Partagez | 
The Phoenix Song ::  :: Oubliettes :: Rps :: Archives rp 2014
 

 Celebrating our victory | PV Jabari Suarez

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Loukia Maggiorana
Department member
Jade's Woopecker
Je ressemble à « : Miranda Kerr <3 ». J'ai égaré : 168 parchemins. Ma bourse est remplie de : 117 et j'ai : 40
profil +
MessageSujet: Celebrating our victory | PV Jabari Suarez   Lun 5 Jan - 16:29

Loukia ne pouvait résolument qu'être heureuse en ce jour, tout particulièrement alors qu'elle avait l'opportunité d'assister pour la première fois à une réunion importante au sein du ministère de Wincap. Jusqu'à ce jour, Loukia avait participé principalement au travail de réflexion, aidant Jabari à élaborer des projets presque parfaits pour qu'il puisse les appuyer devant ces collègues représentants de la ville. Un travail qui n’était nullement aisé, bien que ces responsabilités se trouvent bien moindres qu’auparavant. Cependant, pour l’instant et en vue de ces conditions de vie, la jeune femme se plaisait dans son travail, réussissant à s’épanouir, oubliant son rôle de mère quelques heures par jour. La relation qu’elle partageait avec Jabari était quelque peu étrange, mais ils arrivaient tout de même à travailler ensemble sans que cela ne pose de problème. Il leur suffisait simplement de ne pas trop parler de leur privée et tout se déroulait au mieux entre les deux. En ce jour, leur travail en commun ne pouvait qu’être félicité puisque Jabari avait réussi à convaincre les membres présents de soutenir leur projet. Un fait qui ne pouvait que la rendre heureuse dans la mesure où il s’agissait d’un dossier très important pour lequel ils avaient passé un certain temps ensemble. Si leur travail de fond avait voulu être parfait, la prestation de Jabari était tout aussi appréciable dans la mesure où il avait réussi à répondre à chacune de leur question, décrire et soutenir parfaitement leur travail. Après cette prestation, il avait fallu attendre quelque peu leur décision finale et lorsque la décision avait été votée, Jabari et Loukia ne pouvaient qu’en être ravis.

Loukia étaient alors venue fêter cette douce victoire dans leurs bureaux de travail, après avoir salué chacun des membres du conseil, telle était la procédure. Loukia n’avait jamais eu l’occasion jusqu’à ce jour de rencontrer tous les membres du conseil et cela avait été en quelque sorte enrichissant, l’aidant sans doute à comprendre comment convaincre plus aisément ses collègues pour leur prochain projet. Loukia les avait alors laissés, attendant sagement le retour de son supérieur pour fêter leur victoire. Loukia n’avait pu que remarquer que Jabari mettait un certain temps avant de revenir, mais elle ne s’en inquiétait nullement sachant ô combien les discussions entre les membres du conseil pouvaient être longues. Cependant, cela ne l’empêcha nullement d’être surprise lorsqu’elle vit apparaitre la silhouette de Jabari sous ses yeux, ce dernier tenant dans ses mains une bouteille de champagne et un gâteau empaqueté., un sourire ravissant sur les lèvres Loukia ne put que lui offrir un merveilleux sourire, venant le remercier simplement : " Oh, merci beaucoup ! C'est une très bonne idée pour fêter notre première grande victoire !".

Loukia ne pouvait qu'être reconnaissante, ayant presque oublié de fêter dignement leur victoire après tant d'heures passées dessus à se préparer ensemble pour affronter cette journée ô combien importantes pour les deux. Il n'y avait rien de mieux que de voir se concrétiser un de ses projets. Jabari avait été un très bon orateur et la jeune femme ne pouvait que l'en féliciter : " d'ailleurs je voulais vous féliciter pour votre prestation. Je n'avais jamais eu l'occasion de voir à l'oeuvre devant les autres membres du conseil et je ne peux que vous avouer que vous m'avez impressionné. Je comprends encore plus pourquoi vous réussissez à faire adopter la plupart de vos projets.".

