Partagez | 
The Phoenix Song ::  :: Présentations :: Validées
 

 Dj in the place, beware you foolish beings

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Golden Otter
Je ressemble à « : Emma Gorgeous Stone (©junkie) ». J'ai égaré : 160 parchemins. Ma bourse est remplie de : 152 et j'ai : 31
profil +
MessageSujet: Dj in the place, beware you foolish beings   Mer 24 Déc - 18:53


     
feat Emma Stone from Tumblr
Daisy Jean O'Connor
Si je bois de l'alcool, je suis alcoolique, donc, si je bois du fanta, je suis fantastique ?
     
Carte d'identité

     

     
« Salut ! Je me présente, Daisy Jean O'Connor, mais je vous conseille de m'appeler Dj. Je suis née le 07/04/1987 à Londres (Grande-Bretagne). J’ai donc 27 ans. Je suis british please !, avec sûrement quelques irlandais du côté de mon père, mais chuuuuut. En ce qui concerne l’amour, j’ai un faible pour les les deux. D'ailleurs, je suis actuellement en célibataire, et j'préfère rester toute seule les cocos. À bon entendeur.

Je vis donc à WINCAP depuis quelques temps et j’ai emménagé d’ailleurs dans un appartement à l’intérieur de WINCAP.

Personnellement, je n’accorde pas vraiment d’importance au sang. En effet, je suis un sorcier d'origine sang-mêlé et je ne m’en porte pas plus mal. On dit de moi que je suis géniale, douée, impliquée, brillante, drôle, méticuleuse, sarcastique, moqueuse, extravagante, détraquée, maniaque du contrôle, parfois même méchante, mais sinon et par dessus tout, je suis parfaite. J’aimerais tellement être comme vous et avoir des défauts… ou pas. Au sujet de ma baguette, sachez qu’elle est en bois de Prunellier, mesure 29,3 cm et son coeur est composé d’une plume de phoenix, un cocktail explosif en somme. Elle est très rigide, parfaite pour moi ! D'ailleurs au sujet de mes pouvoirs, je possède deux particularités magiques. Eh oui, je suis un Legilimens et Occlumens ! ça vous étonne, non ?»


     
Parcours de vie

     
Étant anglaise (et fière de l’être, je vous le rappelle une nouvelle fois si vous n’avez pas lu un peu plus haut), j’ai été inscrite à Poudlard dès ma naissance, l’école de sorcellerie regroupant l’élite des sorciers. Vous n’êtes pas d’accord ? Je suis quand même allée dans la même école que Harry Potter, Hermione Granger, et l’autre rouquin de Weasley, c’est pas rien les cocos. Moi aussi, j’ai souffert en cours d’Histoire de la Magie avec le professeur Binns jusqu’à ma cinquième année. J’ai cru l’espace d’une demi-seconde que j’avais peut-être un troisième œil dans le front pour voir le futur, mais cet espoir a été réduit à néant lorsque mon regard est tombé sur les gros yeux du professeur Trelawney. Je dois la remercier tout de même pour avoir développé mon imagination à un tel point que je pourrais rédiger un roman à l’eau de rose si je voulais. J’ai été favorisé par le directeur de ma maison, et j’en ai bien profité, je peux vous l’assurer. Je suis fière d’avoir été chez les Serpentards, la meilleure maison de cette illustre institution ! Balayez les stéréotypes du genre « tous les sorciers qui vont à Serpentard ont mal tourné », parce que ce sont les Serpentards qui ont toujours mis l’ambiance à Poudlard. Et regardez-moi, je n’ai pas mal tourné, n’est-ce pas ? Je suis absolument parfaite.

Après avoir terminé avec brio mes études du premier cycle avec des Optimals aux ASPICs dans toutes les matières que j’ai suivies, je me suis dirigée vers un cursus d’enseignement universitaire. Ce n’est pas l’envie de transmettre mes connaissances qui m’a poussée dans ce cursus, mais plutôt la possibilité d’avoir une position stable au sein d’une université en tant que professeur, et de continuer en parallèle mes recherches dans les domaines des arts occultes et de la magie noire. J’ai terminé mon second cycle d’études il y a cinq ans, avec les félicitations du jury. Mon diplôme en poche, je suis partie pour l’université de sorcellerie russe pour trois ans. J’ai commencé en tant qu’assistante du professeur russe sur place, avant de le remplacer pour les deux dernières années, car le pauvre a perdu la tête et a décidé de mettre fin à ses jours en s’immolant dans ses appartements. Je vous assure que je n’y suis pour rien ! Mais je dois dire que j’étais bien contente de ne plus avoir à travailler pour ce vieux crouton idiot et sénile. Tout en enseignant les arts occultes et la magie noire aux étudiants russes, toujours avides d’en savoir plus à ce sujet, j’ai eu l’opportunité d’en apprendre davantage dans mes sujets de prédilection en voyageant un peu partout dans les villes magiques de l’Europe de l’Est. D’ailleurs, j’ai même pu m’entretenir avec l’enseignant de cette matière de Durmstrang, qui m’a gentiment offert une copie de livres qui sont introuvables chez Fleury & Bott. J’ai absorbé toutes ces connaissances. Je ne peux pas vous dire à quel point ces trois années ont été une mine d’informations pour moi ! Et puis, j’ai réussi à me faire un petit nom dans le domaine, ce qui m’a permis d’être invitée à enseigner en Amérique du Sud, dans l’université de magie brésilienne.  Pendant deux ans, j’ai enseigné à ces crétins de latinos. Il m’en a fallu de la patience, et pas qu’un peu ! Si les Russes écoutaient avidement tout ce que j’avais à leur apprendre, ceux-là étaient beaucoup moins résilients (sauf quelques sangs purs bien éduqués). La seule chose qui m’a fait tenir : mes recherches. Après l’Europe de l’Est, ce sont les maléfices et potions de l’Amérique latine que j’ai pu étudier.

