à une réponse de sa part. Positive bien entendu, puisque c’était la première fois que nous nous parlions, nous allions nous côtoyer durant au moins trois années de plus, et puis… j’avais l’air plutôt sympathique non ? S’il était coréen, je supposais donc qu’il était allé à l’école de sorcellerie coréenne, Sinseonghan Jolyu. Son nom ne m’était cependant aucunement familier, de même que son visage ne me disait rien. Mais bon, je ne connaissais pas tous les élèves non plus !

À ma grande surprise, le jeune homme ne m’accorda qu’un rapide regard, avant de le détourner. Il se mit à fixer son verre avec attention, comme s’il allait réussir à jeter un sortilège sur celui-ci par la force de sa pensée, sans sa utiliser baguette magique. J’écarquillais légèrement les yeux d’étonnement devant ce comportement singulier, sans toutefois le quitter des yeux. D’un geste brusque, le coréen se saisit alors de son verre - que je supposais être rempli d’alcool - et l’engloutit d’un seul trait. Je penchais la tête sur le côté, tout en continuant de l’observer. Son comportement m’intriguait un peu plus chaque seconde. Je n’arrivais même pas à être irritée du fait qu’il n’avait même pas daigné me répondre, bien que je prenne en note dans un coin de ma tête ce mutisme de sa part.

Au bout de quelques minutes d’un silence que je trouvais, à mon avis, un peu lourd, Bang Dae Hyun finit par m’adresser la parole pour la première fois de la soirée. Ses paroles ne me réjouirent aucunement. L’effet était tout à fait le contraire, en raison du sarcasme évident avec lequel il avait prononcé ces quelques mots. Je ne savais pas vraiment s’il se moquait gentiment, ou méchamment. Je penchais plutôt pour la seconde possibilité au vu de son allure, quoique, je ne sache pas exactement de quoi j’avais pu me rendre coupable auprès de cet individu à qui j’adressais la parole pour la première fois. S’il voulait jouer à ce petit jeu, et bien, ce n’était pas moi qui irait le raisonner. Il avait commencé, et j’allais prendre un malin plaisir à continuer. Je levais simplement les yeux au ciel, montrant mon exaspération évidente devant sa réponse, avant de répliquer d’un ton moqueur : « Tu en as mis du temps, pour te décider sur quelle pique tu allais m’envoyer. On a du mal à connecter ses neurones à cause de tout l’alcool qu’on a déjà ingurgité ? » Vu comment il avait vidé son verre devant moi, je ne serais pas étonnée de savoir que ce n’était pas le premier, ni le dernier d’ailleurs, puisqu’il venait d’en demander un nouveau au barman. Cependant, son taux d’alcoolémie ne lui accordait pas le droit d’user de ce genre de réplique contre moi, surtout que je ne l’avais pas vraiment agressée au premier abord ! À moins que… m’en voulait-il parce que je m’étais agrippée à lui, lorsque j’avais manqué de peu une chute épique ? Mais je m’étais déjà excusée pourtant ! Rapidement, certes. Souhaitait-il des excuses officielles, alors qu’il ne s’agissait que d’un fait bien peu important ? J’étais sûrement encore en train de partir trop loin.

L’air ennuyé du jeune homme, ses soupirs, tout en lui me disait qu’il n’appréciait résolument pas ma présence à ses côtés. Je ne savais même pas ce qui me valait un tel comportement. S’en était exaspérant à la fin. Je fronçais les sourcils, tout en continuant à le fixer du coin de l’œil. Je pris le temps de m’installer un peu plus confortablement sur mon siège, puisque je ne comptais pas bouger de cette place. Du moins, pas avant d’avoir terminé mon verre, ni même avoir décidé que je souhaitais retourner sur la piste de danse. Un nouveau soupir d’ennui retentit de son côté, et le coréen me fit clairement comprendre que je n’étais pas la bienvenue. Ce n’était pas donc pas ma presque chute qui était à l’origine de son agacement, mais bel et bien la présence de ma personne à ses côté. « Non » répondis-je simplement, en lui adressant un grand sourire. « Si ma présence te dérange, tu me donnes d’autant plus envie de rester ici ! »