Loukia lui sourit alors qu'elle venait prendre deux verres de champagnes qui étaient rangés dans un des placards de son bureau qu'elle n'avait jamais eu l'occasion d'utiliser, les déposant sur son bureau qu'elle nettoya rapidement au cas où on retrouverait quelques gouttes d'alcool sur ses dossiers. Il aurait été bien dommage de perdre un peu de son travail ! En ce qui concerne la bouteille, un coup de baguette suffirait ! La Grecque vint prendre deux assiettes et deux fourchettes pour les déposer à côté et qu'il puisse manger le gâteau. Jabari vint alors ouvrir ce dernier et elle eut la surprise de tomber sur l'un de ces gâteaux préférés depuis sa plus jeune enfance : un fraisier. Un merveilleux cadeau pour la demoiselle qui avait toujours adoré en manger. Des souvenirs de son enfance ne purent que remonter à la surface, la rendant plus sensible malgré elle alors qu'elle venait le remercier : "Un fraisier ! C'est un très bon choix... j'en raffole ! ". Loukia évita de prolonger la discussion sachant que cela pourrait faire remonter quelques rancœurs du passé, ayant bien eu honte de la jeune fille qu'elle avait été pendant son enfance, se laissant manipuler par ses camarades de classe, ayant abandonné Jabari à son triste sort en Égypte.

Tenue de Loukia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thephoenixsong.forumactif.org/t421-there-was-the-sun-before-the-raining-loukia-maggiorana#7197 http://thephoenixsong.forumactif.org/t425-je-suis-certes-instable-mais-pas-insupportable-loukia-maggiorana

avatar
Jabari Suarez
Department member
Golden Otter
Je ressemble à « : Enrique Iglessias ». J'ai égaré : 185 parchemins. Ma bourse est remplie de : 128 et j'ai : 40
profil +
MessageSujet: Re: Celebrating our victory | PV Jabari Suarez   Lun 5 Jan - 22:13


Jabari était de bonne humeur. Le contraire aurait été difficile tant la joie qu'il éprouvait à cet instant le glorifiait. Il n'y avait rien de plus merveilleux à ses yeux que de recevoir l'aval de l'ensemble de ses homologues sur un dossier sur lequel il avait travaillé d'arrache-pied au cours des trois derniers mois. C'était un projet important pour l'avenir de la ville et quand bien même, il restait beaucoup de pain sur la planche pour le faire aboutir, il s'agissait d'une petite victoire non négligeable. Il était donc fier de sa prestation, de l'engouement qu'il avait pu invoquer dans l'âme de ses compatriotes sur le plan politique. Il n'avait aucun doute sur ses capacités à le faire, mais en tirait tout de même une certaine fierté. Ce projet pourrait permettre à la communauté d'avancer, de prospérer pour devenir un lieu incontournable de participation active des citoyens. Il y croyait, avait travaillé durement pour bâtir cette ville auprès de ses compagnons durant tant d'années. Il ne voulait pas être déçu de la création à laquelle il avait participé, même s'il savait pertinemment qu'il ne pourrait pas contrôler son évolution. En tant qu'acteur d'un projet, il devrait à un moment où un autre s'habituer à l'idée que le développement ne pourrait pas prendre la voie qu'il pensait juste.

Aujourd'hui, tout semblait lui sourire. Il conversait donc avec plaisir avec ses collègues, discutant plus en détail avec eux du projet pour les plus curieux. La séance de la matinée s'était terminée sur son projet de loi et celui-ci avait été adopté par le quorum. Il ne sut nullement combien de temps il s'était écoulé depuis la clôture de la séance, mais il était évident qu'il comptait fêter cela. Il s'était donc rapidement rendu au dehors du ministère pour acheter quelque chose à manger pour lui et son assistante. Il ne savait pas si Loukia serait toujours à son poste à son retour, mais l'idée de partager cette réussite avec elle lui semblait évidente à cet instant. Elle avait beaucoup travaillé sur les finitions du projet depuis qu'elle avait pris ses fonctions et cela lui avait permis d'améliorer ce projet sur de nombreux points. Il s'était donc arrêté dans une pâtisserie, le regard attiré par un gâteau en particulier. Tout en achetant une bouteille de champagne, il avait donc opté pour un fraisier. Il ne l'avait pas choisi par hasard. En effet, en voyant ce dernier, un lointain souvenir était venu frapper son esprit. À l'époque, il avait parcouru l'ensemble des magasins de la capitale pour tenter de trouver « le » gâteau préféré de celle qu'il avait toujours considérée comme une soeur, en vain. Fort heureusement, un vieux pâtissier lui avait promis de lui en faire un et moyennant des petits services rendus du haut de ses six ans, il avait pu rapporter ce présent pour l'anniversaire de celle qui était alors son amie.