Lors d’un petit détour d’un mois aux États-Unis en raison d’une invitation d’un ancien Serpentard et ami, ce dernier m’a parlé de l’ouverture imminente d’une capitale internationale des sorciers, Wincap. J’avoue que j’étais plutôt sceptique au départ. Alors en bonne sorcière, j’ai décidé de m’informer des avantages et inconvénients que m’apporterais le fait de travailler et vivre dans cet endroit. Les avantages l’ont emporté : une bibliothèque bien fournie, un travail bien payé, la possibilité de continuer mes recherches dans mon propre appartement, un carrefour du monde des sorciers d’où je pourrais aller partout, lorsque l’envie m’en prendrait. Alors j’ai saisi cette opportunité, et me voilà à enseigner les arts occultes et la magie noire aux étudiants d'Heartwood University !


     
Mon Histoire

     
L’idée de me faire passer un entretien psychologique était tout à fait absurde. Je ne voulais absolument pas me livrer à une inconnue, qui devait ensuite me juger apte ou inapte à devenir enseignante à l’université. C’était tout simplement aberrant ! J’ai toujours été la meilleure, la plus exceptionnelle et tous les autres adjectifs du même genre. Les autres débiles de ma classe ne m’arrivaient même pas à la cheville. Si je ne tenais pas à obtenir mon diplôme, je ne serais sûrement pas en train de « m’amuser » à compter le nombre de livres de la bibliothèque située dans le bureau de la psychomage en question, pendant qu’elle relisait rapidement mon dossier (quelle préparation ouh, je suis impressionnée !). Cependant, lorsque la vieille femme releva la tête dans ma direction, je ne pus que lui adresser l’un de mes plus beaux sourires en retour. Ce n’était pas le moment de me montrer désobligeante devant cette mégère aux cheveux blancs, surtout qu’elle tenait littéralement mon destin entre ses vieux doigts fripés.

« Pourriez-vous vous présenter, s’il-vous-plaît ? »

« Daisy Jean O’Connor, mais je préfère que l’on m’appelle Dj. Je n’ai jamais aimé mon prénom. Dans le monde des moldus, vous saviez que c’est le nom d’un foutu canard ? Qui aurait l’idée d’appeler sa fille avec un prénom de canard ? Ou si on s’attache à la signification directe de mon prénom, une fleur ? Une fleur, s’il vous plaît ! J’ai l’air de ressembler à une fleur ? Seulement, le choix n’était pas le mien, mais celui de mes parents (je pouvais difficilement donner mon avis le jour où la décision a été prise). Sinon, j’ai vingt-deux ans, et je m’apprête à devenir professeur d’université après cinq années d’études. Mes cheveux ont la particularité de se décolorer en blond en raison des effluves de potions que je prépare ou de maléfices que j'étudie. Mais en temps normal, je suis rousse. J'aime beaucoup voir les gens se casser la figure devant moi, et je ne me gêne pas pour rire, surtout lorsqu'en réalité, c'est de ma faute. »

« Parlez-moi un peu de votre enfance. »

« J’ai grandi à Londres, dans un appartement miteux - et quand je dis miteux, c’est genre avec le papier peint décollé et des cafards dans le frigo hein - situé à quelques rues du Chaudron baveur. Mon père est un né-moldu, ma mère une cracmol issue d’une longue lignée de sang-pur. Je vous épargne les conneries que j’ai pu entendre à ce sujet lorsque je suis allée à Poudlard, et surtout ayant été répartie chez les Serpentards. Je vous assure que ceux qui ont eu un jour quelque chose à dire au sujet de mes origines ont été sévèrement… réprimandés. Les Serpentards m’ont rapidement accepté au final.

Avant mon entrée dans l’école de sorcellerie anglaise, j’ai eu l’occasion de passer pas mal de mon temps libre sur le Chemin de Traverse. Rester à la maison ne me branchait pas trop. Je préférais de loin visiter et revisiter les boutiques, que de rester enfermée entre quatre murs délabrés. C’est sûrement la raison pour laquelle j’ai développé un penchant très prononcé pour la magie. Je n’attendais qu’un seul événement : la révélation de mes pouvoirs magiques. Je priais tous les dieux pour que la « spécificité » de ma mère ne me fut pas transmise. L’année de mes huit ans, j’ai réussi à envoyer s’écraser l’une de mes camarades de classe à l’autre bout de la cour de récréation. Je peux vous dire qu’elle avait bien mérité son vol plané cette petite peste. Mais mon éclat de joie ne m’a pas vraiment aidé à alléger ma punition, si vous voyez ce que je veux dire.