Le barman revint enfin avec ma boisson dans une main, après une éternité d’attente… et sûrement celle du grincheux dans l’autre main. Ce fut d’ailleurs son verre qu’il déposa devant moi, avec un sourire charmeur. Le jus de grenade fut déposé devant Dae Hyun. Je remerciais le barman d’un regard, et un sourire, avant de me concentrer à nouveau sur mon interlocuteur désagréable. Je m’appliquais à échanger nos deux boissons, puisque je ne comptais pas toucher à son verre de je ne sais quoi. « Je ne sais pas ce que j’ai bien pu te faire pour te mettre en rogne comme ça, monsieur Grincheux, mais je suis bien curieuse d’en connaître la raison » déclarais-je d’une voix enjouée, en achevant l’échange de nos deux boissons. « Tu es coréen, d’après ce que m’a dit mon amie. Tu as allé à Sinseonghan Jolyu, n’est-ce pas ? » J’attrapais mon verre d’une main. Je me rendis compte que si je buvais directement, mon brillant à lèvre n’allait pas tenir. Heureusement pour moi, un pot contenant des pailles se trouvait non loin de moi, du côté du jeune homme. Je savais qu’il ne serait pas très coopératif, et que j’allais devoir m’en occuper moi-même. « Je ne me rappelle pas de ton visage. Donc, je ne pense pas avoir eu l’occasion de faire quoique ce soit pour que tu sois aussi peu aimable envers moi » ajoutais-je, en m’inclinant vers Dae Hyun. J’étirais mon bras libre pour attraper une paille au hasard, m’appuyant au passage sur le jeune homme. Avant de me redresser sur mon siège, j’arrêtais mon visage à quelques centimètres du sien. « Alors tu vois, j’ai bien envie de t’embêter ce soir » terminais-je d’un ton joyeux, avant de me redresser sur mon siège. Je plongeais finalement la paille dans mon verre, pour profiter de quelques gorgées de ma boisson favorite (après le café).

THE PHOENIX'S SONG ~
The moment I first saw you, Holic! I got a feeling. I’m secretly looking at you. My lips dry up at just one word. My heart stopped, get you cupid chu. Pull the arrow without holding back, shoot it out. Trust destiny, don’t hesitate. I’m aiming for that empty spot, though I tried to pretend I wasn’t interested.
--- © Ecstatic Ruby
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thephoenixsong.forumactif.org/t369-aika-in-one-day-i-think-of-you-a-million-times http://thephoenixsong.forumactif.org/t373-aika-what-are-you-waiting-for


Invité
Invité
profil +
MessageSujet: Re: If I knew you would be here, I wouldn’t have come - Dae Hyun   Mer 3 Déc - 11:19

If I knew you would be here, I wouldn’t have come - Aika Wada

Dae Hyun avait du mal à rester assit là, à côté de cette fille qui le mettait hors de lui. Cependant, il était tellement fier qu’il ne voulait pas bouger son cul de la chaise. Pour lui, c’était à elle de partir, et pas le contraire. Pourquoi était-elle venue lui parler ? Elle aurait mieux fait de passer sa soirée à se trémousser avec ses copines et le laisser tranquille. La soirée aurait été tellement mieux si elle ne lui parlait pas. Mais Dae Hyun n’avait décidemment aucune chance dans sa vie. Il fallait toujours qu’il y ait quelque chose ou quelqu’un pour lui gâcher son plaisir. En l’occurrence, ce soir là, c’était Aika Wada. Oui, il connaissait la jeune femme, et il ne l’avait d’ailleurs pas oublié. Depuis le premier jour où il l’avait rencontré, jusqu’à aujourd’hui, il n’avait jamais pu se la voir. Tout dans son comportement déplaisait à Dae Hyun. Pourtant, elle était jolie, et on aurait pu penser qu’il se serait servi d’elle comme d’un jouet, ce qu’il faisait avec toutes les filles qui lui plaisait. Mais ce n’était pas le cas avec elle parce qu’elle le mettait hors de lui. Aika était tout simplement trop souriante et trop enjouée pour le sorcier qui ne supportait pas ses airs de princesse. Son attitude ne lui plaisait pas du tout, et il voyait qu’elle n’avait pas changé du tout. Pendant quelques temps, il s’en était voulu de lui avoir balancé ce cognard. Après tout, elle n’était plus remontée sur un balai depuis ce jour là. Il le savait parce que lors des matchs suivant, elle n’était pas à son poste. Mais rapidement, il s’était souvenu pourquoi il l’avait fait et ne s’en était plus du tout voulu.