Le présent était bien différent. Ils n'étaient plus amis et les derniers évènements qui s'étaient déroulés ces dernières années, rendaient cette réalité impensable. Il s'était fait à cette idée depuis longtemps et tâchait seulement d'avoir une relation cordiale et professionnelle avec la jeune mère célibataire. Quoiqu'il advienne, il semblait important de récompenser leurs efforts par le partage d'un verre et d'un gâteau en tout professionnalisme. Après avoir payé ses achats, il était donc retourné au sein du ministère pour retrouver son bureau. Il fut ravi d'y retrouver son assistante qu'il vint saluer de nouveau par un sourire. « Je n'étais pas sûr de vous trouver encore là, puisque vous ne travaillez que les matins, mais j'ai pensé qu'il était important de fêter cette petite victoire. On peut être content du travail que nous avons accompli. » Son expression se voulait doucement alors qu'elle le remerciait en murmurant que c'était une très bonne idée pour fêter dignement leur première grande victoire. Jabari vint rire doucement en venant fermer la porte derrière lui, déposant le gâteau et la bouteille sur le plan de travail que Loukia avait débarrassé. Elle en profita pour le féliciter pour sa prestation. Elle n'avait jamais eu l'occasion de le voir à l'oeuvre devant les autres membres du conseil et elle devait reconnaitre qu'il l'avait impressionnée. Elle comprenait d'autant plus pourquoi il réussissait à faire adopter la plupart de ses projets.

Des éloges qui le firent sourire doucement alors qu'en toute modestie, il souffla. « Oh ! vous savez, j'ai toujours eu une aisance à parler. Le plus important est de maitriser son sujet. Vous avez eu de bons commentaires sur le projet. Cela m'a donc permis de rebondir sur les diverses fragilités du projet. J'étais donc préparé à leurs questions. » Il lui souriait doucement alors qu'il ouvrait la boite du gâteau pour le découper, utilisant un sortilège pour le faire. La surprise de la jeune femme et sa remarque vint le faire rire malgré lui alors qu'il venait faire taire son rire par un raclement de gorge afin de reprendre son sérieux. « Vous pourrez prendre les restes dans ce cas là. Je suis sûr que votre enfant en raffolera également. D'ailleurs sa santé va-t-elle mieux ? » demanda-t-il en toute curiosité en faisant référence à cette matinée qu'il avait passée avec la jeune femme à son domicile. Celle-ci l'avait énormément troublé et il préférait souvent l'oublier. C'est pour cela qu'il vint prendre les coupes de champagne avant de faire péter le bouchon pour verser le liquide dans les verres. Il n'avait plus l'habitude de boire, ayant du mal à savourer le goût de l'alcool depuis le jour où il avait retiré la vie du mari de celle qui était désormais son assistante. Il lui tendit donc une coupe, lui proposant de prendre une part tandis qu'il venait trinquer avec elle. « Eh bien, trinquons à notre collaboration. Nous pouvons être fiers de nous. Nous avons fait du bon boulot, même s'il nous reste beaucoup de choses à faire. Nous avons gravi la première marche. » Il ponctua ses mots par un sourire tendre alors qu'il venait goutter le liquide alcoolisé simplement, tâchant de la savourer. Il fallait faire honneur au travail réalisé par la jeune femme, après tout.