Une autre raison qui m’a poussé à passer mes journées dans le Londres sorcier, c’est tout simplement ma famille. Une mère qui a toujours regretté sa famille prestigieuse d’antan, et qui s’est retrouvée à vivre parmi les moldus, affublée d’un mari absent MAIS doué de magie, et de deux filles (une géniale, et l’autre pas). Un père toujours concentré sur ses recherches, oubliant par la même qu’il avait fondé une famille il y avait déjà quelques années de cela. Une jeune sœur, encore pratiquement un bébé, dont la présence m’a été difficilement supportable. Le monde magique a toujours été ma seule échappatoire à ce quotidien dénué d’intérêt, représentant pourtant si bien la société humaine.
 »

« Comment avez-vous vécu la mort de votre père ? »

« S’il y a bien quelqu’un qui a jamais pu égaler ma passion pour la magie, et plus particulièrement la magie noire, c’est bien mon père. Il a fait beaucoup de recherches à ce sujet, des recherches qui me servent encore aujourd’hui, et qui me serviront dans mon métier d’enseignante de cette matière. Il passait ses journées enfermé dans son bureau, à travailler sur la partie obscure de la magie, celle dont on attribue généralement l’utilisation aux mangemorts et aux Serpentards. Ce qu’il étudiait… Aha… les mangemorts n’auraient jamais eu le cran de s’en servir, car ce ne sont que des mauviettes. Peut-être Voldemort. On ne saura jamais puisqu’il est mort. Enfin bref.

Mon père s’est tellement imprégné de son travail, qu’un beau jour, il s’est réveillé, et a eu une illumination : ses connaissances le rendaient puissant, important. Il pouvait jouer un rôle dans ce conflit qui déchirait le monde des sorciers à cette époque. C’était durant la Guerre, je vous le rappelle. Alors sans attendre, il s’est adressé aux opposants au régime du Seigneur des Ténèbres, proposant son aide. Mais sa spécialité les a rebuté. Comment laisser entrer un spécialiste de la magie noire dans leurs rangs, alors qu’ils s’efforçaient tous de la combattre ? À mon avis, il y a eu un déclic dans sa tête. Une espère de levier qui s’est activé du jour au lendemain, et il est passé du mauvais côté. Peut-être même que ce sont toutes ses expériences qui l’ont corrompues. Fou de rage, il s’est tourné vers les méchants. Il s’est fait rire au nez. Je ne peux qu’imaginer le fou rire de tous ces criminels lorsqu’un né-moldu s’est ramené dans leur QG pour leur proposer leur aide. Moi aussi, je me serais tordue de rire ! C’est quand même assez hilarant, vous ne trouvez pas ? Mon paternel a réussi à s’enfuir, par miracle, ou simplement par un coup de baguette magique.

À la fin de la Guerre, les Aurors l’ont retrouvé et l’ont emmené à Azkaban, où il a rapidement terminé ses jours à l’aide des ses colocataires de cellule. Sa mort ne m’a pas plus troublé que cela. Il a toujours été absent. Qu’il soit vivant ou mort, quelle importance ? Tant qu’il ne m’avait pas entrainé dans sa déchéance…
 »

« J’imagine que oui, vous devez sans doute avoir vos raisons pour penser cela… Comment vont votre mère et votre petite sœur alors ? »

« Allez leur demander, je ne peux rien vous dire à ce sujet. La dernière fois que je les ai vu, c’était il y a cinq ans. Lorsque j’ai atteint ma majorité, et que j’ai pu officiellement me saouler au Chaudron baveur. J’ai pris la décision de ne pas rester vivre une seconde de plus dans ce taudis qui m’a servi de maison pendant tout ce temps, affublé d’une mère bonne pour l’asile, et une petite sœur dont je ne voulais pas avoir la responsabilité. Pourquoi, sous prétexte que je partage leur sang, j’aurais dû continuer à vivre avec elles ? D’une, c’est ma mère qui était censée s’occuper de nous, même si les effluves des expériences de mon défunt père ont un peu altéré ses capacités cérébrales. Et de deux, je n’ai jamais demandé une petite sœur à mes parents, ils ont décidé de la concevoir tous seuls, comme des grands. Je n’ai jamais donné mon accord pour cette gamine inutile. Je crois que vous pouvez clore le sujet pour ce qui est de ma famille, je n’ai rien d’autre à ajouter ! »

« J’aurais juste une dernière question liée à ce sujet à vous poser avant d’en finir définitivement. Comptez-vous, un jour, fonder une famille à votre tour ? »

« Il en est hors de question. Question suivante. Vous voulez une raison ? Je suis une personne exceptionnelle, je me suffis à moi-même. Je n’ai aucunement besoin de me retrouver affublée de poids lourds à mes côtés pour me gêner dans ce que je fais. Vous voyez mon père, il s’est trouvé une jolie petite femme et ils ont eu deux petites filles (dont une très charmante). Et vous savez comment il a fini ? MORT (bien que techniquement, les deux n’ont aucun rapport JE LE SAIS). Je compte vivre une vie très longue et dédiée à ma propre personne, merci. Et puis en plus : fonder une famille, ça signifie avoir des enfants. Et des enfants, je n’en aurais JAMAIS, AU GRAND JAMAIS, préservez-moi de ce fléau. Il y a pleins d’autres utérus disponibles pour repeupler la planète, le mien ne servira jamais à accueillir l’un de ces trucs dégoutants. »

« Pouvez-vous me parler de ce qui s’est passé lors de votre cinquième année ? Comment avez-vous réagi en apprenant que l’une de vos camarades avait tentée de mettre fin à ses jours ? »