Alors, quand Dae Hyun commençait à s’énerver, il ne fallait pas trop le chercher car il risquait de faire une scène dont tout le monde se souviendrait. Le jeune homme ne supportant pas qu’Aika ose lui parler soupirait longuement pour ne pas perdre son sang froid. Lorsqu’il lui répondit faussement enjoué qu’il était super content qu’ils partagent les mêmes cours, il s’attendait à ce qu’elle s’en aille rejoindre ses copines. Mais elle ne bougeait pas. Et le sorcier ne s’attendait certainement pas à ce qu’elle réplique. Non mais quel culot. Si Dae Hyun était un loup ou un lion, on entendrait certainement un grognement. De quel droit lui parlait-elle comme ça. Tous les sangs purs sont-ils aussi prétentieux qu’elle ? Aika lui devait le respect parce qu’il était plus âgé qu’elle. Etait-elle vraiment Coréenne ? Dae Hyun commençait à chercher des excuses pour lui en vouloir et pour s’énerver encore plus. Il était dans un mauvais état d’esprit à cause d’elle et ça allait foutre sa soirée en l’air. Au lieu de répondre à la jeune femme, il décidait de se taire pour ne pas lui lancer des vacheries tout de suite. Il commandait alors un nouveau verre pour essayer de faire passer cette réplique irrespectueuse d’Aika. Pfff, elle pensait vraiment que c’était à cause de l’alcool qu’il était aussi grincheux avec elle. Elle ne le connaissait pas, elle ne pouvait pas porter de jugement de ce genre. Parce qu’il n’y avait pas une personne ici qui tenait mieux l’alcool que Dae Hyun. Il avait tellement l’habitude de boire que l’alcool n’avait plus trop d’effet sur son organisme.

Non sérieusement ? Elle allait rester là toute la soirée ? Quand il s’aperçu qu’elle s’installait plus confortablement sur son siège, Dae Hyun n’en revenait pas et poussait un nouveau soupire d’exaspération. Pourquoi fallait-il qu’elle soit là ce soir là ? Il avait tant besoin de détente après avoir rédigé je ne sais combien de parchemin pour son stupide cours de politique. Il avait envie de se vider la tête et de penser à autre chose. Le problème, c’était qu’Aika le mettait encore plus hors de lui que ses cours. Dae Hyun lui demandait alors, sans prendre de pincettes, s’il elle ne pouvait pas partir parce que sa présence le dérangeait. Le Coréen n’avait jamais eu vraiment de tact avec les gens, et c’est bien pour ça qu’il faisait peur à la plupart de ses camarades à Sinseonghan Jolyu. Ses anciens camarades savaient très bien qu’il était la personne qu’il ne fallait surtout pas énerver. Parce qu’ils savaient que Dae Hyun leur retomberait dessus tôt ou tard et que ça n’allait pas être une partie de plaisir. Dae Hyun avait-il oublié qu’il avait été maltraité à l’école moldue ? Non, et c’était bien à cause de ça qu’il était devenu aussi sournois, manipulateur et antipathique.