TENUE : 01.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thephoenixsong.forumactif.org/t346-jabari-suarez-la-liberte-c-est-etre-seul-jeune-et-inconnu

avatar
Loukia Maggiorana
Department member
Jade's Woopecker
Je ressemble à « : Miranda Kerr <3 ». J'ai égaré : 168 parchemins. Ma bourse est remplie de : 117 et j'ai : 40
profil +
MessageSujet: Re: Celebrating our victory | PV Jabari Suarez   Jeu 22 Jan - 22:42

Le présent se trouvait résolument étrange pour la jeune femme qui n’aurait jamais pu penser célébrer un évènement aux côtés de cet homme après tant d’années. Leurs relations avaient été tâché par son inaction lorsqu’elle avait été étudiante en Grèce, ayant cessé de répondre aux lettres de son ami à cette époque. La disparition de son mari n’avait pu qu’accentuer ce fait, fragilisant leur relation et rendant leur travail respectif parfois difficile, bien qu’ils taisent le sujet de leur vie personnelle à chaque rencontre, se concentrant sur leurs relations professionnelles. Néanmoins, ce jour était quelque peu exceptionnel, leur projet étant accepté, un grand pas étant franchi. Jabari avait alors pensé à fêter dignement leur victoire, revenant avec un gâteau et une bouteille.  Jabari n’avait nullement été sûr de la trouver encore là étant donné qu’elle ne travaillait que les matins, mais il avait pensé qu’il était important de fêter cette petite victoire, pouvant être satisfait du travail qu’ils avaient accompli. S’il fallait être fier de sa prestation, la jeune femme n’avait pas pu s’empêcher de venir le féliciter sur sa prestation, n’ayant jamais eu l’occasion de le voir à l’œuvre devant les autres membres du conseil, devant reconnaitre qu’il l’avait impressionnée. Des éloges qui semblèrent lui plaire alors qu’il venait lui répondre simplement qu’il avait toujours eu une aisance à parler, le plus important étant de maitriser son sujet. Il vint ajouter qu’elle avait eu de bons commentaires sur le projet, cela lui avait permis de rebondir sur les diverses fragilités du projet, il était donc prêt à affronter leurs questions. Des mots qui ne pouvaient que lui faire particulièrement plaisir, bien qu’au fond d’elle, elle songeait que si elle ne s’était pas laissé faire, elle aurait pu le savoir d’une manière ou d’une autre. Son expérience en tant que responsable des transports au ministère grec l’avait résolument aidé à cette tâche, ayant dû présenter à plusieurs reprises ces projets, mais aujourd’hui elle se trouvait encore trop perturbé pour le réussir songeait-elle.

Son attitude devant le gâteau amusa Jabari qui vint rire, bien qu’il reprenne son sérieux très rapidement dans un raclement de gorge. Il vint lui indiquer qu’elle pourrait prendre les restes du gâteau, étant persuadée que son enfant en raffolerait. Venant alors lui demander de ses nouvelles, faisant référence à la dernière fois qu’ils avaient travaillées ensemble à son domicile à la suite d’un début de grippe. Observant Jabari servir les deux verres de champagne, Loukia vint alors lui répondre simplement : « Stefano va bien mieux, il a dû rester quelques jours à la maison, mais avec les potions que lui a prescrites sa pédiatre médicomage, il a rapidement guéri. Il est plus fort que ce mon inquiétude voudrait me faire croire, je crois… Mais dans tous les cas, gourmand comme il est, je suis persuadée qu’il va apprécier ! Mais, je ne vais pas tout prendre… non ? Il faut que je vous en prenez un peu aussi. »dit-il dans un doux sourire alors qu’elle saisissait du verre que lui tendait Jabari, trinquant avec elle.  

Ce dernier trinquait à leur collaboration. Pouvant être fiers d’eux, ayant fait du bon boulot même s’il leur restait beaucoup de choses à faire, ils avaient gravi la première marche pour atteindre le sommet. Des mots auxquels elle ne put qu’acquiescer alors qu’elle venait boire entre ses lèvres le contenu du verre, appréciant le gout de cette boisson. La jeune femme vint simplement lui sourire alors qu’elle répondait à son tour au jeune homme : « Nous pouvons être fiers de nous et je suis persuadée que nous arriverons à réaliser ce projet. Nous travaillons très sérieusement, de ce fait, il n’y a aucune raison que cela ne fonctionne pas ! Mes années en tant que responsable au ministère pourront peut-être nous servir, j’ai déjà eu à affronter des personnes très récalcitrantes… bien que le domaine des projets n’était pas les mêmes. Les législations en ce qui concerne les permis de transplannage étaient parfois contradictoires entre chaque pays…  alors, je pense que nous pouvons y arriver.  Il s’agit d’un fabuleux projet pour la communauté ! Comme la belle ville de WIncap… ! » dit-elle en buvant une gorgée du fabuleux champagne.