« Oh. Vous voulez que je vous parle de cet incident. C’est plutôt simple, je crois que Rita Skeeter a objectivement couvert l’événement dans la Gazette des Sorciers. Cette fille était vraiment, mais alors vraiment très bizarre. Elle a toujours vécu dans mon dortoir depuis notre première année, et mes colocataires et moi avons tout fait pour la mettre en confiance. Malheureusement pour elle, elle n'a jamais réussi à s'intégrer chez les Serpentards. Et d'un autre côté, les autres maisons ne voulaient pas traîner avec une verte, même si celle-ci était une "exclue" de notre maison. Alors, qu’elle se jette de la tour d’astronomie n’était pas réellement une surprise. J'imagine qu'il y a eu des personnes qui ont décidé de faire d'elle leur souffre-douleur, et qu'elle n'a pas réussi à se défendre. C'est triste, mais ça arrive. J’espère qu’elle n’a pas souffert en passant de l’autre côté. »

« Elle… n’est pas morte à vrai dire. Elle reçoit des soins en psychiatrie à Sainte-Mangouste depuis tout ce temps. »

« C’est ce que je voulais dire. En disant « passer de l’autre côté », je voulais dire quand elle a définitivement perdu les pédales. Faut être sacrément tordue pour vouloir se jeter du haut d’une tour non ? »

« Pourquoi souhaitez-vous devenir enseignante ? Et pourquoi avoir choisi cette matière à enseigner ? »

« Je vais commencer par votre seconde question avant de répondre à la première. Les arts occultes et la magie noire représentent la partie sombre de notre monde, une magie dont bien peu souhaitent un jour entendre parler. Cependant, si personne n’utilisait cette sombre magie, et bien les crétins qui sont censés nous protéger - autrement dit, les Aurors -, n’auraient pas autant de fil à retordre. Nous n’aurions pas eu de guerres à cause de fous furieux assoiffés de pouvoir, Grindelwald et Voldemort pour les citer. J’ai baigné dans les informations à ce sujet depuis… ma naissance. Je ne deviendrais pas comme mon père, je suis vaccinée. Cela ne m’empêche pas d’apprécier d’étudier ce type de magie. Je sais, je sais, je vous vois venir. Lorsque l’on fait des recherches sur la magie noire, on est directement catalogué de mangemort. En l’occurrence, ce n’est vraiment pas le cas. Leurs tenues sont ridicules et le noir ne me va pas au teint. Donc, si les arts occultes et la magie noire ont toujours attisé mon intérêt, ce n’est pas parce que je souhaite devenir une mégalomane dérangée de la cervelle. Nous, les sorciers, cataloguons depuis toujours ce que nous ne comprenons pas de « magie noire ». C’est l’inconnu qui nous fait peur, et c’est la raison pour laquelle nous avons peur de cette partie de notre monde. Pourtant, si nous arrivons à l’étudier, et la comprendre, peut-être que cette magie ne sera plus aussi effrayante ? Pour rappel, ce qui différencie la magie noire des autres formes de magie est l’intention du sorcier qui l’utilise. C’est la seule véritable différence qui existe. Prenons un sortilège normal : celui de Chauve-furie. Si un élève mal intentionné le jette sur l’un de ses camarades, est-ce pour autant considéré comme de la magie noire ? Pourtant, je peux vous assurer que se recevoir ce sortilège en pleine tronche, ça fait mal ! Les conséquences des maléfices sont certes, plus graves, plus douloureuses. Mais essayez de jeter un Doloris sur quelqu’un, vous verrez que ce n’est pas aussi simple : vous jetterez peut-être un maléfice, mais l’intention n’y sera pas, et donc, pas de magie noire véritable. Ceux qui utilisent les arts occultes et la magie noire à mauvais escient ont un dessein bien sombre, que l’on ne peut contrôler. Les raisons de leurs actions leur sont propres. Ce n’est pas le maléfice qui est en cause, mais bien la personne et sa baguette magique ! Si je peux comparer avec le monde moldu, je prendrais l’exemple des armes à feu. Elles existent, elles sont dangereuses et tuent des personnes par milliers. Pourtant, c’est bien la personne qui l’utilise que les moldus condamnent, et non pas l’arme à feu ! Je ne pense pas vous convaincre en quelques minutes, que la véritable nature de la magie noire n’est pas si obscure que ça. Vous êtes stricte, vous êtes une vieille gargouille qui me prend certainement pour une folle. Je ne nie pas que certains sortilèges reposent sur des bases bien trop sombres. Je dis simplement que c’est une matière bien plus complexe que ce que les sorciers prétendent connaître. L’étudier pourrait également nous permettre de mieux contrer ses effets, puisque c’est une partie de la magie que nous ne pourrons définitivement jamais éradiquer. Autant vivre avec, non ?

Je veux devenir professeur parce que j’ai envie de renouveler ma garde-robe. Professeur d’université en plus d’être chercheuse, ça doit rapporter pas mal non ? Plus sérieusement. Je suis la meilleure dans ce domaine. Vous ne trouverez personne qui puisse enseigner cette matière avec autant d’enthousiasme que moi. Je saurais répondre à la moindre de leur question. Oh attendez ! Je n’aurais pas à leur répondre, puisque mes cours seront si géniaux qu’ils n’auront aucune question à la bouche. Mes élèves seront l’élite de l’université, la crème de la crème, car ils auront quelques neurones en plus que tous les autres.
 »

« Pourquoi ne pas avoir choisi de devenir Auror ? Vos notes dans les matières requises étaient pourtant tout à fait admirables. »

« À mon humble avis - mais ce n’est que mon avis -, on a assez de ces sombres crétins sur le marché du travail. Tout le monde veut devenir Auror. Même un bébé qui vient de naître (dans le monde magique en tout cas) vous dira qu’il veut devenir Auror. Sauf que les bébés qui gagneront un peu d’intelligence dans leur vie comprendront rapidement que tous les Aurors (sans exception) sont des imbéciles. S’ils choisissent cette voie, c’est parce qu’ils ont tellement peu de neurones qu’ils préfèrent aller se cogner de manière officielle, au lieu de se prendre quelques années de prison. Vu le nombre qu’on retrouve mort ou avec de graves séquelles, j’imagine que leur intelligence limitée ne leur permet pas de se préparer correctement à une mission, et de se défendre contre ceux qu’ils pourchassent.