La réponse d’Aika ne se fit pas attendre. Elle lui répondit simplement avec un grand sourire que si sa présence le dérangeait, c’était une raison de plus pour rester ici. Voilà, elle avait mis Dae Hyun en colère. Cette petite princesse allait bientôt rentrer chez elle en pleurant si elle continuait comme ça. Et comme si le comportement de la sorcière n’était pas suffisant pour l’énerver, le barman déposa le mauvais verre devant lui. Dae Hyun relevait le visage et lançait un regard perçant au barman. Aika prit soin à ce que leurs verres soient remis à leur propriétaire et elle lui dit qu’elle ne savait pas ce qu’elle avait bien pu faire pour le mettre dans un état pareil. Le pire dans cette situation, ce n’était pas tellement ce qu’elle avait dit, mais c’était la façon dont elle le disait. Punaise, elle faisait tout pour qu’il devienne méchant, ce n’était pas possible autrement. Dae Hyun levait la tête et regardait le plafond et fit une prière silencieuse, espérant grandement que celle-ci se réalise… Et bien non, elle était toujours là à lui parler comme ci rien ne s’était passé. Elle lui parlait de son amie et du fait qu’elle lui avait dit que Dae Hyun était Coréen. Il lui répondit toujours aussi froidement. « Qu’est-ce que ça peut te foutre que je sois allé à Sinseonghan Jolyu ? » Apparemment, elle ne se souvenait pas de lui. D’un côté, ça ne le dérangeait pas plus que ça parce qu’il ne voulait pas non plus qu’elle devienne hystérique en ce rappelant ce qu’il avait fait quelques années plus tôt. Mais d’un autre, il aurait bien voulu qu’elle se souvienne de lui pour comprendre que Dae Hyun n’était pas la personne à qui il fallait parler ce soir là. Ca l’aurait peut être fait fuir si elle s’était souvenue de lui. Après tout, ce n’est pas comme ci l’ « accident du cognard » était vraiment un accident.

Elle continuait alors son monologue en lui exprimant le fait qu’elle ne comprenait pas pourquoi il était aussi « peu aimable envers elle». Voulait-elle vraiment le savoir ou était-ce un stratagème pour lui faire passer la soirée la plus pourrie de sa vie ? Dae Hyun hésitait sur les deux idées. Elle était encore plus chiante que ce qu’elle laissait paraître en réalité. Aika passait se penchait devant lui pour attraper les pailles. Elle se prenait pour qui celle là. Dae Hyun ne put s’empêcher de soupirer à nouveau, et cette fois ci, encore plus bruyamment que tout à l’heure. Il lui aurait bien tordu le bras ou quelque chose comme ça, mais il devait contrôler ses excès de colère devant tout le monde. Et surtout, il fallait qu’il fasse attention à tout ce qu’il faisait à cause de son beau père et de ses exigences. Il allait pourrir son avenir si on le voyait faire ça à une femme. Alors, il tentait tant bien que mal de reprendre son calme, ce qui n’était pas une tâche facile. Après quelques secondes qui semblaient être des minutes, Dae Hyun décidait de répondre à la jeune femme. « Ecoute, j’ai envie de passer une bonne soirée et je pense que toi aussi. Alors, va danser avec tes copines au lieu de  m’emmerder avec tes conneries. » Aika ne semblait pas vouloir bouger. Il bu cu-sec son verre qui était censé anesthésié sa rage. Ca ne marchait pas. « Tu veux vraiment savoir pourquoi je ne supporte pas ta présence Wada ? » Dae Hyun augmentait sans faire vraiment attention le son de sa voix. « C’est physique. Tout en toi m’insupporte ! Ta soit disant joie de vivre, ton sourire faux, tes aires de princesses. Avec les autres, ça marche peut être, mais pas avec moi. Alors casse-toi avant que je devienne méchant. » Il l’avait prévenu au moins. Il voyait au loin son pote lui lancer un regard qui voulait dire « calme toi, tu vas tout faire péter sinon ». Dae Hyun aimait tellement cet endroit qu’il décidait de partir avant de faire quelque chose qu’il regretterait plus tard. Il donnait alors le nom de son « ami » pour que ça soit lui qui paie ses consommations, il descendait de la chaise et tentait ensuite de se frayer un chemin parmi la foule de danseur. Il allait enfin se débarrasser de ce goblin.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Aika Wada
Student
Jade's Woopecker
Je ressemble à « : Ailee (avatar de Hollow Bastion) ». J'ai égaré : 835 parchemins. Ma bourse est remplie de : 410 et j'ai : 23
profil +
MessageSujet: Re: If I knew you would be here, I wouldn’t have come - Dae Hyun   Jeu 4 Déc - 9:46