Loukia vint reprendre la parole, s’amusant d’énoncer d’une petite anecdote à propos des créations des fondateurs  : « D’ailleurs je ne sais pas qui a eu l’idée d’un labyrinthe caché dans le parc naturel, mais lorsque je me promenais avec un ami, on s’est retrouvé piégé dedans. Des lutins s’étaient amusés à voler des pièces d’or dans une fontaine… Il a fallu s’amuser à récupérer chacune des pièces pour pouvoir s’échapper. C’était… assez amusant. » elle ne venait nullement énoncer qu’elle s’était particulièrement inquiété de ne pas rentrer à l’heure, de retarder le départ de sa nounou et d’inquiéter tout le monde. Heureusement, James avait été là pour la rassurer en digne ami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thephoenixsong.forumactif.org/t421-there-was-the-sun-before-the-raining-loukia-maggiorana#7197 http://thephoenixsong.forumactif.org/t425-je-suis-certes-instable-mais-pas-insupportable-loukia-maggiorana

avatar
Jabari Suarez
Department member
Golden Otter
Je ressemble à « : Enrique Iglessias ». J'ai égaré : 185 parchemins. Ma bourse est remplie de : 128 et j'ai : 40
profil +
MessageSujet: Re: Celebrating our victory | PV Jabari Suarez   Lun 2 Fév - 0:26



Il venait de faire une entrave à sa règle. Jabari en avait conscience, mais n’avait pu faire autrement. Même si le sujet le rendait toujours particulièrement mal à l’aise, il n’en restait pas moins que Stefano était le centre de l’univers de son assistante. En tant que mère célibataire, ayant perdu son mari dans un tragique accident, il comprenait parfaitement qu’elle soit si protectrice avec son enfant. Lui-même l’aurait été si le destin avait bien voulu offrir une chance à son fils de vivre. Il aurait eu huit ans depuis quelques semaines et cette pensée brève, mais poignante rendit son regard plus brillant qu’en accoutumé. Une pensée qu’il chassa rapidement en venant remplir les coupes de champagne avant de lui tendre. Elle lui informa qu’il allait mieux, quand bien même avait-il dû rester quelques jours à la maison, mais les potions prescrites l’avaient rapidement soigné. Il était bien plus fort qu’elle ne le pensait, mais dans tous les cas, gourmand tel qu’il est, elle était persuadée qu’il allait apprécier le gâteau. Jabari vint lui sourire faiblement. Il n’avait aucun doute à ce sujet, les enfants étaient toujours particulièrement friands de sucreries après tout. « Non, vous pouvez tout prendre. Je ne suis plus très friand de pâtisseries et je vis seul avec mes deux chiens. Quand bien même suis-je sûr qu’ils en raffoleraient, je ne suis pas sûr que ça soit recommandable pour eux. Le sucre rend aveugle pour les chiens donc autant s’abstenir. Autant que ça fasse plaisir à votre famille. » Il ponctua ses mots par un faible sourire en lui tendant une coupe, trinquant à leur collaboration. Celle-ci semblait plutôt bien fonctionner et il devait avoir l’honnêteté de le faire. C’est donc de bon cœur et humblement qu’il fit honneur à leur travail avant de tremper ses lèvres dans le verre.
 