Je suppose qu’en tant que professeur des arts occultes et magie noire, nombreux seront ceux qui se destineront à ce métier. J’imagine déjà le mal de crâne. Je ne pourrais donc pas imposer mon opinion à mes élèves évidemment. Comme je le disais précédemment, j’aurais pour but de développer un peu leurs cerveaux à l’aide de mon talent inné dans cette matière. Je vous signale que mes cours pourront leur sauver la vie ! Peut-être qu’un jour, ce métier pourra compter quelques personnes qui n’ont pas un petit pois à la place du cerveau, et je pourrais me vanter de dire que j’ai contribué à ce changement. 
»

« Ce n’est pas en raison de l’arrestation de votre père que vous avez un apriori sur les Aurors ? »

« Non, pourquoi en aurais-je ? Ils ont arrêté mon père, ils l’ont emmené à Azkaban pour qu’il se fasse massacrer dans l’une des cellules. Ils ont été gentils, ils m’ont ramené sa pièce d’identité lorsqu’ils sont venus chez moi pour m’annoncer qu’il était mort. Et son testament. Je vous ai dit que sa mort ne m’a pas tellement affecté pourtant ! Il faut écouter un peu. Vous êtes psychomage ou pas ? »

« Je vous remercie de m’avoir accordée un peu de votre temps. Je ne manquerais pas de remettre votre dossier au comité d’approbation rapidement. »

Un sourire se dessina sur mon visage, alors que la vieille femme terminait d’écrire ses recommandations devant mes yeux, ne prêtant pas attention à ma présence. « Vous pensiez vraiment que j’allais partir comme ça ? Quelle naïveté. » Avant que l’étonnement ne put se lire sur son visage, je l'immobilisais d'un coup de baguette magique. Je me levais de mon confortable siège, afin de me rapprocher de la psychomage. Quand elle ne me regardait pas avec de gros yeux, elle avait l'air d'être un peu plus humaine ! Je me saisis d'un geste de ma main libre de son bloc-note, où elle n'avait cessé de griffonner tout au long de notre entretien. Son écriture était difficilement déchiffrable. Seule la conclusion m'apparut clairement : « non apte à enseigner, suivi psychiatrique fortement recommandé. » Je m'esclaffais devant cette évaluation très laconique de sa part. « Quelle vieille gargouille celle-là ! Qu'est-ce que je vais bien pouvoir faire de vous, très chère ? » C'était une question rhétorique, puisque j'avais déjà une très bonne idée de ce que j'allais faire. À l'aide de quelques sortilèges exécutés parfaitement, j'altérais ses souvenirs de l'entretien, afin de le faire paraître un peu plus "normal" que ce qu'il avait été. Je savais bien que c'était une mauvaise idée de dire le vérité. Je modifiais le dossier de la bonne femme, dernier détail qui me permettait de rendre notre entretien parfait. Tout du moins, dans sa mémoire. Je n'avais pas prévu d'en arriver à une telle extrémité. Si j'avais pu, j'aurais préféré ne pas attirer les soupçons envers ma personne, car j'avais déjà assez de soucis à me faire comme ça. Mais elle ne m'avait pas donné le choix. Je n'allais sûrement pas laisser cette femme me cataloguer de folle à lier et me jeter à l'asile, sous prétexte que l'histoire de ma vie ne lui convenait pas. Quelques jours après cette entrevue, je reçus mon diplôme. Je pus donc entamer ma carrière en tant que professeur d’université !

Après cinq années de loyaux services (oui on y croit) et de recherches très fructueuses à l’étranger, j’ai fini par rejoindre Wincap pour continuer mon travail. Je suis consciente d’être sous le joug du bureau des aurors de la ville. Ma spécialité n’est pas au goût de tout le monde. Cependant, ma réputation de spécialiste renommé dans la matière n’étant pas entachée, je compte bien continuer mes expériences (légales ou illégales) sans leur accorder plus d’intérêt qu’ils n’en méritent.
     


     
Derrière l'écran

     

     
Pseudo ou prénom : .Sgniws. Âge : 21 ans. Temps de connexion : souvent (aa). Un commentaire ? : Azbfzunqop.. Comment avez vous connu le forum ? : Je sais plus trop /o/ Je sais que je compte rester pour vous embêter encore :p. Avez vous lu le règlement ? : Validé par Coo.
     

THE PHOENIX'S SONG ~
"i am fantastically awesome"
People who claim that they're evil are usually no worse than the rest of us... It's people who claim that they're good, or any way better than the rest of us, that you have to be wary of. ♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thephoenixsong.forumactif.org/t726-dj-in-the-place-beware-you-foolish-beings http://thephoenixsong.forumactif.org/t727-daisy-jean-o-connor-o-she-s-so-out-of-control-and-she-loves-it
Golden Otter
Je ressemble à « : Emma Gorgeous Stone (©junkie) ». J'ai égaré : 160 parchemins. Ma bourse est remplie de : 152 et j'ai : 31
profil +
MessageSujet: Re: Dj in the place, beware you foolish beings   Mer 24 Déc - 18:54


     
Daisy Jean O'Connor
Je ne suis pas bizarre, je suis juste une édition limitée.