If I knew you would be here, I wouldn’t have come - Dae Hyun

Le jeune homme assis à côté de moi m’intriguait grandement. Ce n’était pas tous les jours que je rencontrais une personne qui se montrait aussi véhémente face à mes tentatives de me lier d’amitié avec elle. Celui-ci s’obstinait à rester silencieux, ou bien à soupirer, ou à lancer des regards furieux par-ci par-là. C’était un comportement curieux. Deux solutions s’offraient à moi pour le justifier. Premièrement, Dae Hyun souffrait de je ne savais quoi, qui rendait impossible tout comportement normal de sa part en public, et il était agacé par tout et tous. Deuxièmement, j’étais la cause de tous ses soucis, et il était bien décidé à me le prouver. J’aurais beaucoup aimé opter pour la première solution, même si cela signifiait que le jeune homme n’avait plus toute sa tête. Au moins, cela écartait la probabilité que je sois impliquée pour quelque chose dans sa mauvaise humeur. Cependant, c’était plutôt vers la seconde solution que je penchais. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il m’avait partagé son souhait de me voir quitter ce bar. J’avais refusé, certes. Cependant, je ne m’attendais pas à une répartie aussi violente de sa part à mes paroles. Si je faisais pratiquement toujours attention aux choix de mes mots (sans plus même m’en rendre compte), le jeune homme ne mâchait pas les siens. Vulgarité et grossièreté étaient de mises dans les moindres de ses propos. ‘Ce que ça pouvait me foutre qu’il soit allé à Sinseonghan Jolyu’? Et bien pas grand chose en vérité. Ce n’était qu’un moyen comme un autre d’engager la conversation, ce que le jeune homme ne souhaitait résolument pas faire. Je décidais de ne pas répondre à sa provocation, puisqu’il avait tout de même répondu à ma question. Oui, il était allé à l’école de sorcellerie coréenne. Il aurait pu le dire tout simplement, sans montrer à quel point ma présence n’était pas souhaitée.

Vous savez, quand on vous dit de ne pas faire quelque chose, et vous le faites quand même ? Et bien c’était tout moi. Par principe, je ne voulais pas le lâcher. Je voulais lui tirer les vers du nez, et connaître la raison pour laquelle je lui étais si insupportable. Ce n’était pourtant pas sorcier. S’il me détestait vraiment, alors il ne supporterait pas que l’embête, comme j’avais déjà commencé à le faire. Après avoir goûté à mon jus de grenade (oh, joie !), je me mis à touiller le contenant de mon verre avec ma paille. C’était un moyen comme un autre de me distraire, si le rabat-joie qui me servait de voisin voulait me faire la gueule encore longtemps. Il continuait de soupirer, et de soupirer, et de soupirer ! S’en était exaspérant. C’était pourtant moi qui détenait le record du plus grand nombre de soupirs en un court laps de temps. Pourtant, je décidais de ne pas lui en faire la remarque, à nouveau. Parce que, vu son comportement, j’étais pratiquement certaine qu’il allait réagir comme moi, et qu’il se mettrait soudainement à souffler comme un cachalot.

Alors que je n’y croyais plus, Dae Hyun finit par ouvrir à nouveau la bouche. Clairement, il me demandait de partir pour que nous puissions passer tous les deux une bonne soirée. « Donne-moi une bonne raison de partir, je t’écouterais peut-être » répondis-je simplement sans le regarder, en continuant d’agiter mon verre. Décidément ! C’était quoi son problème avec moi ? S’il était un adulte intelligent, il pouvait me le dire ! Le coréen parla à nouveau, me faisant sursauter sur ma chaise. Il avait soudainement augmenté le volume de sa voix, attirant l’attention des personnes qui se trouvaient non loin de nous. Cela ne me dérangea pas outre mesure, puisqu’après que je lui eu tapé sur le système, le jeune homme était enfin prêt à assouvir ma curiosité. Je m’attendais à une raison valable, pour expliquer pourquoi il me demandait instamment de quitter ma place.