Depuis ce terrible accident qui avait couté la vie au mari de la jeune mère qui se trouvait face à lui, il avait du mal à profiter de l’alcool. De grands buveurs, il avait presque arrêté de boire et vivait une vie bien plus saine sur de nombreux rapports. Sans doute était-ce le mieux après tout. Il vivait avec ses erreurs et apprenait à assumer leurs conséquences. Cela passait par faire face à sa culpabilité tous les jours dès lors qu’il voyait la jeune femme, accepter d’être le sujet de rumeurs d’un écrivain à la plume déplorable dont il chassa vivement l’image pour contenir ses émotions. Ce n’était pas simple tous les jours, mais c’était sa vie et il apprenait à vivre avec, tout simplement. Loukia semblait partager son avis, en affirmant qu’ils pouvaient être fiers et qu’ils réussiraient à réaliser le projet. Elle argumenta sur la question et il vint naturellement agréer à ses propos en hochant la tête. Il n’en doutait pas non plus. Ils travailleraient durs pour y parvenir, il n’avait aucune inquiétude à ce propose. Contrairement à la jeune femme, il était venu déposer son verre sur le bureau avant de plonger son visage dans un dossier qu’une des secrétaires du niveau avait dû déposer sur le bureau. D’une oreille attentive, il écouta Loukia s’exprimer sur le labyrinthe caché dans le parc naturel. Il écouta la péripétie avec un faible sourire sur les lèvres en la regardant. « Heureux que les différentes “surprises” que réserve Wincap vous aient amusés. Vu la surprise qui vous attendait, je ne serai pas surpris que ça soit un coup de Joshua Lachlan, mais je l’ai connu plus espiègle que cela. Dans tous les cas, la ville réserve de merveilleuses surprises pour ceux qui cherchent bien. Pour l’instant, personne ne semble être tombé sur les miennes, ce qui veut dire que la ville se dévoile peu à peu à ses habitants. C’est cet esprit que nous cherchions lors de sa construction. » Il avait murmuré cela dans un doux sourire en venant feuilleter le dossier. 
 
« D’ailleurs, la ville répond-elle à vos attentes ? En tant que membre fondateur, je suis particulièrement curieux d’avoir le point de vue de ceux qui découvrent le projet. De plus, vous avez un regard critique intéressant… Vous sentez-vous bien au sein de la ville ? Et pourquoi ? » Il mettait de côté ses règles pour discuter avec la jeune femme. Il n’y avait rien de bien personnel, mais c’était la première « réelle » conversation qu’ils entretenaient ensemble. Indirectement, ce genre de conversation aurait dû être naturel entre deux collègues, mais cela lui semblait étrange avec elle. Leur passé était sans doute gorgé de douloureux souvenirs pour leur permettre d’agir naturellement l’un envers l’autre. C’était une réalité à laquelle il fallait se faire. Il essayait néanmoins de dérider une situation tendue, bien qu’il ne doive pas être doué pour cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thephoenixsong.forumactif.org/t346-jabari-suarez-la-liberte-c-est-etre-seul-jeune-et-inconnu

avatar
Loukia Maggiorana
Department member
Jade's Woopecker
Je ressemble à « : Miranda Kerr <3 ». J'ai égaré : 168 parchemins. Ma bourse est remplie de : 117 et j'ai : 40
profil +
MessageSujet: Re: Celebrating our victory | PV Jabari Suarez   Mar 24 Fév - 0:57

Jabari n’était nullement le pire des chefs ne cessait de songer Loukia alors que celui-ci lui indiquait qu'elle n'avait qu'à tout prendre pour elle. Il n'était pas très friand de pâtisseries et il vivait seul avec ses deux chiens. Quand bien même était-il sûr qu'ils en raffoleraient, il n'était pas sûr que cela soit recommandable pour eux. Le sucre rendait aveugle les chiens, donc il fallait mieux s'abstenir, autant que cela fasse plaisir à sa famille. Des mots qui ne pouvaient que la faire sourire doucement tandis qu'elle venait lui répondre dans une voix douce : « Merci beaucoup alors, on mangera avec plaisir les parts qui resteront ! Je ne pense pas non plus que cela soit très conseillé pour la santé des chiens. Léo n'aime pas vraiment les sucreries à la maison... »

La jeune femme n'avait pu que sourire lorsqu'elle était venue énoncer à Jabari son escapade dans les couloirs du labyrinthe en compagnie de son fidèle ami James. Une histoire qui méritait d'être racontée à l'un des membres fondateurs de cette ville. La ville réservait tant de surprises pour les citoyens de la ville ! L'anecdote fit sourire Jabari qui vint lui avouer qu'il était heureux que les différentes surprises que réservait Wincap les amusassent. Étant donné la surprise qu'ils avaient eu à affronter, il n'aurait été nullement surpris que cela soit un coup de Joshua Lachlan, l'ayant tout de même connu plus espiègle. Joshua Lachlan, la jeune femme l'avait croisé ce jour-là et elle ne pouvait que confirmer que cet homme semblait très particulier. Dans tous les cas, la ville réservait de merveilleuses surprises pour ceux qui cherchaient bien. Pour l'instant, personne ne semblait être tombé sur les siennes, ce qui voulait dire que la ville se dévoilait progressivement à ses habitants. C'était cet esprit qu'ils avaient cherché lors de sa construction. Jabari vint alors poursuivre, lui demandant si la ville répondait à ses attentes, en tant que membre fondateur, il était particulièrement curieux d'avoir le point de vue de ceux qui découvraient le projet. De plus, elle avait un regard critique intéressant, lui demandant comme elle se sentait dans cette dernière.