     
     
Fiche de répartition


1. Qu'est-ce qui parmi ces éléments est le plus important à votre bonheur ?
◘ Pouvoir partir à l'aventure et être en accord avec vos émotions.

      Je ne souhaite pas forcément "partir à l'aventure", à proprement parler. Je dirais plus qu'il s'agit de conserver une liberté de mouvements, afin de continuer de faire ce que j'aime. Pour ce qui est de mes émotions, c'est bien évidemment ce qui m'importe le plus (en dehors de mes recherches). Je vis pour moi-même, et pour être heureuse. Si je ne le suis pas... et bien il faut régler le problème rapidement pour que je puisse retrouver ma tranquillité d'esprit !


2. Quelles qualités vous définissent le mieux selon vous ?
◘ Intelligent, méticuleux, patient.

      Je ne suis pas seulement intelligente, je suis brillante ! Je suis la meilleure. Mon cerveau est bien trop évolué pour vous, bande d'ignorants. Méticuleuse, je suis obligée de l'être. Quand on travaille avec de la magie aussi sombre, je ne peux que faire attention au moindre détail, sous peine de me retrouver réduite en cendres en un clin d'œil. Je suis patiente dans mon travail, que ce soit celui de recherche ou d'enseignement, et dans ma vie personnelle. On peut venir me les briser pendant un bon bout de temps avant que je me décide à répliquer.


3. Au contraire, dans lesquels de ces défauts vous reconnaissez-vous ?
♣ Farfelu, désobéissant, rebelle.

      Je n'irais pas jusqu'à dire que je suis farfelue, ce n'est évidemment pas le cas. Je suis juste spéciale. J'ai mes manières, ma façon de penser, ce qui peut en étonner plus d'un évidemment. D'ailleurs, le fait que je m'emploie à tout réaliser à ma manière pourrait signifier que je suis désobéissante, si l'on change de perspective. Quant à rebelle... est-on considérée comme une rebelle lorsque l'on continue à réaliser des expériences, en temps normal interdite ? Je ne cherche pas à renverser le gouvernement en place après tout.


4. Si vous deviez-choisir un de ces éléments, lequel vous semblerait le plus judicieux ?
◘ Le feu, élément dévastateur et capable de fournir la toute puissance.

      La puissance... n'est-ce pas une notion alléchante ? Détenir un pouvoir si puissant que le feu, plier la volonté des autres à la sienne, ce sont des perspectives très intéressantes. Je ne dis pas que je souhaiterais détenir un tel pouvoir et gouverner le monde. Je pense simplement que tout pouvoir est toujours un avantage, et quoi de mieux que de l'utiliser à ses propres fins ?


      5. Qu'est-ce que l'amour à vos yeux ?
♦  L'amour ? La plus grosse bêtise de ce monde. Les gens courent après l'amour pour quoi ? Finir enchainé à une personne à vie et oublier tous ses projets ? Jamais de la vie pour moi. Je suis célibataire et c'est bien par ambition personnelle que je me laisserai jamais avoir par ce sentiment.

      L'amour est un sentiment inutile, qui rend totalement stupide et dépendant. Pour vivre sa vie et la croquer à pleines dents, on ne peut pas se permettre de faire dépendre son propre bonheur de celui d'un autre ! C'est tout à fait absurde. Et pourtant, c'est pas faute d'avoir essayé de comprendre.


Si vous pouviez choisir d'intégrer une communauté, vers laquelle iriez vous ?
      Pas de préférence


     
Pour aider le staff

     
   
Code:
♦ Stone Emma ► Daisy O'Connor
       

THE PHOENIX'S SONG ~
"i am fantastically awesome"
People who claim that they're evil are usually no worse than the rest of us... It's people who claim that they're good, or any way better than the rest of us, that you have to be wary of. ♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thephoenixsong.forumactif.org/t726-dj-in-the-place-beware-you-foolish-beings http://thephoenixsong.forumactif.org/t727-daisy-jean-o-connor-o-she-s-so-out-of-control-and-she-loves-it


Invité
Invité
profil +
MessageSujet: Re: Dj in the place, beware you foolish beings   Mer 24 Déc - 19:08

Emma déesse stone ! *-*
Rebienvenue parmi nous ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Golden Otter
Je ressemble à « : Lucy Hale ». J'ai égaré : 420 parchemins. Ma bourse est remplie de : 275 et j'ai : 27
profil +
MessageSujet: Re: Dj in the place, beware you foolish beings   Mer 24 Déc - 19:31

SWIIIIIIIIIIIIIIIIINGS *O* !
Rebienvenue parmi nous ma belle *-* !
Curieuse de découvrir cette demoiselle !
Bonne chance pour ta fiche et surtout amuses-toi bien parmi nous ** !

THE PHOENIX'S SONG ~
« C’est quoi la passion ? C’est une attirance irrésistible.
C’est une attirance irrésistible. Comme celle d’une aiguille magnétique qui a trouvé son pôle. Donner est une passion, presque un vice. La personne à qui nous donnons nous devient nécessaire.