En écoutant sa justification, je ne pus qu’entrouvrir la bouche comme un poisson rouge. Je me tournais vers lui, l’air incrédule. « Ma soi-disant joie de vivre, mon sourire faux et mes aires de princesse » ? C’était la première fois qu’on venait à me reprocher ce que j’étais réellement !! Il n’y avait absolument rien de faux en moi. 100% naturelle. J’étais comme ça, point. Si lui était toujours grognon, ce n’était pas une raison pour que tout le monde se comporte de la même manière. « Tu te f… » Je me coupais, alors que je m’apprêtais à répliquer à ses paroles totalement absurde. Le coréen était déjà descendu de sa chaise, et pas sûr qu’il soit attentif à ce que je voulais lui dire. Non mais quel culot ! Avant de poursuivre le garçon, je jetais un billet sur la table pour payer mon verre. Sur mes deux pieds, je tentais tant bien que mal de suivre la cadence du jeune homme. C’était laborieux, entre les danseurs et sa vitesse de marche. Et il y avait aussi mes talons.

« Yah ! Attends-moi Bang ! » m’écriais-je, alors que je parvenais à réduire la distance. Alors que je lui avais montré ma bonne volonté à vouloir faire connaissance avec lui, parce qu’il était mon camarade de classe, celui-ci n’en montrait aucune. C’était à tomber par terre ! Si lui ne m’appelait pas par mon prénom, alors moi non plus, je n’allais pas utiliser le sien. D’ailleurs, comment connaissait-il mon nom de famille ? Ah oui. Vu tous les défauts qu’il avait cité, Bang devait sûrement me connaître depuis un bon bout de temps. Étonnant que je ne me souvienne pas de lui alors ! Ou pas. En continuant ma course, je marchais sur les pieds de plusieurs personnes, qui protestèrent de manière indignée. Je n’y accordais aucune importance, et je continuais mon chemin. À présent à environ un mètre du coréen, j’élevais à mon tour la voix : « C’est la raison la plus ridicule que j’ai jamais entendu ! » Si lui avait de la voix, j’allais lui montrer que moi aussi, je ne pouvais crier sur lui et l’insulter ! Parce que bon, comme tout le monde, j’avais mes limites. Et je n’appréciais pas forcément qu’on me parle comme à un chien. « Tout le monde n’a pas à être un abruti colérique comme toi ! ET PUIS ARRÊTE DE ME FUIR SI T’ES UN MEC ! Sauf si bien sûr, t’as rien sous la ceinture, ce qui ne m’étonnerait pas ! » Bon, il venait de réveiller une partie de la méchante Aika, ce qui n’était pas très avantageux pour lui. Bang Dae Hyun allait voir de quoi j’étais capable, moi aussi.

THE PHOENIX'S SONG ~
The moment I first saw you, Holic! I got a feeling. I’m secretly looking at you. My lips dry up at just one word. My heart stopped, get you cupid chu. Pull the arrow without holding back, shoot it out. Trust destiny, don’t hesitate. I’m aiming for that empty spot, though I tried to pretend I wasn’t interested.
--- © Ecstatic Ruby
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thephoenixsong.forumactif.org/t369-aika-in-one-day-i-think-of-you-a-million-times http://thephoenixsong.forumactif.org/t373-aika-what-are-you-waiting-for

avatar
Fumseck
Department member
Je ressemble à « : un beau phoenix ». J'ai égaré : 599 parchemins. Ma bourse est remplie de : 864 et j'ai : 98
profil +
MessageSujet: Re: If I knew you would be here, I wouldn’t have come - Dae Hyun   Sam 24 Jan - 12:11

Désolée, Dae Hyun étant inactif depuis plus d'un mois, il est supprimé.
Tu peux demander tes points de rp fini é.é.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thephoenixsong.forumactif.org


Contenu sponsorisé
profil +
MessageSujet: Re: If I knew you would be here, I wouldn’t have come - Dae Hyun   

Revenir en haut Aller en bas
 

If I knew you would be here, I wouldn’t have come - Dae Hyun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Phoenix Song ::  :: Oubliettes :: Rps :: Archives rp 2014-