Comment se sentait-elle dans cette ville ? Loukia ne pouvait nullement dire qu'elle se sentait mal dans la mesure où elle avait pris un nouveau départ. Elle se sentait revivre dans cette ville, petit à petit, réapprenant à vivre comme tout le monde. Jusqu'à il y a quelques mois, il lui était presque impossible de sortir en ville sans sentir son coeur battre à tout rompre. Jabari n'était nullement au courant, il n'y avait personne à part sa famille qui était au courant de ses problèmes et cela lui permettait sans doute de redevenir celle qu'elle était avant, au milieu de tous ses inconnus. C'est pourquoi elle répondit de manière claire à ces questions, buvant une gorgée d'alcool et avalant une petite part de ce merveilleux gâteau :« En arrivant ici, je n'avais pas vraiment d'idée de là où j'allais évoluer, j'avais entendu parler de cette ville. Il me fallait en quelque sorte un nouveau départ pour continuer à avancer et cette ville me semblait parfaite pour commencer une nouvelle vie. J'ai passé mes dernières années en Grèce et l'architecture du quartier dans lequel je vis me rappelle mon pays, de ce fait on s'est tous un peu senti comme chez nous. Je n'ai pas eu le temps de visiter beaucoup la ville encore, mais du peu que j'en ai vu, je ne peux qu'en être enchantée. Ma famille se plait en ces lieux, tout comme ma jeune soeur qui n'a pas beaucoup de pouvoirs magiques et qui a ouvert une boutique de prêt-à-porter, réalisant en quelque sorte son rêve. Les personnes semblent plus ouvertes qu'ailleurs, acceptant les différences de chacun sans trop les juger. Je pense que c'est l'une des plus grandes capacités de cette ville...  et j'espère qu'elle ne changera pas à ce propos. »

La Grecque avait terminé ses mots dans un doux sourire, souhaitant encourager son supérieur, reprenant simplement : « Vu l'ensemble des projets qui sont proposés actuellement, je pense vraiment que cela continuera et que cette ville perdura pour longtemps encore. »

Loukia comptait bien soutenir son ancien ami pour cela, ils formaient une bonne équipe après tout. Ils venaient à peine de franchir les premières marches pour réussir ce fabuleux projet qu'ils avaient préparé ensemble. Loukia lui avait alors offert un sourire franc, heureuse d'avoir prononcé de tels mots malgré l'étrangeté de leur relation. Loukia vint porter à ces lèvres le verre, terminant sa part de gâteau, échangeant quelques derniers mots avant de devoir obligeamment pour aller chercher son enfant à l'école. Son heure de travail venait de finir. Loukia vint alors remercier l'égyptien pour sa surprise, lui laissant l'alcool et prenant pour elle les restants de gâteaux qui feraient plusieurs heureux dans sa famille. Elle l'avait alors salué une dernière fois avant de s'en aller rejoindre la sortie du ministère, reprenant son rôle de maman presque célibataire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thephoenixsong.forumactif.org/t421-there-was-the-sun-before-the-raining-loukia-maggiorana#7197 http://thephoenixsong.forumactif.org/t425-je-suis-certes-instable-mais-pas-insupportable-loukia-maggiorana


Contenu sponsorisé
profil +
MessageSujet: Re: Celebrating our victory | PV Jabari Suarez   

Revenir en haut Aller en bas
 

Celebrating our victory | PV Jabari Suarez

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 01. You're in my dream ... Or your sister ? [Jared Suarez]
» Suarez sur le départ.
» Les "toulousains" et les EC en Allemagne
» Cypher's sisters of battle
» LUCY WEASLEY ▲ victory needs sacrifice.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Phoenix Song ::  :: Oubliettes :: Rps :: Archives rp 2014-