Lilypie First Birthday tickers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thephoenixsong.forumactif.org/t35-jane-hanna-jenkins-my-live-is-like-my-heart-it-s-in-underco http://thephoenixsong.forumactif.org/t101-jane-jenkins-my-live-is-like-my-heart-it-s-in-underco
Jade's Woopecker
Je ressemble à « : Son Dong Woon ». J'ai égaré : 419 parchemins. Ma bourse est remplie de : 211 et j'ai : 26
profil +
MessageSujet: Re: Dj in the place, beware you foolish beings   Mer 24 Déc - 20:32

Rebiiiiiienvenue parmi nous belle demoiselle <3

Hâte de voir ce que ton personnage va donner *w* -mêmesijesaisdéjàuenpartie /pan/*

THE PHOENIX'S SONG ~
Daisypath Anniversary tickers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thephoenixsong.forumactif.org/t27-yoon-ki-suk-my-heart-beats-for-you http://thephoenixsong.forumactif.org/t561-kisuk-yoon-mi-vida-es-perfecta-contigo


Invité
Invité
profil +
MessageSujet: Re: Dj in the place, beware you foolish beings   Mer 24 Déc - 21:53

Ah la jolie plante !
Par contre, une anglaise pur souche avec un nom irlandais ? Un peu bizarre ^^

Re-bienvenue et amuse-toi bien avec ton nouveau bébé !
Revenir en haut Aller en bas
Golden Otter
Je ressemble à « : Emma Gorgeous Stone (©junkie) ». J'ai égaré : 160 parchemins. Ma bourse est remplie de : 152 et j'ai : 31
profil +
MessageSujet: Re: Dj in the place, beware you foolish beings   Mer 24 Déc - 22:18

Cass' : Dj t'aime déjà :p merci  ♥

Jane : merciiiii ** ♥

Kisuk : mercii  ♥ oui, tu as déjà eu un petit aperçu (aa)

Cleo : plante ? *lajoueuseretientDjdelancerunsortilègeàCleo* mercii en tout cas ♥ et puis très juste, merci de me l'avoir fait remarqué :)

THE PHOENIX'S SONG ~
"i am fantastically awesome"
People who claim that they're evil are usually no worse than the rest of us... It's people who claim that they're good, or any way better than the rest of us, that you have to be wary of. ♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thephoenixsong.forumactif.org/t726-dj-in-the-place-beware-you-foolish-beings http://thephoenixsong.forumactif.org/t727-daisy-jean-o-connor-o-she-s-so-out-of-control-and-she-loves-it


Invité
Invité
profil +
MessageSujet: Re: Dj in the place, beware you foolish beings   Mer 24 Déc - 22:35

C'est un compliment "jolie plante" XD

Et de rien o/ au pire tu l'exploites dans sa fierté britannique, comme quoi elle évite de mentionner ses quelques ancêtres irlandais x)
Revenir en haut Aller en bas
Obsidian Bear
Je ressemble à « : Nina Dobrev ». J'ai égaré : 226 parchemins. Ma bourse est remplie de : 602 et j'ai : 23
profil +
MessageSujet: Re: Dj in the place, beware you foolish beings   Jeu 25 Déc - 1:24

Aaaah mais c'est que t'as super bien avancé ta fiche en faiit XD
Rebienvenue parmi nous Swing adorée
Heureuse de voir que tu nous aime tant et que tu partage notre folie

THE PHOENIX'S SONG ~

Never be ashamed of what you feel.
You have the right to feel any emotion that you want...
Everything I was feeling, all the hurt and the pain and the emotion I was going through, I put into somes positive energies.

 (c) Bloody Storm, modifs par blast
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thephoenixsong.forumactif.org/t204-krystal-you-have-the-right-to-feel-any-emotion-that-you-want
Golden Otter
Je ressemble à « : Emma Gorgeous Stone (©junkie) ». J'ai égaré : 160 parchemins. Ma bourse est remplie de : 152 et j'ai : 31
profil +
MessageSujet: Re: Dj in the place, beware you foolish beings   Jeu 25 Déc - 9:18

Cleo : Toute référence à une plante ou à une fleur est à éviter en présence de Dj :p oui, c'est ce que j'allais faire du coup :)

Krys : Merciiii ♥️ oui apparemment je partage votre folie, avec l'arrivée de ce TC c'est bien confirmé   j'ai bien avancé, j'étais inspirée ** il faut simplement que je confirme quelques petits détails encore, et j'aurais sûrement terminé aujourd'hui ou demain  

THE PHOENIX'S SONG ~
"i am fantastically awesome"
People who claim that they're evil are usually no worse than the rest of us... It's people who claim that they're good, or any way better than the rest of us, that you have to be wary of. ♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thephoenixsong.forumactif.org/t726-dj-in-the-place-beware-you-foolish-beings http://thephoenixsong.forumactif.org/t727-daisy-jean-o-connor-o-she-s-so-out-of-control-and-she-loves-it


Invité
Invité
profil +
MessageSujet: Re: Dj in the place, beware you foolish beings   Jeu 25 Déc - 12:50

Re welcome alors et excellent choix d'avatar cette actrice elle rox du poney XD

Bonne validation
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité
profil +
MessageSujet: Re: Dj in the place, beware you foolish beings   Ven 26 Déc - 0:17

Encore une énième folle sur ce forum :D ? Je crois que je vais être la seule à ne jamais craquer xD !
Enfinnejamaisdirejamais,jesaisXD!
Quoi qu'il en soit, rebienvenue sur le forum, la miss !
Bonne chance pour cette fiche :D !
Revenir en haut Aller en bas
Golden Otter
Je ressemble à « : Emma Gorgeous Stone (©junkie) ». J'ai égaré : 160 parchemins. Ma bourse est remplie de : 152 et j'ai : 31
profil +
MessageSujet: Re: Dj in the place, beware you foolish beings   Ven 26 Déc - 11:32

Oscaaar: Emma Stone oui merkii ♥️

Olivia : je crois bien que oui, une énième folle j'ai pas eu le choix, Dj est entrée dans ma tête et elle veut plus en sortir TT effectivement, ne jamais dire jamais Olivia :p merciii en tout cas :D

THE PHOENIX'S SONG ~
"i am fantastically awesome"
People who claim that they're evil are usually no worse than the rest of us... It's people who claim that they're good, or any way better than the rest of us, that you have to be wary of. ♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thephoenixsong.forumactif.org/t726-dj-in-the-place-beware-you-foolish-beings http://thephoenixsong.forumactif.org/t727-daisy-jean-o-connor-o-she-s-so-out-of-control-and-she-loves-it


Invité
Invité
profil +
MessageSujet: Re: Dj in the place, beware you foolish beings   Ven 26 Déc - 15:24

Je l'ai adoré dans amazing spiderman de rien
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Cilian Murray
Department member
Obsidian Bear
Je ressemble à « : Francisco Lachowsky ». J'ai égaré : 394 parchemins. Ma bourse est remplie de : 1170 et j'ai : 31
profil +
MessageSujet: Re: Dj in the place, beware you foolish beings   Ven 26 Déc - 17:55

Rebienvenue parmi nous swing ♥️

Amuse toi bien avec cette nouvelle demoiselle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thephoenixsong.forumactif.org/t203-cilian-funny-how-love-is-coming-home-in-time-for-tea http://thephoenixsong.forumactif.org/t211-cilian-funny-how-love-is
Golden Otter
Je ressemble à « : Emma Gorgeous Stone (©junkie) ». J'ai égaré : 160 parchemins. Ma bourse est remplie de : 152 et j'ai : 31
profil +
MessageSujet: Re: Dj in the place, beware you foolish beings   Ven 26 Déc - 21:45

Oscar : Elle est juste génialissime dans Amazing Spiderman En plus avec Andrew Garfield, ils sont justes parfaits

Ciciii : Merciii

THE PHOENIX'S SONG ~
"i am fantastically awesome"
People who claim that they're evil are usually no worse than the rest of us... It's people who claim that they're good, or any way better than the rest of us, that you have to be wary of. ♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thephoenixsong.forumactif.org/t726-dj-in-the-place-beware-you-foolish-beings http://thephoenixsong.forumactif.org/t727-daisy-jean-o-connor-o-she-s-so-out-of-control-and-she-loves-it

avatar
Fumseck
Department member
Je ressemble à « : un beau phoenix ». J'ai égaré : 599 parchemins. Ma bourse est remplie de : 864 et j'ai : 98
profil +
MessageSujet: Re: Dj in the place, beware you foolish beings   Sam 27 Déc - 12:47


Félicitations !!
Tu fais partie de la communauté des
Golden Otter !!



Quelle demoiselle prétentieuse vient de nous arriver ! Ca ne nous manquait pas à WINCAP pourtant. Enfin on ne fait pas de rétention à l'entrée à cause du caractère donc bienvenue chez nos amis loutres de qui tu tiens bien entièrement. J'espère qu'il y aura là quelques personnes qui te trouveront supportable. ♥


Cher citoyen, WINCAP est résolument ravi de t’accueillir au sein de sa communauté. Comme tu l’as sans doute remarqué, ta baguette t’a désigné une communauté, celle auprès de laquelle tu feras tes premiers pas dans la ville. Sache qu’il s’agit d’un élément indispensable à ta bonne intégration ici. Tout comme toi, de nombreux sorciers vont faire leurs premiers pas à tes côtés, au sein de cette ville hors du commun. Qu’importe les raisons qui t’ont amené jusqu’à WINCAP, personne ne te jugera, car ici, on a une devise : l’unité des peuples fait celle des cœurs. Alors, prépare-toi à vivre une aventure exceptionnelle, inoubliable où peut-être apprendras-tu à en savoir plus sur toi-même, sur ceux qui t’entourent. Quoi qu’il en soit, le monde de WINCAP s’offre à toi et nous te souhaitons une bonne aventure parmi nous !

« Félicitations ! Tu fais désormais partie de la communauté des Golden Otter, dont la loutre est l’animal protecteur. Sois digne de porter ses couleurs et agit en tant que bon citoyen pour faire briller ton emblème !

Te voici enfin validé, petit(e) sorcier(e) ! En tant que citoyen de WINCAP, tu peux désormais postuler pour devenir membre de l’équipe de Quiddich de ta communauté. Afin de ne pas dormir dans une ruelle paumée de la ville, tu peux enfin réserver ton appartement ou ta maison et créer ta fiche de lien. Pour finir, n’oublie pas de remplir les différents éléments dans ton profil et ton Magic Diary. De plus, il est vivement recommander de venir référencer son patronus et découvrir comment aider ta maison dans le tournoi des communautés. Dans tous les cas, nous te souhaitons une bonne aventure parmi nous !!!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thephoenixsong.forumactif.org


Contenu sponsorisé
profil +
MessageSujet: Re: Dj in the place, beware you foolish beings   

Revenir en haut Aller en bas
 

Dj in the place, beware you foolish beings

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le Harem de Sigmar - Les soeurs sont dans la place !!
» Place de l'unité à Montréal bientôt une réalité
» La place d'Haïti dans le monde
» Qui va à la chasse perd sa place [Pinsk Town-Thriller Bark, Rang D, Chasseurs de Prime, Balayage de zone]
» J'aurai tant aimé être à sa place [PV : Nami]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Phoenix Song ::  :: Présentations :: Validées-